Les allergies aux pollens concernent adultes et enfants et empirent avec les années

En ce mois de Mars, les températures remontent et les bourgeons éclosent : c’est le printemps ! C’est aussi lors de cette saison qu’une pathologie fait son apparition : la rhinite allergique, plus connue sous l’appellation « rhume des foins ».

En France, cette pathologie touche une personne sur cinq et, selon l’Organisation Mondiale de la Santé (OMS), l’allergie est la quatrième maladie planétaire. Celle-ci correspond à une inflammation et une irritation de la muqueuse nasale causée par un allergène qui est le plus souvent le pollen. Celui-ci est libéré par l’éclosion des bourgeons et correspond à l’élément mobile mâle produit par la fleur, c’est l’équivalent du spermatozoïde chez l’humain permettant la reproduction du végétal.

Les protéines contenues dans le grain de pollen, qui, en soit sont inoffensives, vont déclencher une réaction immunitaire. Celle-ci va se traduire par une libération d’histamine, molécule contenue dans les globules blancs, responsable d’une augmentation de la libération d’eau par les capillaires sanguins, provoquant un œdème (= gonflement localisé) et une dilatation de ceux-ci.

La pollution atmosphérique d’origine industrielle est un facteur aggravant car elle a modifié les pollens provoquant :

  • Un nombre d’allergènes plus important dans les grains de pollen;
  • Une détérioration de la paroi du grain facilitant la libération d’allergènes

Ces effets entraînent un accroissement de la sensibilité des personnes prédisposées aux pollinoses (allergies au pollen).

Le printemps mais également l'été et l'automne sont propices aux allergies

 

Les symptômes d’une allergie au pollen

La rhinite allergique se traduit par différents signes cliniques :

Signes nasaux :

  • Rhinorrhée antérieure et postérieure (écoulement de mucus);
  • Congestion nasale (nez bouché);
  • Crises d’éternuement;
  • Prurit (démangeaison).

Signes oculaires :

  • Rougeur;
  • Prurit;
  • Larmoiement;
  • Brûlure;
  • Photophobie (sensibilité à la lumière).

Autres signes possibles :

  • Prurit dans les oreilles et la cavité buccale;
  • Maux de tête;
  • Fatigue;
  • Irritabilité.

 

Allergie au pollen : des facteurs saisonniers

Même si la pollinisation a essentiellement lieu au printemps, celle-ci se déroule de janvier jusqu’à octobre selon le type d’arbre ou d’herbe. Les tableaux suivants présentent le pouvoir allergisant ainsi que les mois de pollinisation des arbres et herbes responsables d’allergie.

Les allergènes selon les saisons et les périodes de l'année Les allergènes herbacées suivent les saisons

 

La prise en charge ostéopathique de la rhinite allergique

La prise en charge ostéopathique sera symptomatique et préventif. En effet, l’ostéopathe pourra soulager le patient grâce à des techniques faciales portant sur le nez et le pourtour orbitaire. Cela agira essentiellement sur la rhinorrhée, la congestion nasale consécutivement à la réduction de la dilatation veineuse et sur les maux de tête et fatigue s’ils sont présents.

Il aura un rôle préventif en lui délivrant des conseils sur les choses à éviter afin de diminuer au maximum son exposition au pollen en cas d’alerte pollinique tels que :

  • Protéger ses yeux par des lunettes bien collées au visage;
  • Ne pas être exposé au tabac;
  • Privilégier la mer ou la montagne pour les vacances, des lieux où le taux de pollen est faible

Cependant, l’ostéopathe doit travailler en collaboration avec un allergologue afin d’identifier le ou les allergènes en cause et de mettre en œuvre des mesures préventives accompagnées d’un traitement adapté.

 

 

Author Info
Thibaut El Ayad

Thibaut El Ayad

Thibaut EL AYAD, étudiant en 4e année d'ostéopathie, j'effectue un stage dans un centre social et culturel chaque semaine et de nombreux stages avec l'école, cela m'a permis de mettre en pratique mes connaissances et mes techniques vues en cours en les adaptant en fonction des patients et à juger si la prise en charge doit être purement ostéopathique ou pluridisciplinaire afin que celle-ci soit optimale.

Pas de commentaires

Poster un commentaire