La sinusite est certe bénigne mais reste une infection extrêmement douloureuse

Mal aux sinus ? Voici les symptômes de la sinusite

La sinusite est une pathologie fréquente, touchant une large population notamment à la saison hivernale. Souvent bénigne, elle n’en est pas moins gênante, au mieux ! Négligée, la sinusite peut se surinfecter, entrainant des douleurs importantes et des complications pouvant s’avérées sévères.

Focus sur la nature de cette pathologie et surtout sur sa prise en charge.

 

Qu’est-ce que la sinusite ?

Au cours de la respiration, qui est la succession d’une phase inspiratoire et d’une phase expiratoire, l’air pénètre dans le nez puis dans l’oropharynx avant de rejoindre les poumons en passant par le pharynx et la trachée. Lors de l’inspiration nasale, l’air est en contact avec les sinus qui sont de petites cavités d’air creusées à l’intérieur du crâne, au niveau de la face. Ces cavités communiquent entre elles ainsi qu’avec les fosses nasales.

Il existe 8 sinus de 4 types :

Il existe huit sinus différents dans le crâne, répartis en quatre familles

 

Chaque sinus est tapissé d’une muqueuse recouverte de cils permettant la filtration de l’air et l’évacuation des impuretés dans les fosses nasales par des conduits spécifiques (les ostiums). Cette muqueuse est également constituée de cellules sécrétant du mucus, permettant de réchauffer le flux d’air.

La sinusite peut être d’origine dentaire, allergique et peut donner suite à une infection virale, bactérienne ou fongique. Elle peut atteindre un ou plusieurs sinus. Selon la cavité concernée, il existe quatre types de sinusites : frontale, maxillaire, ethmoïdale et sphénoïdale.

Cette pathologie est caractérisée par une inflammation de la muqueuse qui se traduit par un épaississement de cette dernière. Elle a pour conséquences : une altération de l’efficacité des cils, un comblement des conduits d’évacuation et une sécrétion plus importante de mucus. Ainsi les impuretés stagnent, se développent, s’infectent dans le sinus et les symptômes de la sinusite apparaissent :

  • Congestion et écoulement nasaux
  • Céphalées
  • Douleurs dentaires, périorbitaires, frontales, au sommet du crâne (variable en fonction du type de sinusite). Ces douleurs augmentent en intensité lorsque la tête est penchée en avant.

Une altération de l’odorat et/ou du goût, une toux grasse ainsi qu’une légère fièvre peuvent également accompagner ces symptômes.

Les douleurs de la sinusite peuvent être très importantes, non traitée une sinusite surinfectée peut s'avérer dangereuse

 

Quelles sont les causes et les facteurs de risques de la sinusite ?

La contraction d’une maladie des voies respiratoire, comme un rhume ou une rhinopharyngite, est la première cause de sinusite. C’est pourquoi les enfants, les personnes âgées ou les individus ayant un système immunitaire affaibli par une autre maladie, sont les plus vulnérables.

Les fumeurs et les personnes souffrant d’asthme ou d’allergie respiratoires sont par ailleurs régulièrement touchés.

Les facteurs environnementaux comme la pollution urbaine, l’humidité, le travail au contact de produits toxiques favorisent l’apparition de la sinusite.

Enfin, les personnes atteintes de fibrose kystique, de polypes ou de kystes nasaux, d’abcès dentaires ou souffrant d’une déviation nasale sont plus sujettes à contracter cette pathologie. La sinusite peut devenir chronique si elle persiste plus de deux mois malgré un traitement médical.

 

Les traitements de la sinusite

75 % des sinusites aiguës se guérissent de manière spontanée en moins d’un mois. C’est pourquoi, le traitement de cette dernière est dit symptomatique : il vise uniquement à soulager le patient de ses symptômes.

Les décongestionnants et les antalgiques permettent respectivement un meilleur drainage des sinus et un soulagement des douleurs faciales. Ils sont les plus fréquemment employés pour traiter cette pathologie.

Les antihistaminiques et les corticostéroïdes sont prescrits pour les patients souffrant d’allergies et/ou d’une forte réaction inflammatoire.

Les antibiotiques sont destinés aux sinusites d’origine bactérienne.

L’immunothérapie est préconisée pour les sinusites chroniques allergiques.

La chirurgie est appliquée en cas de sinusite chronique ne répondant pas aux traitements médicaux précédents. Toutefois, ces traitements allopathiques classiques peuvent être complétés et optimisés par une prise en charge ostéopathique de la sinusite.

 

Les apports thérapeutiques de l’ostéopathie dans la prise en charge de la sinusite

Scémas des différents os qui composent le crâne humainA l’aide de ses diverses techniques, l’ostéopathe accède à une multitude d’éléments anatomiques, régionaux ou à distance, impliquées dans la sinusite.

Par des tests précis et adaptés, l’ostéopathe va effectuer un bilan crânien complet. Il portera particulièrement son attention sur les os suivants : le frontal, le zygomatique, le maxillaire, l’ethmoïde et le temporal.

Les principaux objectifs ostéopathiques sont alors de :

  • Réduire la congestion faciale
  • Soulager les douleurs locales et à distance
  • Stimuler le système immunitaire et optimiser le système de drainage des sinus afin de réduire les prises médicamenteuses et les récidives.

 

Pour cela, l’application de techniques spécifiques et variées permet de :

  • Libérer la base du crâne;
  • Aider au drainage des sinus;
  • Harmoniser l’axe cranio-sacré;
  • Traiter spécifiquement les os et/ou les sutures en cause;
  • Relâcher les tensions tissulaires et musculaires crâniennes;
  • Lever les restrictions de mobilité du rachis cervical et thoracique supérieur;
  • Libérer les tensions tissulaires de la gaine viscérale du cou (ou partie antérieure du cou);
  • Drainer le système lymphatique cervical antérieur;
  • Stimuler le système nerveux et vasculaire;
  • Permettre une mobilité optimale du diaphragme et de la cage thoracique;
  • Équilibrer le bassin.

 

Les conseils de l’ostéopathe

L’ostéopathie a donc une action mécanique et globale dans la prise en charge de la sinusite. Par le biais de techniques douces et adaptées, l’ostéopathe axe son traitement sur la sphère crânienne, la région ORL et le rachis.

Ses objectifs immédiats sont une réduction de la congestion faciale et le soulagement des douleurs. Au plus long cours, le but du traitement ostéopathique est une diminution voire une suppression des traitements médicamenteux et des récidives.

Afin d’entretenir et d’optimiser les effets de la consultation ostéopathique :

  • Arrêt du de tabac;
  • S’hydrater suffisamment (2 litres par jour);
  • Se reposer;
  • Envisager pour une cure de magnésium;
  • Se laver régulièrement des mains;
  • Avoir un bon suivi dentaire;
  • Se laver fréquemment le nez avec du liquide physiologique;
  • Éviter les changements brutaux de température;
  • Masser vos sinus dès les premiers symptômes;
  • Faire des Inhalations d’huiles essentielles (exemples : eucalyptus, menthe poivrée)

 

 

Author Info
Lou Roussel

Lou Roussel

Ostéopathe D.O diplômée de l'institut de Rennes, j'effectue des consultations à domicile dans Paris et sa banlieue. Ma pratique est variée : j'estime que l'application d'un traitement doit être adaptée et respectueuse du patient. Ma formation me permet de prendre en charge le nourrisson, l'enfant, l'adulte, la femme enceinte, le sportif, la personne âgée et la personne en situation de handicap. J'apprécie prendre le temps auprès de mes patients afin de leur donner explications et conseils.

Pas de commentaires

Poster un commentaire