les bienfaits de la méditation sur le relachement musculaire

La méditation est une technique de relaxation qui bénéficie en occident d’une grande popularité. De nos jours, le stress et la pression socio-professionnelle est omniprésente ce qui à des répercutions sur notre santé physique et mentale. Il n’est donc pas rare aujourd’hui de pratiquer la méditation dans les entreprises, les écoles, les hôpitaux ou encore les prisons.

Tout comme l’ostéopathie, la pratique de la méditation aide à relâcher certaines tensions physiques ou émotionnelles et peut être pratiqué en complémentarité d’une consultation.

Mais quels sont ces principes? D’où viennent ces pratiques? Quels sont ces bienfaits sur le corps et surtout comment apprendre à méditer ?

 

Origines et principes de la méditation

Les origines de la méditation et son adaptation européenne

 

L’apparition de la méditation soulève beaucoup de questions puisque sont histoire se perd dans la nuit des temps. De nombreuses pratiques méditatives ont émergées à des périodes différentes. Les plus anciennes seraient apparues en Inde il y a plus de 2500ans. Mais de nombreuses autres civilisations ont développées différentes techniques comme en Europe ou au Moyen-Orient. Certaines s’appuient sur la spiritualité ou à la religion et d’autres, recherchent tout simplement un état de bien être intérieur.

Les plus connues sont intimement liées à la philosophie asiatique et à certaines formes de croyances comme le bouddhisme et l’hindouisme. Un des buts ultime des méditations orientales reste l’illumination (Nirvāṇa). Une fois cet état atteint, la personne alors « éveillée » se libère de toute souffrance physique et mentale. Dans les préceptes bouddhistes cet éveil spirituel est la base de l’altruisme. La pratique de ces méditations orientales s’inscrit le plus souvent dans une philosophie de vie extrêmement stricte et rigoureuse.

Si l’on enlève la dimension spirituelle, la méditation permet aussi de développer la tranquillité de l’esprit et d’atteindre une sagesse quotidienne. Dans un monde ou tout va trop vite, ou le stress, l’angoisse ou encore la dépression envahissent le quotidien, trouver la paix intérieure et arriver à faire le vide dans ses pensées n’est pas chose facile. Notre esprit est sans cesse soumis à des stimuli extérieurs que notre cerveau à du mal à traiter et analyser.

En occident, la méditation est donc surtout utilisée pour obtenir un relâchement global du corps et de l’esprit.

 

Les différents types de médiation

La méditation en complément des thérapies traditionnelles pour aider le corps à récupérer

Il existe donc de nombreux types de méditations. Voici les plus connues :

  • La méditation bouddhiste : Différente des formes occidentales. Le but est d’atteindre le Nirvāṇa. La base de la pratique reste la respiration et la posture priorise celle du lotus. Elle peut être parfois pratiquée sur une chaise. Les méditations bouddhistes sont nombreuses et variées.
  • La méditation vipassana : une des plus anciennes techniques de méditation orientale. Originaire d’Inde, elle est considérée comme la base des autres techniques méditatives. Elle s’appuie sur le principe d’auto-observation et nécessite une attention particulière aux sensations physiques du corps afin d’être pleinement conscient de celui-ci. Une relation profonde se crée entre l’esprit et le corps dont le but est la purification mentale pour atteindre le bonheur suprême. Elle demande un état de concentration extrême et repose sur la respiration. Les retraites de méditations vipassana peuvent se faire partout dans le monde et sont soumises à des règles extrêmement rigoureuses.
  • La méditation de pleine conscience : Le but est de focaliser sont attention de façon calme et objective sur l’instant présent pour atteindre un état conscient de plénitude. Cette technique est très employée cliniquement en occident pour soigner certaines maladies mentales et apprendre à gérer le stress.
  • La méditation transcendantale : Très pratiquée en Europe, elle permet de faire le vide dans ses pensées et d’apaiser l’esprit pour atteindre un état de repos. Elle se pratique deux fois par jours (matin et soir) par séances de 20minutes et s’appuie sur l’utilisation de mantras (phrases ou mots répétés de nombreuses fois).
  • La méditation zen : Elle utilise des techniques de respiration et de réflexion et interroge sur notre vision du monde. Elle peut aboutir à un changement important sur notre mode de vie et notre vision de la réalité.
  • La méditation active : Associe une activité physique avec un état de concentration. Il suffit de se focaliser par exemple sur les mouvements de notre corps pendant la marche, un objet ou encore la nature.

 

Les bienfaits et les effets sur la santé

La méditation accompagne aussi les patients dans les parcours de soins lourds

Les principaux bienfaits de la méditation sont :

  • Aide à la guérison de blessures émotionnelles ;
  • Gestion du stress, des angoisses et de toute émotion négative ;
  • Développe la confiance en soi – Relâchement du corps et détente musculaire ;
  • Prise de recul sur certaines situations et aide à contrôler les pensées ;
  • Amélioration du sommeil ;
  • Prendre conscience de son corps et apprendre à le respecter ;
  • Être conscient du moment présent ;
  • Améliore la relation entre les individus ;
  • Participe au bonheur.

En plus de ces bienfaits, les médecins et certains scientifiques s’accordent à dire qu’elle à un effet positif sur la santé. Des recherches ont prouvé, entre autre, que la méditation :

  • Permet de lutter contre les troubles d’attention ;
  • Aide à lutter contre l’hyperactivité ;
  • Est complémentaire à un traitement médical classique dans la guérison de certaine maladie comme pour soulager la fibromyalgie ;
  • Améliore certaines douleurs chroniques ;
  • Possède des effets thérapeutiques sur certaines maladies mentales comme lutter contre la dépression ;
  • Améliore le fonctionnement du cerveau et augmente sa capacité de concentration ;
  • Détend les contractures musculaires.
La méditation aide aujourd'hui à rester en forme et serein

 

Maintenant que vous êtes convaincu des bienfaits de la médiation, reste à savoir comment méditer chez soi ?

Author Info
Yannis Tillard

Yannis Tillard

Ostéopathe D.O issu du centre international d’ostéopathie, mon parcours atypique m’a permis de vivre et d’exercer l’ostéopathie sur plusieurs continents comme en Asie dans des monastères bouddhistes et des centres de méditations. J’ai l’habitude de travailler en complémentarité avec d’autres disciplines médicales et paramédicales pour un meilleur suivi du patient et une prise en charge plus efficace.

Pas de commentaires

Poster un commentaire