L'ostéopathie pour les nouveaux nés pour éviter que les dysfonctions de la naissance ou in utero deviennent des troubles en grandissant

Une naissance, qu’elle soit naturelle ou médicalisée, reste source de nombreux chamboulements pour le nouveau-né, au moment du passage et à l’arrivée dans ce nouvel environnement auquel il faut tout à coup s’habituer ! Sans compter la position adoptée lors des derniers temps in utero, qui peut avoir contraint l’une ou l’autre partie de son corps. L’ostéopathie à la naissance va alors rééquilibrer ces zones pour éviter des troubles fonctionnels par la suite.

La naissance est un processus normal et physiologique de la vie. Il ne faut donc pas la considérer comme un événement automatiquement source de problèmes. Aujourd’hui, la médicalisation systématique de l’accouchement, même si elle a des effets largement bénéfiques en cas d’apparition de difficultés, a conduit à classer le phénomène de la naissance dans le domaine du pathologique, ce qui est faux.

Lorsque la physiologie et la mobilité des structures est préservée, dans la plus grande majorité des cas, la nature est relativement bien faite pour qu’une naissance « normale » se produise, c’est à dire sans traumatismes ni pour l’enfant ni pour la mère.

Malgré tout, une naissance peut parfois constituer un des premiers traumatismes pour le bébé. En effet, à ce moment du développement, le crâne du nouveau-né n’est pas ossifié. Cet agencement donne au crâne une très grande souplesse ce qui va lui permettre de se déformer et de s’adapter au modelage subi lors du passage dans le bassin de la maman, sans quoi il ne passerai pas ! Cependant si les contraintes mécaniques sont plus importantes que le seuil de solidité de l’ensemble crânien, rien ne peut éviter des déformations importantes, de se créer.

Très souvent, et principalement si l’accouchement à lieu par voie basse, les nourrissons naissent avec une petite déformation de la tête : le crâne plutôt ovale que rond, un œil légèrement plus fermé, une oreille parfois plus en avant, le nez un peu écrasé, etc. Les parents s’entendent fréquemment dire que cela se remettra tout seul avec le temps. Cela n’est vrai qu’en apparence car l’équilibre crânien est rompu. L’ostéopathie pour les nourrissons a alors pour but de rééquilibrer les zones en dysfonctions pour éviter que celles-ci ne provoquent ensuite des troubles fonctionnels.

L'ostéopathie pour les nouveaux nés recèle de nombreux bienfaits, pour les nourrissons et les jeunes parents !

 

 

Pour quelles raisons consulter l’ostéopathe ?

  • Accouchement avec péridurale, notamment si celle-ci ne vous a pas permis de rester mobile ;
  • Déclenchement ou accélération artificielle du travail ;
  • Travail très long ou très court ;
  • Naissance de jumeaux, triplés ou plus ;
  • Naissance prématurée car le crâne du nouveau-né est alors plus fragile ;
  • Naissance par césarienne programmée ou en urgence ;
  • Présence d’un cordon ombilical enroulé autour du cou et/ou de l’épaule à la naissance ;
  • Utilisation de forceps, ventouses, spatules et/ou forte pression abdominale manuelle à l’expulsion ;
  • Naissance par le siège ou la face ;
  • Besoin à la naissance d’une réanimation, même légère ;
L'ostéopathie pour les nouveaux nés pour bien grandir !

 

Les signes qui doivent me faire associer nouveau-né et ostéopathie

Dans le meilleur des cas pour tous ces motifs et si vous en avez la possibilité, une consultation en maternité juste après la naissance est idéale. Mais parfois, certains signes seront plus facilement repérables à la maison après quelques jours de repos.

Observez bien votre enfant et n’hésitez pas à consulter s’il présente un ou plusieurs des signes suivants :

  • il se cambre fréquemment en arrière ;
  • il se crispe souvent sans raison (bras et/ou mains raides) ;
  • il sursaute et tremble au moindre mouvement ;
  • il est très « mou » et a du mal à tenir sa tête ;
  • il pleure souvent sans cause décelable ;
  • il dort très peu ou avec un sommeil agité ;
  • il régurgite entre les repas ;
  • il digère mal et est agité juste après la tétée ;
  • il a du mal ou met très longtemps à téter parfois jusqu’à s’endormir dessus ;
  • il a les cheveux qui poussent de façon asymétrique à l’arrière de la tête ;
  • il met systématiquement un bras en arrière ;
  • il tourne la tête et dort toujours du même côté ;
  • il a des troubles ORL à répétition : otites, bronchites, respiration bruyante,etc.

 

Retrouver l’équilibre du nouveau-né par l’ostéopathie

Un examen, toujours très doux et sans douleur, des différentes mobilités physiologiques de votre enfant (crâne, bassin, abdomen, thorax,etc.) permettra à votre ostéopathe de détecter facilement les dysfonctions et déséquilibres mineurs à l’origine de tous ces petits maux. Ensuite, par une mobilisation en douceur et sans contrainte, la libération des structures en cause permettra à votre nouveau-né de retrouver toute sa mobilité.

Les conseils de votre praticien pour conserver le bénéfice du traitement à la maison ainsi que les conseils préventifs redonneront au nourrisson comme à ses parents bien-être et confort au quotidien.

L'ostéopathie pour les nouveaux nés est une grande aide pour éffacer les traumatismes de la naissance

 

Pour rappel, et selon la législation en vigueur, pour le nourrisson de moins de 6 mois, il est nécessaire de présenter un certificat médical attestant de l’absence de contre-indication médicale à l’ostéopathie, N’oubliez pas de le demander à votre médecin traitant ou pédiatre avant la consultation !

 

Author Info
Anne-Claire OLIVIER

Anne-Claire OLIVIER

Ostéopathe D.O. exerçant à Paris et Evry (91). Titulaire d’un D.U Prise en charge de la douleur dans le champ Périnatal de la Faculté de Médecine Xavier Bichat (Paris). Engagée à 300% dans l’accompagnement des futures mères et de leurs enfants pour que la grossesse, l’accouchement et le début de vie soient les plus épanouissants possibles. Je suis convaincue que l’ostéopathie est un soutien incontournable à la conservation d’un schéma corporel équilibré et non-douloureux.

Pas de commentaires

Poster un commentaire