Protégez les oreilles de vos enfants face aux feux d'artifice.

Les deux mois d’été sont riches en événements en tout genre et placés sous le signe des vacances et de la fête. Parmi ces événements, plusieurs feux d’artifice sont tirés partout en France pour célébrer des dates importantes, parfois même une fois par semaine dans certaines régions françaises.

Derrière ces superbes spectacles lumineux qui ravissent petits et grands, se cache des nuisances qu’il est important de connaître.

 

Feux d’artifice : les risques à connaître

Nous allons plus particulièrement nous intéresser ici aux risques que peut représenter un feu d’artifice sur l’audition.

Les ORL mettent en avant les sons provenant des spectacles de feux d’artifice. Ces derniers peuvent atteindre pas moins de 190 décibels. Or, il est préférable que les adultes ne soient pas exposés à plus de 140 décibels. Imaginez alors les nuisances et les contraintes que subissent les enfants et encore pire les nourrissons.

Même si de nombreuses personnes sont confrontées au quotidien à des nuisances sonores, les explosions causées par les feux d’artifices peuvent entraîner des liaisons graves chez les spectateurs.

Sans aucune surprise, le système auditif est le premier impacté. Une explosion aiguë peut causer directement une perte de l’audition. Le phénomène s’explique par la contrainte subie par les cellules ciliées de l’oreille interne qui se retrouvent endommagées et finissent par mourir.

Dès sa naissance, l’homme dispose de 15 000 cellules ciliées. Chaque traumatisme sonore comme une explosion de pétard par exemple va endommager certaines cellules qui finiront par mourir et ne se renouvelleront pas. La suite est simple, plus on perd de cellules ciliées moins on entend.

Les autres risques liés aux explosions de feux d’artifice :
•les acouphènes
•la détérioration du tympan
•une baisse de l’audition, etc.

 

Attention aux enfants…

Les nourrissons et les jeunes enfants ont un système auditif beaucoup plus sensible que nous. Il n’est pas rare de voir un enfant se boucher les oreilles face à un bruit trop strident ou trop aigu.

Les pédiatres essayent de sensibiliser les parents à prêter attention aux possibles nuisances sonores que pourrait subir leurs jeunes bambins. Plus particulièrement en ville. Un bruit supérieur à 120 décibels devient dangereux pour un enfant, donc imaginez le face à un feux d’artifice.

Il est possible que l’enfant ne se plaigne pas du bruit tout de suite face à un tel spectacle, tellement subjugué par le jeu de lumière, il pourrait en oublier les bruits. Il faut faire attention, les troubles auditifs peuvent subvenir bien après l’exposition au bruit et il sera déjà sûrement trop tard.

Bien entendu, il n’est pas question dans cet article de discriminer les parents ou encore d’interdire les enfants à assister à ces superbes spectacles.

En respectant quelques petites précautions et en suivant nos conseils, toute la famille pourra profiter du feux d’artifice. Ces petits conseils peuvent être également appliqués en cas de tonnerre et de gros orages.

 

Nos conseils pour profiter pleinement du feu d’artifice

  • Pour assister à un feu d’artifice, privilégiez un endroit éloigné de plus de 100 mètres de la zone de lancement, les nuisances sonores seront moins importantes passé cette distance.
  • Vous pouvez équiper vos enfants de bouchons d’oreilles adaptés
  • Il existe également des casques anti-bruit pour enfant semblables à ceux utilisés dans les usines ou sur les chantiers par exemple.

 

Author Info
Valentin MARTINEZ

Valentin MARTINEZ

Valentin est passionné par le corps humain, ses pathologies et le monde de l'ostéopathie ; grâce à son talent de rédaction, il nous offre régulièrement des articles écrits avec rigueur en restant accessibles au plus grand nombre.

Pas de commentaires

Poster un commentaire