REFLEX OSTEO : Polyarthrite rhumatoïde, ostéopathe ostéo ostéopathie

Polyarthrite rhumatoïde, attention aux articulations !

La polyarthrite rhumatoïde qu’est ce que c’est ?

La polyarthrite rhumatoïde est une maladie inflammatoire qui touche la plupart du temps de nombreuses articulations. L’inflammation est habituellement un phénomène de défense contre une agression extérieure mais dans le cas de la polyarthrite rhumatoïde l’inflammation ne lutte pas contre une agression extérieure mais lutte directement contre une partie de l’articulation qu’on appelle le liquide synovial. On parlera pour la polyarthrite rhumatoïde de maladie auto-immune c’est-à-dire que le système immunitaire agit contre son propre organisme.

Comment ça marche ?

Les articulations sont de véritables mécanismes d’engrenages permettant un mouvement entre deux pièces osseuses. L’articulation se compose de cartilage, de muscles et de ligaments qui vont permettre de venir maintenir celle ci. On retrouvera également dans l’articulation des poches (membrane synoviale) remplies de liquide synovial qui permettront de lubrifier et donc de favoriser le mouvement.

L’inflammation due à la polyarthrite rhumatoïde va déclencher la fabrication excessive de liquide nécessaire. Le liquide va alors s’accumuler ce qui va épaissir la membrane synoviale, l’articulation va gonfler, les tissus et muscles vont se raidir et devenir douloureux. Ce phénomène peut causer des déformations articulaires voir même un handicap. « Vivre avec une polyarthrite rhumatoïde c’est vivre avec un traitement quotidien contraignant… » Mais pas seulement !

Et l’ostéopathie dans tout ça ?

A.T Still fondateur de l’ostéopathie accordait beaucoup d’importance au respect de l’homéostasie, l’intégrité du système liquidien et de sa circulation : « La règle de l’artère est suprême » disait il.

Toute altération de la relation entre la structure et la fonction va perturber l’homéostasie du corps et l’autorégulation liquidienne qui doit se faire. Dans le cas de la polyarthrite, tous les principes ostéopathiques ne sont pas respectés et en qualité d’ostéopathes nous allons pouvoir agir sur cela.
L’autorégulation du corps ne peut se faire que si l’organisme possède et utilise correctement ses moyens de défense ce qui n’est pas le cas dans la polyarthrite rhumatoïde.

L’ostéopathie va aider à réduire la douleur, les gonflements, améliorer la mobilité articulaire, tout ceci par des techniques de réarticulation, de détente tissulaire, afin d’améliorer la fonction et ainsi permettre une circulation correcte des liquides et un meilleur échange cellulaire.
Dans le cas d’inflammation chronique il sera conseillé d’effectuer des traitements préventifs et de diminuer progressivement les traitements médicamenteux (anti-inflammatoire, cortisone) mis en place pour soulager ces douleurs tout en gardant le traitement anti-TNF qui permet de réduire l’extension de la réaction inflammatoire.

William SAJDAK et Guillaume BOSI, Ostéopathes à Toulouse

 

Author Info

REFLEX OSTEO

REFLEX OSTEO, c'est plus de 300 ostéopathes à votre écoute ; n'hésitez pas à réagir à cet article en laissant vos commentaires ci dessous, nous vous y répondrons avec plaisir.

Commentaires ( 2 )

  • Guillaume

    Merci pour cet article, mon frère souffre de cette pathologie et je savais pas que l’ostéopathie pouvait aussi y faire quelques chose, en tout cas je lui en parlerai.

  • Meame si nous ne souffrons pas de la meame chose, j’ai aussi ma part de « on ne sait pas » et mes doses de dauribgs en tous genres quotidiennement e0 endormir un escadron de Marine’s ! Alors, quand, EN PLUS, il y a des pousse9es encore plus douloureuses que celles que l’on affronte quotidiennement, le vase de9borde ! Nous ne sommes pas des robots ni des he9roefnes de papier glace9, ton blog est le0 aussi pour partager ce dont tu as envie de parler ! Courage e0 toi et patience (he9las, il ne reste souvent que cela 😉 ) Je t’embrasse et te souhaite de souffler rapidement…

Poster un commentaire