Ostéopathie et kinésithérapie sont des pratiques complémentaires

Se lancer dans les études osteo

 

Vous êtes en terminale, à la sortie du bac, en reconversion professionnelle, ou encore en pleine année de médecine ou autre cursus, et vous vous posez cette question sans cesse : et si je devenais ostéopathe ? Ca vous chatouille ça vous gratouille mais attention… Pas de précipitation !

Comment s’y retrouver et comment faire les bons choix ? On vous dit tout ici !

 

Pré-requis pour débuter les études d’ostéo

Déjà, première étape d’une importance capitale, faites le point sur vos motivations.

Pourquoi avez-vous décidé de vous lancer dans les études d’ostéopathie ? En général, la réponse qui viens tourne très souvent autour de quelque chose qui ressemble à :

« ah…l’amour de son prochain…dévouer sa vie aux autres… »

« c’est super chouette de pouvoir soigner avec uniquement ses mains, et pas avec les médicaments ! »

« l’ostéopathie, c’est vraiment super tendance (et ça plait aux filles !) »

« …et puis, ça doit gagner un max de pognon ! »

Et voilà, la pognon, on y viens. On va même en faire un chapitre !

Le pognon

Avant d’espérer en gagner, sachez que les études d’ostéopathie son particulièrement onéreuses : entre 7 et 9000 euros par année !

Vos parents sont derrière vous, vous avez prévu de bosser à côté, ou encore vous optez pour un prêt étudiant et vous vous dites qu’après tout, c’est un investissement et qu’il me permettra de gagner forcément beaucoup d’argent après.

FAUX. et archi faux même !

Un cabinet sur deux ferme au bout de 3 ans faute de patients, et le contexte socio économique n’est vraiment pas favorable aux ostéopathes. La faute à qui ? Pas aux patients, qui sont de plus en plus nombreux à plébisciter l’ostéopathie !

La faute aux écoles, qui fleurissent joyeusement sans aucune régulation et saturent notre pays d’ostéopathes qui peinent alors à developper leur activité.

Votre motivation ne doit donc en aucun cas être purement financière, car vous allez au delà sans doute d’une grosse désillusion.

Le bonheur

Vous verrez, les études d’ostéo sont des études passionnantes et hautement enrichissantes mais ce sont aussi des études très exigentes qui demandent motivation, organisation et rigueur. Il faut tout de même être bien accroché pour pouvoir mener à bien des études comme celles-ci, il est nécessaire d’en prendre conscience avant de se lancer !

Mais pas de panique, avec du travail, tous le monde peut y arriver, même les « non-scientifiques » fâchés avec les maths, je peux en attester !

En somme, si vous êtes motivés, organisés, travailleurs et que vous avez envie de (presque) tout savoir sur le corps humain, les études d’ostéo sont faites pour vous ! La suite de l’article vous donnera de petites astuces pour choisir votre formation.

Comment choisir sa formation ?

Pour ma part, le choix de la formation a été assez lié à la localisation de l’école. Je vais vous donner quelques critères pour vous éviter de choisir à pile ou face votre futur établissement de formation.

  1. L’école doit avoir obtenu un titre de RNCP niveau 1 :

Cela signifie que votre école est habilitée à vous délivrer une qualification professionnelle de niveau bac + 5. Pour obtenir ce titre, les écoles ont dû transmettre un dossier au gouvernement qui comprend plusieurs éléments dont une enquête d’insertion de leurs jeunes diplômés sur plusieurs promotions. Les jeunes praticiens doivent donner une estimation de leur salaire à 18 et à 30 mois après leur sortie d’école et les écoles doivent prouver qu’elles répondent à un besoin c’est-à-dire que le diplôme doit mener à avoir un emploi à la sortie.

Vous pouvez aller consulter la liste des écoles agrées sur le site du Registre des Ostéopathe de France : https://www.osteopathie.org/303-liste-des-etablissements-agrees.html.

2. Le nombre d’heures de formation et le contenu des matières :

Pour rappel, un parcours d’études à temps plein de cinq ans doit compter 4 860 heures couplée avec une formation pratique clinique renforcée de 1 500 heures.

Vérifiez aussi le contenu des programmes, vous devrez normalement avoir des cours d’anatomie, d’histologie embryologie, de physiologie, et des matières ostéopathiques comme le T.G.O, l’anatomie palpatoire, des cours de structurel, des cours de fonctionnel et bien d’autres matières tout aussi passionnantes. Ces noms de matière vous ont paru être du chinois ? C’est normal, comme tout néophyte de l’ostéopathie, les jeunes étudiants en ostéo ne comprennent pas toujours non plus le contenu exact de leurs cours ! Ces cours là doivent obligatoirement figurer dans le programme, c’est tout ce que vous devez retenir. Des explications plus précises sur le contenu des cours vous attendent dans un prochain article !

3. L’activité de la clinique :

La clinique de votre école doit vous permettre de compléter 150 consultations validées par un ostéopathe D.O, étape nécessaire à l’obtention de votre diplôme. Alors attention, choisissez scrupuleusement une école qui va pouvoir vous donner accès à assez de consultations

4. La qualité de l’enseignement :

De préférence, il faudrait choisir une école dont l’équipe pédagogique présente assez d’expérience. Il faut vous rendre compte que la plupart de vos cours sera dispensée par des professionnels de santé. Plus ils auront de l’expérience « sur le terrain », plus ils pourront vous apporter des conseils pertinents qui pourront vous servir pour votre pratique future.

Attention, je ne dis pas ici que les jeunes professeurs sont mauvais ! Il est très important aussi d’avoir de jeunes profs dynamiques qui sont au courant des nouvelles techniques et des avancées dans le domaine de l’ostéo et de la santé en général.

5. Les liens avec les hôpitaux universitaires :

Qui permettront d’avoir une formation encore plus complète en ayant accès à de la dissection par exemple ou à des pôles de recherche performants.

6. Ses partenariats avec les entreprises :

Si votre école a des partenariats avec diverses entreprises, vous aurez accès à des stages pratiques variés sur différents évènements (course, rassemblement sportif, etc.), ce qui est un véritable plus pour votre formation. Point à ne pas négliger donc !

7. Le coût de la formation :

Les coût peuvent être très différents d’une école à une autre, alors n’hésitez pas à les comparer.

Liste des écoles agréées :

Voici la liste des écoles agréées pour 5 ans à compter du 1ier septembre 2015.

 

Pour faire votre choix, n’hésitez pas à vous rendre aux portes ouvertes de ces écoles. Ceci vous permettra de voir si vous appréciez les locaux, l’équipe pédagogique, et si vous vous y sentez bien en général. N’oubliez pas que vous y passerez les 5 prochaines années de votre vie !

Cinq années passionnantes, intenses, que vous n’oublierez jamais !

 

Author Info
Alexia Ayral

Alexia Ayral

Ostéopathe D.O exerçant à Toulouse et Colomiers (31), certifiée de l’European School of Osteopathy de Maidstone (GB). Passionnée par mon métier, je propose une prise en charge ostéopathique adaptée à tous types de patients, du bébé au sénior. Également cavalière de haut niveau, je propose des traitements ostéopathiques spécifiques aux cavaliers.

Pas de commentaires

Poster un commentaire