Avis de froid, le reflex ostéopathie aide votre organisme à se défendre

Il fait froid, trop froid ! Ce courant d’air glacial qui vous coupe la respiration dans la rue et s’immisce sans être invité dans votre cou, qui est à la sortie du bain, sournois, en allant sous votre couette encore trop froide ou en sortant de la voiture qui était bien chauffée… Si vous avez tout fait pour vous maintenir au chaud mais que vous continuez à frissonner, pensez ostéopathie !

Nous sommes en plein hiver, et vous n’avez donc pas pu échapper à notre sujet du jour : le grand froid !

Si vous frissonnez, vous pouvez vous en féliciter, c’est que vous êtes homéotherme ! Comme de nombreux animaux, nous avons cette capacité de maintenir notre température interne, quelle que soit la température extérieure.

Pourquoi est-ce que je frissonne ?

En cas de grand froi, aidez votre corps à se réchauffer grâce à l'ostéopathie

Lorsque vous avez un frisson, votre corps est en train de faire fonctionner les muscles sous votre peau pour réchauffer l’épiderme à cet endroit.

  • Les récepteurs de la température de votre peau (thermorécepteurs périphériques) vont détecter des modifications de la température sur votre peau. Ils sont activés dès que la température ambiante diminue, et ce dès une baisse de 0,04°C ! Ils sont donc extrêmement sensibles aux variations de la température, à tel point qu’au moindre courant d’air c’est le grand frisson assuré !
  • La contraction des ces muscles est involontaire, et permet de produire de la chaleur. Les contractions sont très brèves et répétées : jusqu’à 12 contractions par seconde ! Cela permet de provoquer une augmentation significative de la chaleur localement sur votre peau.

Le frisson est donc une astuce qu’a trouvé notre organisme pour se réchauffer sans utiliser « la grosse artillerie » que sont le coeur, les gros vaisseaux : ils sont déjà bien occupés à gérer le fonctionnement de nos organes vitaux et en particulier du cerveau. Mais si le frisson ne suffit pas à vous réchauffer, les récepteurs centraux vont mobiliser des moyens plus efficaces mais couteux en énergie. Attention à l’hypothermie !

Dites-le avec des mots…

Dans le langage familier, lorsque nous avons des frissons nous disons « avoir la chair de poule », mais ce phénomène est appelé de manière plus savante l’horripilation ou la piloérection.

Qu’est-ce que le frisson émotionnel ?

Frissonner est normal mais peut, si la sensation de froid est trop importante, résulter d'un dérèglement hormonal

 

 

Il est provoqué par des réactions émotionnelles telles que la peur ou le plaisir. Comme le « frisson du froid », le « frisson de l’émotion » fait monter votre température jusqu’à deux degrés !

Astuce bien être si vous avez froid : pensez donc au grand frisson… ;)

Ostéopathie et homéostasie

Vous avez toujours froid, vous avez énormément de mal à vous réchauffer, cela vous fatigue ? Et si vous parliez de votre frisson à votre ostéopathe ?

Il peut s’agir d’une dérégulation de votre système nerveux autonome ou de votre système hormonal. Le système nerveux autonome et le système hormonal ont tous deux un rôle primordial dans le maintien de votre température corporelle, et plus largement de l’homéostasie (lien article).

L’ostéopathie a une action sur ces deux systèmes et permet d’éliminer les tensions ou dysfonctions perturbant leur bon fonctionnement.

  • Les techniques d’ostéopathie crânienne pourront entre autres s’attarder sur la régulation hormonale via l’équilibration de la symphyse sphénoïde basilaire et des membranes crâniennes.
  • Pour travailler sur le système nerveux autonome, votre ostéopathe pourra utiliser des techniques vertébrales, viscérales ou crâniennes. Le rôle de l’ostéopathe est avant tout de s’assurer de l’équilibre du corps dans sa globalité, il pourra donc effectuer un travail plus général, sur votre posture par exemple. L’ostéopathe peut donc amener une réponse adaptée à un éventuel déséquilibre hormonal ou parasympathique. Il effectuera dans un premier temps un interrogatoire complet afin d’éliminer d’autres pathologies (Syndrome de Raynaud, trouble thyroïdien …).

4 conseils d’ostéopathie contre le froid

  • Limitez les efforts physiques, car le froid demande des efforts supplémentaires à notre organisme et peut potentiellement être responsable de trouble cardio vasculaires;
  • Limitez votre consommation d’alcool ; ça ne réchauffe pas contrairement à ce que l’on pourrait penser, au contraire l’alcool favorise l’hypothermie;
  • Ce n’est pas la peine de surchauffer votre logement ; pensez à l’aérer régulièrement;
  • Couvrez vous bien et particulièrement au niveau des extrémités, mains et pieds. Couvrez vous le nez et la bouche pour respirer moins d’air froid

 

Pour se réconcilier avec l’hiver !

L'ostéopathie aide votre organisme à booster ses défenses contre le froid
Author Info
Simon Plinet

Simon Plinet

Ostéopathe D.O. à Lyon et membre fondateur de la structure nationale de permanence ostéopathique REFLEX OSTEO, je vous propose d'échanger autour de l'ostéopathie. Patients, ostéopathes, ou simples curieux, soyez les bienvenus à cet échange !

Pas de commentaires

Poster un commentaire