sciatique grossesse femme enceinte ostéopathie REFLEX OSTEO

Sciatique, grossesse et ostéopathie

 

Vous n’avez peut-être jamais souffert de sciatique, et vous vous pensiez peut-être à l’abri ce cette douleur.

 » La sciatique, c’est pour les autres !  »

Vous en êtes si sûre que cela ?… Voyons un petit peu pourquoi votre grossesse vous prédispose à ce genre de péripétie et comment apparait cette sciatique de la femme enceinte.

 

J’ai attrapé la sciatique pendant ma grossesse !

Voilà que depuis quelques jours, vous commencez à avoir une gène occasionnelle au niveau du bas du dos, du bassin, ou directement dans la fesse.

Les patientes décrivent souvent une douleur électrique qui lance dans la fesse et qui peut descendre à l’arrière de la cuisse, et parfois même jusqu’au genou, tibia, et même jusqu’au pied !

Si votre douleur passe plutôt devant la cuisse et non derrière, il s’agit probablement non pas d’une sciatique mais d’une cruralgie (lisez notre article à ce sujet).

Pourquoi la douleur de la sciatique peut apparaitre aussi éloignée de son point de départ ?

 

Le nerf sciatique, le muscle piriforme et votre grossesse

Le nerf sciatique est le plus gros nerf de notre organisme ! Il mesure plus d’un centimètre de large…nerf sciatique

Il part du bas de la colonne lombaire et du sacrum, puis descend dans le bassin (au contact du muscle piriforme, vous allez vite comprendre l’importance de ce petit muscle).

Puis il descend derrière la cuisse, derrière le genou, dans la jambe puis le pied.

 

La douleur de sciatique dans la fesse est bien souvent la conséquence d’une contracture d’un petit muscle que l’on appelle le muscle piriforme. Ce petit muscle va s’irriter, appuyer sur le nerf sciatique, et provoquer une douleur descendant sur le trajet du nerf sciatique.

Pourquoi ce muscle se crispe t-il au point de vous faire souffrir ?

Parce que votre corps n’est plus le même, il évolue tout au long de votre grossesse et votre posture va être modifiée : le ventre va tirer sur la colonne dorsale, votre centre de gravité va changer…

Bref, vos muscles, ligaments et articulations vont être soumis à des contraintes complètement différentes. La première réaction de défense du muscle va être de se crisper.

 

A noter : si cette tension du muscle piriforme est souvent responsable de votre sciatique pendant la grossesse, d’autres causes de la sciatique existent, comme la hernie discale. Votre ostéopathe effectuera des tests permettant d’exclure d’autres causes. 

 

Quels sont les bons conseils à adopter pour votre sciatique pendant votre grossesse ?

Avant de vous dire quoi faire, voici que que vous devez éviter de faire !

  • Ne prenez pas d’anti inflammatoires et évitez de manière générale de vous précipiter sur vos médicaments dès que vous avez mal au dos.
  • Ne restez pas immobiles sans bouger, cela pourrait au contraire aggraver la situation
  • Ne pensez pas que cette sciatique passera tout seul, car c’est la meilleure façon de laisser votre douleur devenir inflammatoire et de la laisser s’installer dans le temps.
  • Ne pratiquez pas les mêmes gestes qu’en dehors de votre grossesse, votre organisme a changé donc prenez cela en compte quand vous réalisez vos exercices d’assouplissement.
  • Attention à votre posture, évitez surtout les jambes croisées au travail !

 

Et maintenant, que faire pour soulager votre sciatique ?

  • La première chose à faire ? Bougez, marchez, ne vous effondrez pas dans votre lit ou au fond de votre canapé en vous disant que ça passera tout seul. Comme l’indique l’assurance maladie elle-même, le meilleur traitement, c’est de bouger !
  • Hydratez-vous correctement, votre organisme en a particulièrement besoin
  • Etirez vous en douceur sans faire apparaitre la douleur (votre ostéopathe pourra vous indiquer des étirements appropriés).
  • Devant une douleur qui peut être très importante, essayez de prendre respirations profondes et dites-vous bien qu’il ne s’agit pas d’une pathologie irréversible ni grave au sens médical.
  • Une petite bouillotte au niveau de la fesse ou un bain chaud peut calmer votre crise de sciatique ponctuellement.
  • N’attendez pas pour consulter votre ostéopathe.

 

 

Pourquoi un ostéopathe pour traiter ma sciatique ?

La douleur commence à devenir sérieusement embêtante, j’appelle l’ostéopathe pour prendre un RDV. Comment l’ostéopathe va t-il s’y prendre pour soulager votre douleur ?

L’ostéopathe va tout d’abord effectuer des tests permettant de comprendre l’origine de la sciatique, en effectuant des tests orthopédiques et tests ostéopathiques.

L’ostéopathe va recherchez les zones en tension, les déséquilibres posturaux, et utiliser des techniques douces et surtout non agressives pour vous et votre bébé. Il utilisera donc préférentiellement des techniques tissulaires.

Le travail du piriforme visera à décontracter ce muscles contracturé ; ce n’est pas très agréable, mais les patients voient souvent un vrai effet bénéfique rapidement après.

Bien sûr, nous nous ne pouvons pas ici énumérer l’ensemble des techniques que l’ostéopathe pourra employer, elle sont beaucoup trop nombreuses !

 

Et vous, avez vous essayer l’ostéopathie pour votre sciatique durant votre grossesse ?

 

 

 

 

Author Info
Simon Plinet

Simon Plinet

Ostéopathe D.O. à Lyon et membre fondateur de la structure nationale de permanence ostéopathique REFLEX OSTEO, je vous propose d'échanger autour de l'ostéopathie. Patients, ostéopathes, ou simples curieux, soyez les bienvenus à cet échange !

Commentaires ( 2 )

  • Sophie marrut

    Bonjour,

    En effet, je vous rejoins totalement.

    Pour ma part, j’avais eu recours à un ostéopathe lors de ma grossesse ce qui m’avait beaucoup aidé.

    Je ne considère pas cela comme le remède miracle mais ça permet déja de réduire les douleurs. Cependant, il faut y avoir recours régulièrement pour que ce soit vraiment efficace.

    Enfin c’etait en tout cas mon cas.

    bien à vous,

    • Merci pour votre témoignage.
      L’ostéopathie n’est effectivement pas un remède miracle, mais peut permettre dans de nombreux cas de soulager la douleur. L’idéal étant tout de même de consulter avant que des douleurs n’apparaissent.
      Youri Bertucchi

Poster un commentaire

Effectuez cette addition *