sciatique grossesse femme enceinte ostéopathie REFLEX OSTEO

La grossesse est une période durant laquelle votre corps est soumis à rude épreuve : prise de poids, changements hormonaux, etc. Peuvent alors apparaitre des douleurs telles que le mal de dos. Certaines femmes enceintes peuvent aussi être touchées par une sciatique.

Pourtant, contrairement à une idée reçue plutôt répandue, la sciatique n’est pas plus courante chez les femmes enceintes que chez les autres personnes. Les réponses à apporter diffèrent quant à elles, à cause de votre état de grossesse.

Voyons ensemble comment d’une part prévenir l’apparition d’une sciatique et comment diminuer les douleurs lorsqu’elle est déclarée.

Conserver une activité physique, clé de voûte d’une grossesse épanouie

Durant votre grossesse, vous allez naturellement avoir tendance à diminuer votre activité physique. Si vous devez effectivement être vigilante et éviter les chocs et les activités « violentes » vous devez tout de même conserver une activité physique modérée et régulière. La marche, la natation ou le vélo sont alors tout indiqués.

Mais ce conseil vaut aussi lorsque vous avez mal. En cas de douleurs on est naturellement moins enclin à bouger. Pourtant, contrairement là encore à une idée reçue, le repos complet n’est pas le plus indiqué pour récupérer. Cela est d’autant plus vrai lors de votre grossesse, où votre activité physique a déjà diminué. Pour une meilleure récupération il est important de continuer à bouger.

Si vous avez mal, que vous adoptez un repos complet, vous allez mettre davantage de temps à récupérer. vous aurez plus de difficultés à gérer votre prise de poids, qui elle aura un impact direct sur votre capacité à bouger, etc.

Même 10 petites minutes de marche suffisent à une récupération active (je vous invite à lire mon article complet sur le sujet : marcher pour récupérer).

Evitez les poids lourds

Durant votre grossesse, le port de charge lourde est déconseillé.

Bien souvent une personne de votre entourage se proposera pour vous aider, acceptez !

Dans le cas de figure où vous êtes seule, et devez impérativement porter quelque chose soyez certaine d’adopter une bonne posture :

  • baissez vous en pliant vos genoux
  • remontez les genoux fléchis
  • gardez votre dos droit

Si vous ressentez une douleur lorsque vous portez une charge, qu’elle vous semble lourde ou non, demandez de l’aide, n’insistez pas.

Adaptez votre position debout pour limiter les douleurs en cas de sciatique

Pour limiter l’apparition de douleurs sciatiques, adoptez ces quelques conseils lorsque vous êtes debout :

  • ne portez que des chaussures confortables, vous adopterez alors plus facilement une posture dans laquelle vous serez à l’aise
  • évitez de rester en position statique prolongée, faites régulièrement quelques pas pour relancer entre autre votre retour veineux
  • fléchissez très légèrement vos genoux
  • répartissez votre poids sur vos 2 jambes, évitez de vous appuyer sur une seule jambe

Le confort, même assise

Pour éviter les douleurs sciatiques, votre bon positionnement même assise est important.

Vous pouvez mettre un coussin en bas de votre dos.

Veillez à ne pas croiser vos jambes, car d’une part vous allez entraver votre circulation sanguine, mais vous allez surtout davantage prendre appui sur l’une de vos fesses. Or il est important de répartir votre poids de manière uniforme sur vos 2 fesses !

Quand arrive le moment de vous lever, évitez les gestes brusques.

Procédez plutôt par étapes.

Pour vous lever d’un siège avec accoudoirs, penchez vous vers l’avant en gardant votre dos bien droit, et prenez appui sur vos jambes, le tout en vous aidant de vos mains.

Si vous devez sortir de votre lit, voici une technique pour ne pas vous faire mal :

  • passez sur l’un des côtés (peu importe lequel)
  • mettez vous au bord de votre lit
  • laissez vos jambes partir en dehors de votre lit pour faire contrepoids. Poussez avec votre bras contre le lit

En procédant par étape de cette manière, vous vous ferez nettement moins mal.

Préparez votre accouchement

Si vous avez des douleurs au nerf sciatique il est important de le signaler à votre médecin ou ostéopathe.

Il pourra alors vous aider à préparer votre accouchement en ce sens. Vous pourrez déterminer ensemble les positions dans lesquelles vous serez confortable malgré votre sciatique. Il pourra vous montrer des petits exercices d’étirements pour soulager votre douleur et vous préparer au mieux à l’accouchement.

L’action de l’ostéopathe en cas de douleurs au nerf sciatique

En cas de douleurs au nerf sciatique vous pouvez consulter votre médecin ou ostéopathe.

Le kiné travaillera davantage le traitement des symptômes, c’est à dire de la douleur, alors que l’ostéopathe travaillera davantage à déterminer la cause de ces douleurs. Une mauvaise posture, une mauvaise gestion du stress, etc. Cela permettra alors d’une part de soulager vos douleurs, mais aussi d’éviter leur récidive.

Author Info
Youri BERTUCCHI

Youri BERTUCCHI

Ostéopathe DO à Toulouse je suis spécialisé dans le suivi de la femme enceinte et de manière plus générale en pédiatrie. Passionné par mon métier je publié régulièrement sur mon blog et sur celui de REFLEX OSTEO des conseils simples à appliquer au quotidien pour une meilleure qualité de vie. N’hésitez pas à réagir en commentaire ou à me poser vos questions auxquelles je répondrai avec plaisir !

Commentaires ( 2 )

  • Sophie marrut

    Bonjour,

    En effet, je vous rejoins totalement.

    Pour ma part, j’avais eu recours à un ostéopathe lors de ma grossesse ce qui m’avait beaucoup aidé.

    Je ne considère pas cela comme le remède miracle mais ça permet déja de réduire les douleurs. Cependant, il faut y avoir recours régulièrement pour que ce soit vraiment efficace.

    Enfin c’etait en tout cas mon cas.

    bien à vous,

    • Youri BERTUCCHI

      Merci pour votre témoignage.
      L’ostéopathie n’est effectivement pas un remède miracle, mais peut permettre dans de nombreux cas de soulager la douleur. L’idéal étant tout de même de consulter avant que des douleurs n’apparaissent.
      Youri Bertucchi

Poster un commentaire