L'ostéopathie fait partie des solutions pour traiter les symptomes de la dépression

Dans cet article, nous allons découvrir comment l’ostéopathie peut soulager, voire traiter les maux associés à la dépression. Une pathologie qui peut atteindre tout le monde, peu importe l’âge et le sexe, avec des répercussions sur le plan affectif, social et bien entendu médical. Des souffrances lourdes qui nécessitent une prise en charge médicale.

 

Qu’est ce que la dépression ?

La dépression est une maladie psychique qui se caractérise par des troubles de l’humeur et des troubles émotionnels qui perturbent considérablement le quotidien des personnes atteintes.

Il est important de faire la distinction entre un petit coup de « mou » et une dépression. Être triste, avoir un coup de blues ne veut pas dire que l’on souffre de dépression. Les petits coups de déprime que nous connaissons tous, sont passagers et font partie du jeu.

Dans le cas d’une dépression déclarée, les troubles d’humeur sont multiples et répondent à certaines caractéristiques. Il faut qu’ils soient également permanents, c’est à dire supérieurs à une période de plusieurs semaines. Ces perturbations entraînent une gêne importante dans le quotidien des personnes touchées, leur empêchant de dormir, de se lever le matin, de sortir, etc.

 

Différents types de dépression

Différents traitements seront à prévoir selon l’intensité de la dépression, on en dénombre trois différentes :
• La dépression légère ou dysthymie
• La dépression moyenne
• La dépression grave

En ce qui concerne les deux premiers stades de dépression, leur statut « chronique » font que, malgré les perturbations, les patients peuvent vivre avec la pathologie et suivre un simple traitement. Lorsque l’on parle de dépression grave, on parle également de dépression « clinique », le stade le plus critique de la maladie. C’est dans cette phase que l’on retrouve les cas de suicide.

Le dépression peut atteindre diff

Les dépressions peuvent également être liées à une situation particulière :

La dépression saisonnière : elle se manifeste selon un cycle régulier, le plus généralement en hiver. La dépression saisonnière peut également se manifester au printemps.
La dépression post-partum : une forme de dépression qui suit un accouchement.

 

Les facteurs de la dépression

La dépression peut être liée à de nombreux facteurs :
Les facteurs psychologiques : l’apparition de la pathologie peut être directement liée à un trouble pendant l’enfance (relations parentales difficiles, choc psychologique), à un traumatisme récent (deuil) ou bien une perte massive de confiance en soi suite à une succession d’évènements négatifs.

Les facteurs biologiques : un dysfonctionnement neurologique peut être un facteur de dépression. Ce sont, dans la majorité des cas, les neurotransmetteurs qui présentent des dysfonctionnements, réversible après traitement.

Les facteurs environnementaux : des troubles liés à son travail, à un stress excessif, à un traumatisme peuvent être à l’origine de troubles dépressifs.

 

Reconnaître une dépression

Nous avons vu les causes psychiques, voyons les impacts de la dépression sur le physique :

  • Des troubles de l’alimentation;
  • Des troubles du sommeil pouvant aller jusqu’à de fortes insomnies;
  • Des troubles digestifs;
  • De violentes migraines;
  • Des douleurs musculaires, plus particulièrement au niveau du dos.

 

Traitement ostéopathique de la dépressionTraitement depression par l'osteopathie

Selon l’intensité de la dépression et de ces symptômes, divers traitements sont possibles pour accompagner les patients sur la voie de la guérison.

Pourquoi l’ostéopathie pour ma dépression ?

L’usage des médicaments est trop souvent systématique ; d’autres alternatives plus douces existent en première intention. L’ostéopathie propose une solution très interessante en complément d’un suivi psychologique voire d’un traitement médicamenteux.

L’ostéopathe prend en charge la dépression dans sa dimension psychique mais également physique !

Le corps et l’esprit fonctionnent en binôme, traiter les troubles de l’un, permettra de soulager l’autre et inversement. Pour guérir d’une dépression, il est impératif que le patient se sente mieux dans son corps. De ce fait, l’ostéopathe, de part des manipulations douces, veillera à effacer toutes les tensions pouvant perturber notre physiologie, et notamment notre système hormonal. L’ostéopathie va préférer des techniques d’ostéopathie crânienne.

Mais l’ostéopathe ne va pas rester focalisé sur votre crâne. Il pourra s’attarder sur différents points pouvant participer à votre déséquilibre :

  • Supprimer les possibles restrictions présentes sur l’axe rachidien.
  • Vérifier le système digestif et son bon fonctionnement.
  • Vérifier le bon fonctionnement du diaphragme abdominal et pelvien.
  • Travailler sur la colonne vertébrale.
  • Traiter le tendon central du corps, c’est à dire tous les éléments du corps de la gorge au pubis, qui peuvent avoir un impact émotionnel sur le patient.

 

L’ostéopathie somato-émotionnelle

Dans les éléments à travailler chez un patient dépressif, il faut absolument prendre en compte toute la dimension somato-émotionnelle, via le plexus et les zones critiques émotionnelles (sternum, rein, foie, etc.). Par sa capacité à ressentir l’état d’un tissu et en libérant la tension tissulaire, l’ostéopathe peut aider à libérer un choc émotionnel refoulé. La pratique de l’ostéopathie somato-émotionnelle est douce et non intrusive.

En effet il faut bien comprendre qu’un choc émotionnel profond, de la grande tristesse ou des colères laissent aussi leurs empreintes sur notre corps.

Comme le dit Viola Frymann :

« Certaines choses semblent avoir disparu du champ de la conscience, mais restent cependant bien présentes au fond de nous. Il existe des forces cachées au plus profond de nous-même. Par exemple, lors d’un traumatisme physique, des forces ont été enfermées et il est nécessaire de libérer tout ce qui est enfermé, tout ce qui est prisonnier de notre inconscient. »

Enfin, l’ostéopathe peut également travailler sur des structures en jeu dans la production de sérotonine, l’“hormone du bonheur » (il s’agit d’un neurotransmetteur qui régule l’appétit, l’humeur, et la tendance à la dépression) : 4ème ventricule, hypophyse, système viscéral, etc.

 

Les conseils de l’ostéopathe spécialisé

Dans le cas d’une dépression, ce que le patient peut essayer de faire c’est de jouer sur la production de sérotonine. Comment ?

 

  • Faire du sport : augmente la production de tryptophane (intervient dans la production de sérotonine).
  • S’exposer au soleil : favorise la synthèse de vitamine D et donc la production naturelle de sérotonine.
  • Utiliser la phytothérapie en complément alimentaire : Griffonia Simplicifolia, une plante riche en tryptophane.
  • L’alimentation reste comme toujours le plus important des leviers : Œufs, viande blanche, lentilles, morue, parmesan, persil, soja, graines de courge sont des aliments riches en tryptophane.

– Anne-Claire Olivier – Ostéopathe D.O

 serenité

Si vous êtes atteint de dépression, et que vous souhaitez être mise en relation avec un ostéopathe spécialisé dans le traitement de ce type de trouble, contactez directement le standard au  01 84 17 27 87 . Nous ferons alors notre maximum pour vous aider dans votre recherche, le tout gratuitement ! Le réseau REFLEX OSTEO, c’est plus de 300 ostéopathes dans une quinzaine d’agglomérations en France.  

 

Author Info
Valentin MARTINEZ

Valentin MARTINEZ

Valentin est passionné par le corps humain, ses pathologies et le monde de l'ostéopathie ; grâce à son talent de rédaction, il nous offre régulièrement des articles écrits avec rigueur en restant accessibles au plus grand nombre.

Pas de commentaires

Poster un commentaire