Et pour vous, c'est quoi l'ostéopathie ?

Une mini série de l’été pour savoir ce que représente l’ostéopathie chez les patients ! Aujourd’hui : Laure, étudiante de 19 ans.

 

Nous avons tenté de répondre à cette question en interrogeant trois personnes différentes qui nous ont donné leur avis sur le sujet.

L’ostéopathie est une technique de soins non conventionnelle, qui repose sur la manipulation manuelle. Reconnue seulement depuis 2007, cette pratique devient de plus en plus courante et s’adapte à tout type d’âge : nourrissons, enfants, adultes ou personnes âgées.

Néanmoins ce domaine peut être parfois appréhendé par certains. Alors pour que vous en sachiez un peu plus, nous avons demandé à Laure, Farid, et Solange de nous expliquer qu’est-ce que l’ostéopathie pour eux.
D’âges, de situations et de lieux de vie différents, ils acceptent de nous livrer leurs expériences, leurs appréhensions et leurs besoins face à l’ostéopathie.

Voici Laure, une récente bachelière âgée de 19 ans domiciliée à Lyon. Elle pratique la natation depuis maintenant 12 ans et est une patiente régulière depuis son enfance de l’ostéopathie, une habitude prise grâce à ses parents.

 

Laure, pour toi : qu’est-ce que l’ostéopathie ?

Quelle serait ta définition du terme « ostéopathe » ?

Un ostéopathe? je donnerais cette définition : quelqu’un qui intervient sur des points sensibles du corps pour soulager et permettre au patient de se sentir mieux dans son corps et donc dans sa vie.

 

Vas-tu chez l’ostéopathe ?

Oui, deux fois par an, mais si je me suis blessée, je multiplie les séances pas 3.

 

Aller chez l’ostéopathe est-ce une contrainte ou un plaisir pour toi ?

Cela serait plus un plaisir, en effet, je me sens toujours mieux après une séance ! Et c’est justement le but : sortir détendu avec moins de problèmes qu’à l’arrivée.

 

Comment as-tu trouvé ton ostéopathe ?

Grâce à un collègue de ma mère qui nous l’avait recommandé. Depuis, ma mère m’y a emmené régulièrement alors que j’étais toute petite.

 

As-tu déjà été gênée par le fait d’être en sous-vêtements pendant les rendez-vous ?

Non, c’est un professionnel il doit en voir tous les jours des filles comme moi ! (rires).

 

Selon toi et en regardant dans ton entourage, y a t-il beaucoup d’étudiants qui ont recours à l’ostéopathie ?

Je n’ai pas l’impression non… La plupart de mes amis ne sont pas pratiquants de ce genre de soins. On en parle pas vraiment à vrai dire.

 

Si vous deviez donner un adjectif pour ce domaine ?

Difficile à dire…je le qualifierais comme « utile ».

 

Pour finir, avez-vous une anecdote là dessus ?

Ce n’est pas anecdotique en soi, mais je suis toujours épatée par les suites d’une séance d’ostéopathie. J’ai en tête une fois en particulier où je suis arrivée très mal en point chez mon ostéopathe et je suis ressortie encore plus mal (rire). Au bout de deux ou trois jours j’étais comme neuve ! Il m’avais tellement manipulé qu’il a fallu ce temps à mon corps pour se remettre !

 

Author Info
Anaelle Naït

Anaelle Naït

J'étudie dans une école de stylisme/modélisme à Lyon, après avoir fait un bac STD2A (Design&Arts Appliqués). Je suis aussi et avant tout patiente récurrente chez mon ostéopathe, je souhaite ici partager avec vous non pas des connaissances médicales mais mes expériences et conseils en tant que patiente.

Pas de commentaires

Poster un commentaire