Bien se tenir sur son bureau est un apprentissage qui comporte des avantages à vie

La rentrée des classes est lundi. Source de bonnes résolutions pour l’année à venir, en voici une à laquelle les parents ne pensent pas forcément et pourtant… Le bon choix du bureau c’est la bonne position de travail adoptée dès le plus jeune âge, donc garant d’une bonne posture une fois arrivé à l’âge adulte, donc de nombreuses douleurs et pathologies en moins !

 

C’est bientôt la rentrée !

–          Cartable ? Ok.

–          Trousse ? Ok.

–          Cahiers ? Ok

–          Bureau ? Euh… !

Se demander quel bureau enfant choisir, c’est surtout se demander : quelle va être la meilleure position a adopter sur le-dit bureau. En soi, un bureau reste un bureau, et nous n’allons pas traiter ici de conceptions esthétiques.

Alors voici quelques conseils pour placer votre enfant dans les meilleures conditions et lui fournir de bonnes habitudes dans la posture de travail qu’il utilisera par la suite durant toute sa vie.

L’environnement, la lumière, le calme, le confort vont faciliter l’apprentissage de l’enfant pour qu’il puisse être concentré, attentif et même qu’il prenne du plaisir à apprendre ses leçons et à faire ses devoirs.

 

Quel position l’enfant doit avoir sur son bureau ?

Adopter la bonne posture au bureau est important toute la vie !Comment doit-il s’installer ? Sur une chaise, face au bureau, le plateau de ce dernier peut-être à niveau ou légèrement incliné, tant qu’il ne reflète pas la lumière.

  • Les fesses de l’enfant doivent être au fond de sa chaise, un fauteuil de bureau peut-être plus adapté, mais dans tous les cas le dos doit rester en contact avec le dossier.
  • Le dos droit, les pieds sont posés à plat sur le sol, si la chaise est trop haute on peut placer un cale-pied avec pour but de garder les genoux et les hanches à 90° de flexion.

Le coin du bureau doit être à part, si possible dans la chambre, un endroit calme, avec le moins de distractions possible. Dans ce but on ne placera pas l’enfant face à une fenêtre pour ne pas distraire les rêveurs et les rêveuses, mais on installera le bureau perpendiculairement à celle-ci pour laisser la lumière naturelle éclairer la leçon à apprendre.

Une bonne position au bureau permet de limiter de nombreuses pathologies sur le long terme

Le placement de la source de lumière est primordial.

La main dactylographe peut faire de l’ombre, il vaut donc mieux placer la lampe du côté opposé à cette main. Cette lumière ne doit pas non plus éblouir votre enfant, pour ne pas fatiguer ses yeux, un abat-jour ou une lampe type bibliothèque peuvent remédier à cela.

Dans un souci d’ergonomie, votre enfant peut également incliner légèrement sa feuille lorsqu’il écrit. Ainsi pour un droitier le coin supérieur droit de la feuille, sera plus haut que le coin supérieur gauche. Cette position apporte un confort d’écriture  et diminue les tensions sur l’épaule et les cervicales homolatérales.

 

Voici donc comment s’installer et travailler confortablement à un bureau.

Une bonne posture au bureau est un gain pour toute la vie

 

Quel bureau enfant choisir : un choix pour tous les âges ! 

Avec l’âge les deux principales modifications vont être le temps passé assis à ce bureau et le passage du papier, cahier à  l’ordinateur. Le corps humain n’est pas conçu pour passer huit heures par jour assis, il est ainsi conseillé de faire régulièrement des pauses, de dix minutes toutes les heures, pour se lever et marcher.

La position au bureau reste la même que pour un enfant. Sur un ordinateur de bureau, le haut de l’écran doit se situer à hauteur du regard, celui-ci doit être à distance des bras tendus, et le ventre doit être proche du bord du bureau (trois travers de dois), le clavier dans l’axe de l’écran, séparé par l’espace d’une feuille A4.

Quant à la souris, pensez à la régler dans les paramètres de sensibilité pour faire un minimum d’effort lors de son utilisation et à garder le poignet en position neutre pour éviter des blessures au niveau du poignet et du coude.

Lors de la pause de midi, éviter les écrans afin de limiter la fatigue oculaire et essayer de marcher en déroulant le pas pour faciliter la circulation sanguine.

 

 Les conseils de l’ostéopathe pour savoir quel bureau enfant choisir

Il est également possible de détendre ses yeux en se concentrant sur un objet éloigné ou en se couvrant les yeux avec la paume des mains pendant 10 à 15 secondes.

Pour finir, il est intéressant de pratiquer une activité physique régulière, en renforçant au passage les muscles du dos et de la sangle abdominale, pour permettre de supporter plus aisément le travail en position assise.

Bien choisir son bureau, sa place et comment s'assoir est garant de dynamisme et de réussite !

 

Author Info
Romain Brante

Romain Brante

Ostéopathe diplômé de l'Institut Supérieur d'Ostéopathie Paris, j'ai effectué de nombreux remplacements avant d'ouvrir mon propre cabinet à Savigny-le-Temple (77). En parallèle j'ai obtenu un Diplôme Universitaire sur la Prise en charge pluridisciplinaire de la douleur en périnatal : aspects maternels, foetaux et néonataux. Ma pratique est adaptée à tous les types de patients, qu'il soit un sportif, un enfant, une femme enceinte, un nourrisson, une personne âgée... La prévention et la pédagogie sont pour moi une part importante de la stratégie à mettre en place pour conserver le capital santé des patients.

Commentaire ( 1 )

Poster un commentaire