Text neck syndrome REFLEX OSTEO : smartphone et posture

Syndrome du text-neck : pourquoi votre smartphone nuit à votre posture

L’apparition des smartphones et tablettes tactiles est relativement récente, mais ces nouvelles technologies prennent une place grandissante dans notre quotidien et affectent notre posture sans que nous le réalisions. Que ce soit dans le cadre privé ou professionnel, le temps que nous passons devant ces écrans ne cesse d’augmenter.

Si ces technologies améliorent notre quotidien, leur omniprésence a aussi des effets négatifs, notamment sur notre posture. Avec la miniaturisation des appareils technologiques, les notions d’ergonomie passent au second plan. Certains parlent même du « text-neck syndrome » .

Quelques chiffres

Les smartphones sont devenus une véritable addiction : nous passons plus d’1h20 sur nos portables par jour, pourtant nous ne le réalisons pas forcément. Rappel des faits en chiffre !

60%
des français consultent leur smartphone dans l’heure suivant leur réveil. 

79%
des 15-25 ans en France ont un smartphone. 

86%
des contacts avec la tablette se font au domicile des français. 

Quels effets sur notre corps et notre posture ?

Lorsque vous utilisez votre smartphone ou tablette, vous êtes souvent la tête baissée vers l’écran, menton orienté vers votre poitrine et le cou en flexion. Cette position peut aggraver vos problèmes de dos, de métabolisme et peut entrainer des troubles musculo-squelettiques. Il ne s’agit en effet pas d’une posture normale. Le poids de notre tête augmente avec l’inclinaison : en position penchée vers l’avant de 60° le poids de notre tête passe à 27 kg, contre 5 kg en position normale.

Le positionnement de vos bras, coudes, mains et doigts compte aussi. Quand vous textez, vos paumes de mains sont orientées vers le ciel, vos poignets sont en rotation et vous utilisez quasi uniquement vos pouces pour écrire. Encore une fois, ça n’est pas une posture naturelle.

Les symptômes les plus fréquents liés à une posture inadéquate lors de l’utilisation de ces appareils sont la raideur de la nuque et du dos, les douleurs aux poignets et aux épaules, des engourdissements dans les mains et la perte de la courbe naturelle du cou pouvant engendrer des problèmes d’arthrose.

Aussi lorsque vous consultez du contenu sur votre téléphone ou tablette, il est probable que vous mettiez en tension votre visage et crispiez vos yeux. Ces contractions répétées plusieurs fois par jour peuvent entrainer entre autre des maux de tête, des sensations de compression dans le crâne, des migraines chroniques, des troubles du sommeil, des vertiges ou encore des troubles de la vue.

Il n’existe pas encore de norme posturale établie pour ces appareils, car les industriels n’avaient pas anticipé les postures que nous allions adopter. De plus nous utilisons ces technologies en grande majorité dans notre sphère privée. Les entreprises n’ont donc pas encore développé de politique de sensibilisation à ce sujet.

Néanmoins des études récentes se sont penchées sur le sujet. L’une d’entre elles révèle que l’usage de ces technologies ont abouti à neuf postures de travail jamais observées auparavant.

Les nouvelles positions qui ont fait leur apparition avec les nouvelles technologies : smartphone et posture

Vous vous reconnaissez quelque part ? Bien loin l’époque où vous parents vous rabâchaient de vous tenir droit !

Quelles solutions à ce problème ?

Vous lirez sûrement ici et là que la solution « idéale » serait de réduire le temps passé devant votre smartphone ou votre tablette. Une belle porte ouverte d’enfoncée.

Ces technologies prennent une place grandissante dans notre quotidien, à nous donc de les utiliser au mieux.

Les astuces à appliquer dans la vie courante

1. Ne coincez pas votre téléphone entre votre oreille et votre épaule. Utilisez un kit main libre, ou à défaut au moins l’une de vos mains.

2. Déposez votre tablette, comme votre ordinateur portable, sur une table lorsque cela est possible. Sinon tentez de supporter vos coudes et de demeurer le dos le plus droit possible.

3. Pensez à regarder au loin régulièrement lorsque vous utilisez un écran. Vous reposerez ainsi vos yeux et permettrez à votre nuque de se replacer dans sa courbure naturelle.

4. Quand vous ressentez de l’inconfort relaxez vous en faisant de petits mouvements circulaires avec votre cou.

5. N’adoptez pas de position où votre tête est fléchie vers l’avant.

6. Faites régulièrement des mouvements de « oui/non » avec la tête, des rotations des épaules vers l’avant et l’arrière, et des rotations des poignets pour mobiliser vos articulations. Vous aurez peut être l’air idiot mais vous aurez moins mal au dos !

Que faire en cas de douleur prolongée ?

Comme il n’existe pas de solution miracle malgré ces astuces vous pouvez ressentir des douleurs. Si elles persistent pensez à consulter. Notamment si vous faites des torticolis à répétition, ou si la douleur dure plus de 3 jours. Un ostéopathe pourra aussi vous conseiller sur votre posture de manière plus générale.

Il est toujours important de traiter vos douleurs au plus tôt, pour éviter qu’elles ne s’installent et n’aient des répercutions plus graves dans le futur.

Et vous, faites vous partie de ces 60% des français accro à leur smartphone, qui le consultent dans l’heure suivant leur réveil ?!

Author Info

REFLEX OSTEO

N'hésitez pas à réagir à cet article en laissant vos commentaires ci dessous, nous vous y répondrons avec plaisir. Nous sommes 470 ostéopathes sur l'ensemble du territoire français membres du réseau REFLEX OSTEO, nous répondrons avec plaisir à vos questions !

Commentaire ( 1 )

  • Edouard

    Je vais faire passer l’article à mes collègues du bureau qui se plaignent toujours d’avoir mal au cou… Merci pour votre article en tout cas !

Poster un commentaire