L'ostéopathie est un recours auquel penser lors de difficultés à concevoir

Il faut bien dissocier le terme de stérilité de celui d’infertilité. Dans le premier cas il s’agit d’une impossibilité totale, et généralement médicale, de pouvoir procréer. Le second traduit des difficultés à concevoir. C’est bien dans ce dernier cas que l’ostéopathie peut entrer en jeu et être bénéfique.

Nombreux sont les couples en difficulté pour donner la vie mais n’oubliez pas qu’il faut en moyenne 6 mois à un an d’essais pour y parvenir. S’il n’y a pas de problèmes médicaux sous-jacents à ces troubles de la fertilité, l’ostéopathie peut être d’un grand secours. En effet, ces troubles se traitent par des techniques manuelles relativement simples, naturelles et indolores. Il est également important de rappeler que cette prise en charge ostéopathique s’adresse à la femme autant qu’à l’homme. Il est donc primordial que ce soit le couple qui consulte et non seulement la femme.

Dans une autre mesure, l’ostéopathie peut également intervenir dans la préparation aux Fécondations In Vitro.

 

Les causes de l’infertilité chez la femme ?

Chez la femme en bonne santé, la fécondation et la nidation sont efficaces s’il n’existe pas de tensions pouvant perturber le fonctionnement de la zone gynécologique : utérus, ovaires, trompes et l’ensemble des tissus autour (ligaments, système digestif, bassin osseux, etc.)

Ces tensions sont à l’origine d’un manque de mobilité des structures et des tissus. Elles peuvent être dues à une chute importante même ancienne, à un accident de la route, à un choc traumatique émotionnel, à des infections chroniques de la sphère pelvienne, à des cicatrices chirurgicales, etc.

Le cycle de la femme est un équilibre fragile gouverné par des mécanismes dépendant à la fois du système nerveux, du système hormonal et du psychisme. Il existe des causes centrales (Hypophyse et Hypothalamus qui se trouvent dans la boîte crânienne) et des causes périphériques (utérus, ovaires, trompe, ligaments, etc.) à l’infertilité. Dans les deux cas elles ont très souvent une origine mécanique.

C’est justement lorsque l’infertilité a une (ou plusieurs) cause(s) mécanique(s) (aussi appelées infertilités fonctionnelles) que la prise en charge ostéopathique a un intérêt.

Les femmes ayant des difficultés à concevoir un enfant peuvent avoir des blocages internes que l'ostéopathe va débloquer

 

Quel rapport entre ostéopathie et fertilité ?

Dans les principes d’AT Still, fondateur de l’ostéopathie, « la loi de l’artère est reine». Ce qui signifie que toute restriction de mobilité limite la circulation des liquides (sang, lymphe, etc.) entrainant alors un déséquilibre local ou général.

L’ostéopathie s’attache donc à redonner une bonne vascularisation à l’ensemble des fonctions gynécologiques ainsi qu’au système nerveux central, d’où l’importance d’un bon équilibre crâne-sacrum.

Votre ostéopathe libérera si besoin les « plexus solaire » (sous le sternum) et « plexus hypogastrique » (entre utérus et sacrum) qui gèrent le bon fonctionnement de l’artère ovarienne.

Enfin il redonnera sa pleine fonction aux glandes surrénales et toute sa mobilité au rein pour améliorer la circulation de l’artère ovarienne Lorsque des dysfonctions sont retrouvées au niveau périphérique, l’ostéopathe va pouvoir :

  • Redonner le juste équilibre entre les ligaments ovariens et utérins;
  • Limiter la compression viscérale s’il existe une « descente » des organes digestifs par exemple, et libérer le diaphragme (muscle respiratoire entre l’abdomen et le thorax);
  • Libérer les ovaires par rapport aux structures adjacentes : sigmoïde et cæcum essentiellement;
  • Redonner de la mobilité à l’utérus, surtout s’il existe des adhérences ou de cicatrices péritonéales. Et lui apporter une bonne vascularisation artérielle et veineuse;
  • Rendre le bassin osseux (os iliaques, sacrum) mobile pour améliorer les fonctions neurologique, vasculaire et hormonale;
  • Redonner de la mobilité aux trompes pour permettre une migration adéquate de l’œuf et des spermatozoïdes;
  • Vérifier la mobilité thyroïdienne qui peut jouer un rôle dans l’équilibre hormonal lié à la fertilité.

 

Et l’infertilité de l’homme dans tout ça ?

L'infertilité masculine, moins souvent évoquée, est également traitable par l'ostéopathie

Bien que les techniques ostéopathiques autour de la fertilité s’adressent principalement à la femme, les raisons pour lesquelles la fécondation ne se produit pas peuvent être liées à un dysfonctionnement de l’homme.

Chez l’homme les dysfonctionnements sont essentiellement hormonaux. Un déséquilibre de la thyroïde par exemple peut être à l’origine d’une moindre fertilité. Le traitement ostéopathique consistera à travailler au niveau des systèmes nerveux et hormonal :

  • Libérer les tensions ou blocages vertébraux (sacrum, coccyx, lombaires, etc.)
  • Améliorer la fonction neurologique par des techniques crâniennes

 

Peut-on parler d’un traitement de l’infertilité ?

Les troubles de la fertilité sont un véritable puzzle qu’il faut prendre le temps de décortiquer pas à pas. Et il est pour chaque couple bien différent. Il est important de rappeler que l’ostéopathe accompagne le couple vers de meilleures fonctions des structures et organes de leurs corps, la nature seulement décidera de la suite.

Votre ostéopathe prendra tout le temps nécessaire pour comprendre le schéma mis en place par votre corps à vous spécifiquement et dans son ensemble. Le traitement sera global et se fera de la tête aux pieds ! Le choix des techniques utilisées sera toujours adapté à chacun(e), son histoire, ses antécédents, et ses besoins.

Dans tous les cas, la prise en charge ostéopathique sera toujours douce et indolore.

 

Author Info
Anne-Claire OLIVIER

Anne-Claire OLIVIER

Ostéopathe D.O. exerçant à Paris et Evry (91). Titulaire d’un D.U Prise en charge de la douleur dans le champ Périnatal de la Faculté de Médecine Xavier Bichat (Paris). Engagée à 300% dans l’accompagnement des futures mères et de leurs enfants pour que la grossesse, l’accouchement et le début de vie soient les plus épanouissants possibles. Je suis convaincue que l’ostéopathie est un soutien incontournable à la conservation d’un schéma corporel équilibré et non-douloureux.

Pas de commentaires

Poster un commentaire