Stress au travail REFLEX OSTEO

Le stress en entreprise

Selon des idées répandues, le bon stress permettrait aux salariés de donner le meilleur d’eux-mêmes, tandis que le mauvais stress rendrait malade.
Il n’y a pourtant scientifiquement ni bon, ni mauvais stress, mais un phénomène d’adaptation du corps rendu nécessaire par l’environnement. Il faut en revanche différencier «stress aigu», et «stress chronique» qui ont des effets distincts sur la santé.

Quand la pression est ponctuelle et qu’elle est acceptée par la personne, ses conséquences peuvent être supportables dans certaines limites.
Certains salariés ou chefs d’entreprise ressentent même le besoin de travailler en situation de pression pour se motiver, être plus créatif, plus efficace… De cette façon, ils parviennent à répondre à une demande urgente et ils en tirent alors une certaine satisfaction. En revanche, quand la pression est subie par la personne et surtout quand elle dure (stress chronique), elle finit toujours par avoir un coût pour l’organisme.

Dans ce type de situation, la personne tente et continue de faire face à des exigences professionnelles qui dépassent ses ressources. Son organisme, constamment sollicité, s’épuise.

Toutes les personnes, quelle que soit leur personnalité ou leur histoire, peuvent être exposés aux RPS (risques psychosociaux) et en souffrir.

Comment gérer et diminuer son stress soi même ?

Les techniques de développement de la personnalité

Vous entendrez de plus en plus parler de technique de développement de la personnalité. Cours, coach, exercices à pratiquer chez soi, le sujet est à la mode, et à juste titre.
En ce qui concerne le stress, 3 points de votre personnalité sont à travailler :

  • Attitude positive
  • Meilleure image de soi
  • Déculpabilisation

Par l’alimentation

L’alimentation a une fois de plus un rôle très important : il peut vous aidez à gérer votre stress. Découvrons ensemble comment.

Ils représentent 45% des lipides du cerveau et influencent le métabolisme des neurotransmetteurs impliqués dans l’humeur, l’émotion.

Vous en trouverez notamment dans le poisson : saumon, sardine, maquereau, … ou bien encore dans les noix et les avocats.

Il participe à plus de 300 réactions dans notre organisme et exerce une action régulatrice et équilibrante sur le système nerveux. Il aide à moduler la réactivité au stress et à lutter contre la fatigue intellectuelle.

Le magnésium est très présent dans les noix et cacuhuètes, les pois chiches et les bananes. Vous en touverez aussi dans les escargots. Bonne nouvelle pour les amateurs de chocolat, c’est une excellente source de magnésium !

Extrait naturel du lait qui contient un peptide bioactif aux propriétés relaxantes, il réduit la réactivité au stress.
Aubépine, houblon, millepertuis, ont une activité anxiolytique ou antidépressive. Mélisse, matricaire, verveine et tilleuls sont bénéfiques dans les cas de troubles du sommeil.

L’intérêt de l’ostéopathie dans la gestion du stress

Le traitement ostéopathique va consister principalement à réguler, rééquilibrer le système nerveux végétatif qui est en grande partie, responsable des troubles apparaissant après un stress.

Il existe trois niveaux de stress sur le plan biologique :

  • 1er niveau : augmentation d’adrénaline par une stimulation du système sympathique et accélération du rythme cardiaque et respiratoire.
  • 2ème niveau : toutes les ressources se regroupent pour lutter contre le stress. Le cortisol, qui est une hormone va augmenter pour soigner les éventuelles lésions en jouant un rôle anti-inflammatoire.
  • 3ème niveau : le stress devient chronique. Très sollicité, le système nerveux sympathique qui met à disposition l’énergie prend le dessus sur le système parasympathique (système de réserve d’énergie). L’organisme ne supporte plus les modifications biologiques dues au stress et des troubles apparaissent à différents niveaux.

Le stress peut avoir des effets à plusieurs niveaux :

  • Niveau musculaire : l’hyperactivité musculaire entraîne des spasmes, tensions, donc des douleurs dans différentes régions du corps.
  • Niveau cardiovasculaire : il augmente la circulation du sang dans les muscles, et des troubles tels que des palpitations, ou des sensations d’oppression peuvent apparaître.
  • Niveau digestif : troubles gastriques, digestion de moins bonne qualité, ainsi que des troubles du transit peuvent apparaître.

Gestion du stress en entreprise et au travail grâce à l'ostéopathie REFLEX OSTEO

Bien gérer son stress au travail permet d’améliorer ses performances

Le traitement ostéopathique, la rééquilibration évoquée plus haut peut être abordée par différentes approches :

  • Une approche crânio sacrée pour traiter le système nerveux parasympathique.
  • Une approche viscérale pour aborder les structures digestives en souffrance.
  • Une approche tissulaire et respiratoire via les muscles du diaphragme, pour relâcher les régions costales et dorsolombaires.
  • Une approche ostéoarticulaire pour réguler l’hyperactivité musculaire, donc soulager les tensions accumulées.

Le rôle de l’ostéopathe est aussi de vous orienter et de vous conseiller pour une meilleure gestion du stress.

 

De plus en plus d’entreprises décident de prendre les devants, notamment dans le but de diminuer les arrêts de travail, d’améliorer le bien-être et la productivité de leurs employés. REFLEX OSTEO offre une solution pour les entreprises qui voudraient mettre en place une politique d’optimisation du cadre de travail, en proposant la venue d’un ostéopathe directement dans l’entreprise.

En savoir plus ici

Author Info

Nathalie Gervais

Osteopathe D.O sur Le Plessis-Robinson et Antony, membre du réseau REFLEX OSTEO

Pas de commentaires

Poster un commentaire