« Je suis ostéopathe pour poissons »

Nous sommes allés à la rencontre de Jean, ostéopathe pour les poissons. Il nous raconte son parcours :

« L’ostéopathie pour poisson, c’est sans aucun doute l’avenir de l’ostéopathie.

Imaginez un petit peu ce potentiel incroyable à travers les océans et mers du monde entier ! Les poissons traversent des épreuves bien difficiles entre les courants parfois très forts, les tempêtes…

Et c’est sans compter le stress de l’hameçon au quotidien ! Ce stress génère des tensions, des crispations sur un plan émotionnel mais physique également. On parle alors de somatisation.

Imaginez ces milliards de poissons qui attendent désespérément un ostéopathe…

J’ai commencé avec mon poisson rouge, puis je me suis lancé dans le grand bain.

Aujourd’hui, je me sens comme un poisson dans l’eau !

 

ostéopathe animal

De manière pratique, comment cela se passe-t-il ?

Je prends ma barque, mes rames, et c’est parti pour la journée. Il ne me reste plus qu’à poser ma plaque d’ostéopathie sur la coque du bateau et à attendre qu’ils tapent à la coque. Parfois c’est long, et parfois, c’est vraiment très long.

Quelle est votre spécialité ?

C’est le saumon. Je les accompagne dans une logique de performance sportive afin qu’ils puissent remonter les courants avec force et vitalité. On ne l’imagine pas, mais le saumon est un vrai sportif de haut niveau, et mérite par conséquent la même attention.

Une arête en dysfonction, et hop c’est toute sa posture qui en prend un sacré coup. Son dandinement n’est plus aussi efficace et il ne parvient plus à lutter contre le courant. »

Nous avions encore quelques blagues autour du poisson à vous faire, mais je pense que nous allons vous les épargner ! Cela risquerait de finir en queue de poisson… Et de toute façon, je pense que vous avez bien compris qu’il s’agissait d’un petit poisson d’avril 🙂

Un poisson d’avril ? Pas tant que ça ! L’ostéopathie connait bel et bien un engouement sérieux auprès de nos amies les bêtes !

L’ostéopathie équine : elle devient indispensable pour les cavaliers, simples amateurs ou sportifs de haut niveau. L’ostéopathe intervient dans une logique de prévention et traitement des blessures, dans une logique de performance sportive aussi parfois.

Les animaux de compagnie : chiens, chats, rats, furets etc… En complément des soins vétérinaires, les animaux de compagnie ont eux aussi besoin de voir l’ostéopathe ! Et avec 7,2 millions de chiens et 12,6 millions de chats, il y a du boulot !

 

La filière bovine offre près de 19 millions d’animaux, tous des patients potentiels ! L’ostéopathie chez les vaches et autres bovins, c’est une super idée et cela permet de diminuer le recours systematique aux médicaments. Voici d’ailleurs un petit article à ce sujet. Pour une viande et un lait de qualité non pollués par les médicaments, choisissez l’ostéopathie !

 

– Et les autres animaux ? Tout est permis ! L’ostéopathie pour les éléphants, on trouve cela en Thailande. L’ostéopathe travaille sur les blessures musculaires et même sur les troubles émotionnels. L’ostéopathie se décline ainsi à tous les animaux, et même à ceux qui n’ont pas de squelettes, les invertébrés. Eh oui, l’ostéopathie ne se limite pas à faire craquer vos os ! L’ostéopathie pour les serpents ? Dans la pratique, on est d’accord c’est un peu bizarre…

 

29928101pattayaUnknown

 

 

 

 

 

 

 

Devant nos enjeux économiques et environnementaux actuels, l’ostéopathie pourrait plus sérieusement demain avoir un rôle à jouer, en ce qui concerne par exemple le recours systématique aux antibiotiques et autre surconsommation médicamenteuse des animaux que nous mangeons. 

PS. info de dernière minute… Nous aurions peut être trouvé une ostéopathe à Paris qui travaille (vraiment !) sur le poisson rouge ??

 

Author Info

REFLEX OSTEO

N’hésitez pas à réagir à cet article en laissant vos commentaires ci dessous, nous vous y répondrons avec plaisir. Nous sommes 470 ostéopathes sur l’ensemble du territoire français membres du réseau REFLEX OSTEO, nous répondrons avec plaisir à vos questions !

Pas de commentaires

Poster un commentaire