Du soleil oui, mais avec modération.

Le soleil : à consommer avec modération cet été!

Lorsque le soleil brille, il peut être notre meilleur allié bien-être, mais également notre pire ennemi.

Le soleil permet de recharger nos réserves en vitamine D et influe directement sur notre bonne humeur.

Sans lui, la vie n’est pas possible, toutefois, il est important de prendre quelques précautions, il est reconnu que le soleil est dangereux pour notre peau, nos yeux et nos enfants. À consommer avec modération !

 

Le soleil : un concentré de bienfaits

À condition de s’exposer de façon modérée et avec une protection adaptée, le soleil et ses rayons sont bénéfiques à la calcification osseuse, à l’apport de vitamines et stimulent favorablement notre moral.

 

Une bonne dose de bonne humeur

Lorsque la peau perçoit les rayons du soleil, la lumière provoque une décharge d’endorphines dans l’organisme. Ces endorphines sont des hormones secrétées par le cerveau entraînant instantanément un sentiment de bien-être et de zénitude. Ce sentiment de bien-être va influer directement sur notre bonne humeur et notre moral. Ce phénomène naturel a été repris en médecine avec la photothérapie et la luminothérapie plus particulièrement utilisée en psychiatrie, dans le but de traiter les dépressions saisonnières.

 

Une recharge en vitamine D

Le soleil permet à l’organisme de recharger ses réserves en vitamines D. Un bienfait non-négligeable quand on sait que ces vitamines :

•influent sur la bonne densité osseuse
•sont essentielles pour la croissance des enfants
•participent au bon maintien des fonctions musculaires
•interviennent dans le processus du partage cellulaire

Pour remplir ses réserves de vitamines D, quelques minutes d’exposition au soleil suffisent largement.

 

Attention aux méfaits du soleil

Aussi paradoxale que cela puisse paraître, malgré ses bienfaits pour l’organisme et le moral, le soleil et plus particulièrement ses rayons ultraviolets (UV) peuvent être très dangereux.

•Les rayons UVA : représentent la majorité des rayons que notre peau perçoit, ces UVA sont à l’origine du vieillissement de la peau.
•Les rayons UVB : leur intensité est partiellement altérée par l’atmosphère, toutefois, les UVB sont à l’origine des coups de soleil et de l’épaississement de l’épiderme.
Ces rayons vont attaquer directement la peau qui perdra de sa souplesse et s’asséchera, de ce fait les rides se creuseront.

 

Le cancer de la peau

Causé par la surexposition aux rayons du soleil, le cancer de la peau comptabilise plus de 2 millions de nouveaux cas par an. On distingue deux types de cancer de la peau :

•le cancer non-mélanome : il survient généralement chez les personnes de plus de 45 ans qui ont subi une longue exposition aux UVB, via le fait de travailler en extérieur par exemple.

•le cancer mélanome : beaucoup moins fréquent mais bien plus grave, il survient chez les personnes de moins de 45 ans. Ce type de cancer peut « se préparer » dès l’enfance à cause de surexpositions au soleil en étant non protégé, de coups de soleil répétés, de la pratique d’UV en soin esthétique, etc.

 

Attention aux yeux

Les rayons du soleil sont dangereux pour la peau et n’épargnent pas non plus les yeux. Les ultraviolets peuvent être responsables de cataractes, pathologie dangereuse pouvant entraîner la cécité de la vue. Il est indispensable de porter des lunettes de soleil possédant des verres filtrants et anti-UV lors d’une exposition au soleil.

 

Ne pas mélanger traitements médicamenteux et soleil

L’exposition au soleil associée à la prise d’un traitement médicamenteux, plus particulièrement la prise d’anti-inflammatoires, n’est pas recommandée. Cette association va rendre la peau photosensible et entraînera des réactions cutanées exagérées. Ce phénomène peut aussi avoir lieu avec certains cosmétiques et produits de beauté.

 

Nos conseils pour profiter pleinement du soleil

Il est important et vital de se protéger des rayons ultraviolets du soleil dès le plus jeune âge. Les dommages causés à la peau vont s’accumuler au fil des années jusqu’à être la cause, plus tard, de mélanomes à l’âge adulte.

 

  • Ne jamais exposer un enfant en bas âge au soleil. Il doit rester à l’ombre, protégé par un chapeau et des lunettes de soleil, recouvert de crème solaire adaptée et vêtu de tissus plus ou moins sombres.
  • Évitez de vous exposer entre midi et 16 heures, c’est à ce moment que l’intensité des rayons est à son paroxysme.
  • Munissez-vous de lunettes de soleil filtrant les rayons UV.
  • Recouvrez-vous de crème solaire adaptée à votre peau et votre sensibilité au soleil.
  • Limitez l’exposition au soleil, n’oubliez pas que le soleil est à consommer avec modération.
  • Équipez-vous d’un parasol.
  • Méfiez-vous des circonstances, une brise d’air frais, une couverture nuageuse peut altérer votre perception des rayons du soleil et entraîner  des coups de soleil violents.

 

Ces précautions sont extrêmement importantes et doivent être absolument respectées. Les enfants en bas âge et les seniors sont d’autant plus vulnérables aux rayons ultraviolets que leur peau est  plus mince et moins résistante.

 

Vous êtes victimes de coups de soleil violents ? Vous observez un de vos grains de beauté changer de forme et de couleur ? Vous êtes victimes de liaisons cutanées suite à une exposition au soleil ? Consultez un dermatologue sans plus attendre pour prévenir tous risques possibles.

Author Info
Valentin MARTINEZ

Valentin MARTINEZ

Valentin est passionné par le corps humain, ses pathologies et le monde de l'ostéopathie ; grâce à son talent de rédaction, il nous offre régulièrement des articles écrits avec rigueur en restant accessibles au plus grand nombre.

Pas de commentaires

Poster un commentaire