pubalgie grossesse femme enceinte ostéopathie REFLEX OSTEO

Une douleur qui commence à apparaitre au niveau du pubis vers l’intérieur de la cuisse ? Il s’agit probablement d’une pubalgie. Si votre médecin s’avouera démuni face à ce problème, l’ostéopathie permettra par contre d’apporter un traitement efficace, doux et non douloureux.

 

La grossesse s’accompagne de nombreux troubles parmi lesquels la lombalgie, la sciatique de la femme enceinte, les régurgitations, le souffle court, les vertiges et j’en oublie probablement…

Cela ne signifie pas que vous aurez forcément l’ensemble de ces troubles. Vous y êtes toutefois prédisposées. Pourquoi ?

 

Comprendre simplement la pubalgie de la femme enceinte

 

Parce que votre corps change, et de nouvelles contraintes posturales apparaissent.

Votre organisme a pourtant des capacités d’adaptation surprenantes ! Les hormones durant votre grossesse provoquent une hyperlaxité ligamentaire (les ligaments sont davantage distendus), permettant à vos articulations de s’adapter autant que possible à ces nouvelles contraintes !

Votre corps s’adapte, oui, mais jusqu’à une certaine limite… Lorsque les contraintes sont trop importantes, l’irritation puis l’inflammation apparait.

 

Prenons l’exemple de la pubalgie. Il s’agit d’une inflammation des tendons du pubis.

Ces tendons au niveau de votre bassin peuvent être soumis à des tensions excessives pendant la grossesse pour plusieurs raisons :

  • Votre bébé dans votre ventre prend de plus en plus de volume et de poids. Cela engendre une pression sur le petit bassin.
  • Vos activités du quotidien ne sont plus les mêmes, vous faites peut-être moins de sport et d’étirements que d’habitude.
  • Votre métabolisme change, les besoins nutritifs ne sont plus les mêmes et si vous n’adaptez pas votre alimentation ou ne pensez pas à boire davantage d’eau, les tendons peuvent en être affectés.
  • Votre centre de gravité et donc votre posture changent au fur et à mesure de la grossesse (le centre de gravité évolue vers l’avant). Cela provoque une adaptation de vos muscles pour conserver votre posture. Ces muscles sont attachés aux os par les tendons qui vont donc finir par s’irriter, voir s’enflammer.

 

Abdominaux et adducteurs, un équilibre subtil

Ces tendons sont ceux des muscles adducteurs vers le bas (jambe) mais également ceux de vos abdominaux vers le haut (ventre). Les abdominaux tirent donc vers le haut, les adducteurs vers le bas. En temps normal, ces tensions sont « équilibrées ».

Mais au fur et à mesure de votre grossesse, les abdominaux vont progressivement se relâcher, se distendre.

Parallèlement, les adducteurs vont se crisper, à cause notamment du changement de votre posture (comme vu plus haut).

Cela provoque un déséquilibre de tensions au niveau du pubis et donc une irritation. Cette zone, qui subit déjà ds contraintes énumérées plus haut, peut alors devenir inflammatoire. Ce déséquilibre entre abdominaux et adducteurs pourra ainsi être responsable de votre pubalgie.

 

Le traitement de la pubalgie par votre ostéopathe

Comment l’ostéopathe va t-il s’y prendre pour traiter votre pubalgie liée à votre grossesse ?

  • Tout d’abord, il va analyser votre posture et repérer des zones en tension parfois à distance du problème, de manière à vous rééquilibrer et permettre une posture plus adaptée. Il pourra ainsi travailler sur la colonne vertébrale, votre cage thoracique, vos membres, bref sur l’ensemble de votre corps ! Une vieille entorse qui semblait guérie par exemple peut perturber votre posture durant votre grossesse. S’il persiste une désaxation même minime au niveau de l’articulation de la cheville, cela pourra engendrer de tensions excessives au niveau du bassin. Et ceci n’est qu’un exemple parmi tant d’autres !
  • L’ostéopathe peut ensuite travailler sur les pressions exercées par le bébé sur le petit bassin, et donc sur la symphyse pubienne. Pour cela, il utilisera des techniques tissulaires, douces et non invasives. L’objectif et de redonner de la mobilité aux organes du petit bassin, aux ligaments, muscles autres tissus mous.
  • Enfin, il pourra travailler localement au niveau du pubis, à l’endroit où vous avez mal. Ici, l’objectif sera d’une part d’affiner le diagnostic de pubalgie apprécier son état inflammatoire. D’autre part, il pourra si nécessaire effectuer un travail de défibrosage si le tendon est trop adhérent par exemple.

Quelques conseils pratiques de l’ostéopathe

 

  • évitez de rester longtemps debout
  • privilégiez la position assise, les jambes parallèles (sans croiser les jambes !)
  • lorsque vous dormez sur le côté, glissez un coussin entre vos deux cuisses
  • pensez à bien vous hydrater
  • effectuer quelques étirements adaptés ; il doivent être indolores. Votre ostéopathe vous conseillera sur ces étirements.
  • reposez vous, évitez au maximum de faire des efforts physiques.

 

 

 

Author Info
Simon Plinet

Simon Plinet

Ostéopathe D.O. à Lyon et membre fondateur de la structure nationale de permanence ostéopathique REFLEX OSTEO, je vous propose d'échanger autour de l'ostéopathie. Patients, ostéopathes, ou simples curieux, soyez les bienvenus à cet échange !

Commentaires ( 2 )

Poster un commentaire

Effectuez cette addition *