Le duodénum et la prise en charge ostéopathique

Le duodénum est un petit organe d’environ 30cm de long qui fait suite à l’estomac, il est recroquevillé autour de la tête du pancréas qui se trouve juste en arrière. Le duodénum est en fait la portion initiale de l’intestin grêle, mais il est décrit séparément de ce dernier parce qu’il constitue le seul élément fixe du grêle, tout le reste étant parfaitement mobile.

 

Le rôle du duodénum dans la digestion est essentiel. Malgré sa petite taille, sa forme particulière lui permet de retenir les aliments afin que tous les processus digestifs se mettent en place afin de transformer le chyme gastrique provenant de l’estomac en une nouvelle substance appelée chyle.

Sur sa partie verticale (cf schéma), le duodénum possède ce que l’on appelle les papilles duodénales, qui sont les embouchures de différents canaux provenant du foie et de la vésicule biliaire au-dessus et du pancréas en arrière et par lesquels le duodénum va recevoir les enzymes digestives (sucs pancréatiques) et les acides biliaires (la bile).

Les enzymes digestives sont vouées à la digestion des sucres et de certaines protéines, alors que la bile est destinée à la digestion des graisses et de certaines vitamines, c’est tout ce procédé qui fait que le duodénum est un carrefour essentiel à la digestion.

 

Coupe de face du duodénum Shéma du duodénum

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

Le duodénum : un organe concerné dans différentes pathologies

De la même manière que l’estomac, le duodénum peut aussi être victime d’une inflammation de sa paroi pouvant aller jusqu’à l’ulcère c’est-à-dire la disparition de son mucus de protection contre l’environnement acide de la digestion et donc une paroi rongée de l’intérieur.

Moins grave, mais tout aussi problématique dans le temps, le duodénum correspond parfois à la localisation douloureuse de ce que l’on appelle le syndrome de l’intestin irritable ou encore la colopathie fonctionnelle.

Les causes de cette pathologie sont encore méconnues malheureusement et plusieurs hypothèses sont donc évoquées. Les contractions du tube digestif ou péristaltisme (voir articule œsophage) seraient irrégulières chez les personnes atteintes de cette pathologie, avec un transit plus lent ou plus rapide, les distensions du tube digestif seraient alors douloureuses pour les patients.

L’autre théorie avancée serait que les personnes atteintes seraient simplement plus sensibles que la normale aux mouvements du tube digestif, habituellement imperceptibles.

On a déjà pensé que le stress était une cause de ce trouble, mais ce n’est pas le cas. Par contre, il en augmente généralement les symptômes (particulièrement la douleur).

 

Prise en charge ostéopathique

 

Comme évoqué un peu plus tôt, le duodénum est la seule partie de l’intestin grêle considérée comme « fixe ». Pour être exacte, le duodénum n’est pas fixe au sens immobile du terme, mais il possède de nombreux moyens de contentions et c’est sur ces éléments que l’ostéopathe pourra intervenir si nécessaire.

Le duodénum étant assez en arrière par rapport aux autres organes, il est déjà maintenu simplement par la pression exercée par ses derniers.

Ajouté à cela qu’il est maintenu par un ligament qui le lie directement avec l’insertion du muscle diaphragmatique. Le ligament par définition est un tissu extrêmement solide qui permet de réduire le mouvement afin de protéger les structures qu’il relie.

 

Dans sa prise en charge, un ostéopathe pourra travailler sur ses éléments de maintien du duodénum, mais aussi sur les origines nerveuses en provenance de la colonne vertébrale qui gèrent de manière autonome les sécrétions des substances nécessaires à la digestion.

Et pour faire un travail global, il est possible aussi, si besoin que des techniques surtout sur la partie verticale du duodénum soit faite afin de potentialiser la bonne arrivée des sécrétions pancréatiques et de la bile.

Author Info

REFLEX OSTEO

N'hésitez pas à réagir à cet article en laissant vos commentaires ci dessous, nous vous y répondrons avec plaisir. Nous sommes 470 ostéopathes sur l'ensemble du territoire français membres du réseau REFLEX OSTEO, nous répondrons avec plaisir à vos questions !

Pas de commentaires

Poster un commentaire