Les bienfaits de la natation sur votre santé - REFLEX OSTEO

Nagez, c’est bon pour votre santé !

La natation a le vent en poupe. Cours d’aquagym, bébés nageurs, aquabike, … la tendance se confirme.
Petit point sur les bienfaits de la natation sur votre santé.

Peu de contre indications pour votre santé

La natation est l’un des rares sports ne provoquant ni douleur, ni choc. C’est un principe physique, démontré par Archimède : votre corps immergé, en apesanteur, est soulagé de 80% de son poids.

Dans l’eau, vous ménagez vos articulations, vos tendons et votre dos.

La natation est donc l’activité idéale en cas de rééducation suite à une blessure sportive par exemple, ou bien pour celles qui veulent surveiller leur prise de poids durant la grossesse, ou encore pour ceux souffrant de douleurs articulaires.
Néanmoins il est conseillé d’alterner régulièrement les différents types de nage.

La natation peut être pratiquée à tout âge. Elle est recommandée tant chez les bébés que chez les seniors.

Les bienfaits de la natation sur votre santé

Retour veineux

La natation est l’un des meilleurs sports pour améliorer le retour veineux. Comme les autres activités physiques, elle favorise en effet le pompage du sang situé dans les jambes grâce à l’alternance des contractions et des décontractions musculaires.
Mais en plus, en piscine ou en mer, s’y ajoutent la position horizontale, la fraîcheur et la pression de l’eau qui, associés, ont un fort pouvoir drainant. L’eau permet ainsi de stimuler la circulation : il effectue des micro-massages sur les rondeurs et les points sensibles

Adieu les oedèmes et les jambes lourdes!

Système cardio-vasculaire et respiratoire

La natation est une activité d’endurance par excellence. Elle permet de réduire certains facteurs de risques liés aux maladies cardiovasculaires.

Elle muscle le cœur en douceur, améliore le souffle et favorise les échanges gazeux au sein de l’organisme. Et elle sollicite simultanément les membres supérieurs et inférieurs du corps.

La natation baisse la fréquence cardiaque au repos ainsi que la tension artérielle. Pour résumer, la puissance et l’efficacité du coeur augmentent grâce à la pratique régulière de ce sport.

Diabète

De même, le risque d’apparition du diabète de type 2 peut être réduit. En effet, il est souvent dû à un excès pondéral ou un manque d’exercice physique. Grâce à une pratique régulière de la natation vous pouvez prévenir le risque d’apparition du diabète de type 2.

La natation fait travailler vos muscles

Elle améliore ainsi leur tonus, ménage vos os et votre dos.

La natation permet de maintenir l’amplitude des articulations et réduire le risque d’arthrose. L’absence de choc évite les contraintes sur le squelette. C’est pour cette raison que peu importe votre âge, vous pouvez pratiquer la natation.

Asthme

La natation ne prévient, ni n’empêche l’asthme. Néanmoins comme elle sollicite de manière relativement « douce » les appareils cardio-vasculaire et pulmonaire, les asthmatiques peuvent pratiquer la natation.

La natation a aussi un effet positif sur votre moral. Et il s’agit d’un sport incontournable pour garder la ligne.

Alors vous l’aurez compris : nagez !

Author Info

REFLEX OSTEO

REFLEX OSTEO, c'est plus de 300 ostéopathes à votre écoute ; n'hésitez pas à réagir à cet article en laissant vos commentaires ci dessous, nous vous y répondrons avec plaisir.

Commentaires ( 2 )

  • Jessica vial

    Excellent sport à tout point de vu, cependant je mettrais un bémol sur la pratique de la brasse lors de discopathies notamment cervicales et lombaires. La reprise du mouvement pour l’inspiration oblige la colonne à se cambrer, donc à faire une hyperextension, et donc écrase les disques.
    Il est également déconseillé de faire de la brasse après une ligamentoplastie récente du genou (LCA), en effet la brasse désaxe le genou et peut donc provoquer des douleurs. Il ne faut pas non plus pratiquer le crawl car les battements entrainent un récurvatum du genou donc détendent le LCA récemment opéréet favorise des instabilités du genou (cf les conseils donnés par SONNERY-COTTET après opération du LCA)

    • Estelle GAZENGEL

      Merci Mme Vial pour ces précisions utiles !

Poster un commentaire