traitement-de-la-névralgie-pudendale-ostéopathie

Que peut apporter l’ostéopathie lors d’une névralgie pudendale ?

La névralgie pudendale touche près de 3 % de la population, avec une légère « préférence » pour les femmes.

Cette névralgie se déclare dans la majorité des cas entre 30 et 60  ans.

Qu’est ce que la névralgie pudendale ?

C’est une névralgie du nerf pudendal (anciennement le nerf « honteux »), provoquant bien souvent des douleurs parfois insupportables à différents niveaux du bassin.

Mais qu’est ce qu’une névralgie ? La névralgie est en fait une irritation d’un nerf qui va provoquer une douleur sur son « territoire ».

Par exemple, la sciatique est une névralgie du nerf sciatique ; dans ce cas, la douleur est dans la fesse, et peut aller dans la cuisse, le mollet, le pied, selon des zones qui correspondent au « territoire » du nerf sciatique.

La névralgie pudendale est quant à elle l’inflammation d’un nerf présent dans la région profonde du bassin, le nerf pudendal. Cette névralgie est causée par une inflammation des tissus conjonctifs qui entourent ce fameux nerf pudendal.

Comment se manifeste cette nevralgie ?

La douleur, principal symptôme de la névralgie pudendale

Les personnes touchées par la névralgie pudendale ressentent des douleurs intenses, sorte de brûlures ou décharges électriques. Il est très fréquent que ces douleurs soient insupportables pour les patients atteints. Ces douleurs sont parfois localisées au niveau du clitoris ou du pénis, avec parfois une sensation de corps étranger dans le rectum.

Les gens souffrant d’une névralgie pudendale préfèrent souvent rester debout pour soulager la sensation de douleur. En effet ces douleurs apparaissent souvent dans la journée, et s’intensifient en position assise.

Diagnostiquer la névralgie pudendale

Le nerf pudendal atteint différentes zones intimes du corps comme le périnée, les organes génitaux, l’anus, les voies urinaires et le rectum.

La névralgie pudendale est souvent confondue avec des troubles gynécologiques chez la femme, ou urologiques chez l’homme. Les erreurs de diagnostic sont donc fréquentes. D’où l’importance d’un bon diagnostic, afin de traiter au plus vite cette affection. Car cette névralgie affecte particulièrement la vie sociale, et sexuelle de celui ou celle qui la subit. Les répercussions psychologiques sont aussi courantes.

Si le nerf pudendal était auparavant appelé le nerf honteux, c’est qu’il concerne une partie de notre anatomie intime ; à ce titre, nous pouvons avoir des réticences à en parler, entre nous mais également à notre médecin.
Beaucoup de personnes attendent ainsi plusieurs mois, voire même des années, avant d’obtenir le bon diagnostic.

Si vous êtes atteint d’une névralgie pudendale vous pouvez contacter les associations de malades qui pourront vous conseiller, vous soutenir et vous aider dans vos démarches.

Traiter la névralgie pudendale

En cas de crise aiguë, un traitement antalgique peut vous permettre dans un premier temps de calmer les douleurs. Plusieurs axes thérapeutiques existent pour vous en débarrasser.

Les infiltrations

Des infiltrations sont très souvent envisagées en première intention et peuvent vous soulager. Mais elles ne peuvent être répétées plus de deux ou trois fois sous peine d’altérer les tissus entourant le nerf.

La chirurgie

Si les infiltrations sont sans succès, la chirurgie peut être évoquée. Certains chirurgiens pratiquent encore la section de ligaments à l’origine de l’inflammation dans la zone du nerf pudendal. Problème : cette intervention a un taux de succès relativement modeste (35 %) et provoque souvent des séquelles à court ou moyen terme. Depuis 2009, une nouvelle technique a été mise en place : la technique dite du ballonnet.

Celle-ci consiste à introduire sous anesthésie générale un ballonnet dans la zone du nerf. Le gonflement du ballonnet permet ensuite de libérer le nerf, afin qu’il retrouve son fonctionnement normal. Cette nouvelle technique permet d’obtenir 90 % d’amélioration et les patients n’ont généralement pas de séquelle suite à l’opération.

Cette technique n’est pas généralisée et n’est donc pas proposée dans toute la France. Vous pouvez par contre contacter la Clinique Chirurgicale de Martigues, où elle a été mise en place.

L’ostéopathie pour mettre fin à la névralgie pudendale

Ces méthodes invasives ne sont pas dénuées de risques ; l’ostéopathie propose un traitement permettant de diminuer la compression du nerf pudendal avec des techniques douces et non invasives.

L’ostéopathe va s’attacher à repérer et relâcher toute les tensions pouvant perturber ce nerf pudendal, en particulier le muscle piriforme, l’obturateur interne, le ligament sacro épineux, les articulations sacro-iliaques et d’une manière générale  la dynamique du petit bassin (zone entre les ischions).

Généralement il faut de 1 à 3 séances pour résoudre le problème.

Quelques conseils en cas de névralgie pudendale

Évitez de faire du vélo car la selle peut renforcer la compression de la zone et accroître les douleurs. Il n’est pas étonnant que de nombreux cyclistes soient victimes de cette pathologie.

En position assise, le nerf se retrouve davantage comprimé ; optez pour des coussins ou bouée conçus pour éviter tout compression à ce niveau.

Sachez que certains thermes, comme ceux de Néris-les-bains dans l’Allier, proposent une prise en charge spécifique à cette pathologie.

Pour finir, n’hésitez pas à consulter votre médecin si les symptômes deviennent trop importants ; les pathologies dans cette région de votre corps sont nombreuses, alors n’attendez pas.

Si vous êtes atteint(e) d’une névralgie pudendale, et que vous souhaitez être mis(e) en relation avec un ostéopathe spécialisé dans le traitement de ce type de trouble, contactez directement le standard au 01 84 17 27 87. Nous ferons alors notre maximum pour vous aider dans votre recherche, le tout gratuitement ! Le réseau REFLEX OSTEO, c’est plus de 500 ostéopathes dans une quinzaine d’agglomérations en France.  
Author Info
Simon Plinet

Simon Plinet

Ostéopathe D.O. à Lyon et membre fondateur de la structure nationale de permanence ostéopathique REFLEX OSTEO, je vous propose d'échanger autour de l'ostéopathie. Patients, ostéopathes, ou simples curieux, soyez les bienvenus à cet échange !

Commentaires ( 148 )

  • Julia L.

    Bonjour, je tenais juste à vous remercier pour cet article. On ne parle pas assez de l’algie pudendale. J’en suis moi même atteinte, et je me retrouve complètement quand vous parlez d’erreur de diagnostic. J’avais des douleurs au clitoris de manière assez régulière, j’ai du voir plusieurs spécialistes avant que quelqu’un ne mette un nom sur ce que j’avais.
    J’avais envisagé pendant un moment les infiltrations mais j’y ai finalement renoncé. Je suis effectivement suivi par un ostéopathe, mais j’ai parfois des douleurs atroces que les antalgiques ne calment pas. Le meilleur « remède » pour moi a été de me tourner vers des associations où j’ai pu rencontrer d’autres patients atteints. Se rendre compte qu’on n’est pas toute seule, et pouvoir échanger, sans honte sur le sujet, a été libérateur pour moi. Je ne saurai que trop encourager les autres de se touner vers des associations.
    Julia D.

    • Estelle GAZENGEL

      Bonjour Julia,

      Merci pour votre témoignage, il illustre bien le pouvoir de la parole et de l’échange avec les autres. N’hésitez pas à nous donner le nom des associations que vous avez contacté, je suis certaine que cela sera utile à d’autres ! Bon courage et bonne continuation.

    • Biteau

      je voudrai savoir ou me renseigner pour une associations merci

    • KEVIN P

      Bonjour a tous je souffre de tous ces symptomes depuis 3 ans et rien n a etait diagnostiqué . je voudrais trouver une solution . ma vie n est plus la meme (douleur deprime ) perte de confiance je ne sais plus quoi faire alors je viens chercher de l aide!!! merci de vos reponses

      • REFLEX OSTEO

        Bonjour, La névralgie pudendale est effectivement rarement ou tardivement diagnostiquée. Nous avons des ostéopathes dans toute la France capables de soulager ce type de douleur. N’hésitez pas à nous contacter au 0805696757 (numéro gratuit) pour que nous en trouvions un près de chez vous !

        • KEVIN P

          MEME APRES UN EMG est il possible que l on ne voit pas la nevralgie

        • Françoise fournier

          Bonjour, opérée d’une névralgie pudendale je continue à souffrir, je prends de lyrica tous les jours mais je continue à souffrir que faire maintenant? j’habite Menton. Je vous remercie pour votre réponse. F. Fournier.

    • Marinette

      Bonjour, en effet pourriez vous nous communiquer des noms d associations vous ayant aidée. ? Je souffre de cela depuis un an de manière crescendo et suis en arrêt de travail depuis 5mois … J’habite à côté de Grenoble.
      Merci pour votre réponse.
      Marinette

    • Roizot jacques

      je souffre d’une névralgie pudendale depuis 15 ans et le diagnostic viens de trouver que je suis atteint de cette patologie c’est terrible mais je viens de faire une séance d’ostéopatie, les deux jours qui ont suivis celle-ci je croyais que le mal avait disparut mais malheureusement il est revenu comme avant alors que doit je faire ?

      • REFLEX OSTEO

        Bonjour,

        si vous souffrez de cette douleur depuis 15 ans, il est possible qu’une séance d’ostéopathie ne suffise pas et que votre corps ait besoin de nouveau des mêmes informations. En une séance, l’ostéopathe n’a pas toujours le temps de traiter tout le schéma dysfonctionnel. Et après le traitement, le corps ne parvient parfois pas à retrouver son équilibre d’emblée. Si la douleur a été soulagée c’est qu’il s’agit du bon axe de traitement. Nous vous encourageons donc à continuer.

    • Jourdain

      Bonjour Julia.

      De quelles associations parles tu?
      Je connais l’AINP seulement.

      Claire

    • Jourdain Claire

      Bonsoir Julia,

      De quelles associations parles tu ?

      Claire

  • Paul

    Bonjour,

    J’aurrai aimé savoir si en cas de névralgie pudendale l’ostépathe va utiliser le toucher rectal pour soulager les douleurs ?
    Merci

    • Claire ARNOULT
      Claire ARNOULT

      Bonjour Paul,

      De manière générale, l’ostéopathe va tout d’abord vous poser plusieurs questions afin de comprendre les mécanismes compensatoires qui sont mis en jeu dans votre cas. Ils peuvent être de différentes natures.
      Depuis quand ont débutées vos douleurs ?
      Les douleurs ont elles été progressivement plus intenses ou ont elles touchées plus de zones ?
      Dans quelles circonstances sont elles apparues ?
      Quel est ou quels sont les éléments déclencheurs potentiels ?
      Sans oublier tout votre passif, vos antécédents traumatiques, chirurgicaux, médicaux, émotionnels, …
      Suivant vos réponses, il va établir un plan d’action, notamment un travail profond du bassin osseux, ligamentaire, musculaire et viscéral pour éliminer au maximum les tensions. Le travail profond du bassin ne nécessite pas forcément un toucher rectal, cela dépend de votre cas et de l’ostéopathe que vous consultez (s’il est ostéopathe exclusif cette technique est interdite par la loi, s’il a d’autres compétences telles que kiné ou médecin ou sage femme, il peut vous proposer cette technique). Le corps n’étant pas en harmonie et toutes les structures étant intimement liées, l’ostéopathe ira également traiter à d’autres endroits de votre corps en fonction de vos antécédents susceptibles d’être en relation avec vos douleurs.
      N’ignorez cependant pas toute la sphère émotionnelle et le contexte de votre vie, qui ont une forte influence sur la névralgie pudendale et surtout n’hésitez pas à adhérer à une association qui vous accompagnera tout au long de cette pathologie.
      J’insiste sur le fait que cette technique relève d’une bonne discussion avec votre ostéopathe (kiné, médecin, sage femme), que vous n’êtes en aucun cas obligé d’accepter et que de prime abord il vous laissera le temps d’y réfléchir si vous le juger nécessaire.
      N’hésitez pas non plus à vous orientez vers d’autres thérapeutes qui pourront vous conseiller, vous aider à décontracter cette zone et à prendre en charge la douleur : Neurologue, Médecin Généraliste, Sophrologue … et le cas échéant un suivi psy peut être nécessaire suivant la cause.

  • Aurélie

    Bonjour
    Auriez vous des adressées ostéopathe spécialisé à Paris ?
    J ai des séances de Kine mais je pense que l ostéopathie pourrait apporter plus (la Kine se limite à toucher pendant 20mn les zones douloureuses dans le vagin). En fait j ai une vulvodynie (enfin je pense que c est pareil qu une névralgie pudendale)

    Julia, je n ai pas vraiment réussi à trouver des femmes souffrant du même mal que moi (j ai vraiment l’impression d être seule), es tu sur Paris ? Si oui nous pourrions discuter.

    Merci a vous
    Aurélie

    • Estelle GAZENGEL

      Aurélie,

      Est-il possible que vous nous contactiez au 01 84 17 27 87, svp ?
      Nous pourrons trouver un ostéopathe spécialisé sur Paris ou l’IDF et vous pourrez directement parler à un ostéopathe.
      Signalez bien que vous appelez suite à ce commentaire.

    • Jourdain Claire

      Pour les spécialistes de la NP tu as sur pudendalsite ( recherche Google) un annuaire des kine et ostéopathe spécialisés dans la névralgie pudendale.

      Concernant l ostéopathie, il faut quand même savoir que ça ne va pas faire disparaître la névralgie mais améliorer ton état et diminuer un peu les douleurs et améliorer aussi ta qualité de vie.

      Essaye d aller sur le site de l AINP.

      Bisous

      Claire

  • Chauliaguet

    bonjour ,je suis un homme et attend depuis 5 ans de névralgies pudendale ,pour tous renseignement concernant la maladie et les pratitiens je vous conseille le sile pudentaliste ..

    • Estelle GAZENGEL

      Bonjour,

      Merci pour ce commentaire qui pourra être utile à d’autres personnes affectées par une névralgie pudendale.
      Concernant les praticiens ostéopathes spécialisés dans le traitement de la névralgie pudendale, il suffit de nous contacter au standard pour que nous vous orientons vers un ostéopathe compétent.

      • Glotin

        Bonsoir je souffre de np depuis 18 ans et je cherche un ostéo qui connait bien cette maladie sur Toulouse merci beaucoup

    • Bonjour

      Je suis un homme atteint de névralgie pudendale bilatéral .
      Je suis suivi par le CHU de Poitiers, particulièrement le centre anti douleur que je consulte 1 à 2 fois par mois .
      Je fais parti aussi d’une association qui s’appelle A.I.M.P , nous sommes aussi sur facebook , l’association est spécialement réserver aux malades de la névralgie pudendale .
      Il est toujours bon de trouver une association sérieuse pour la névralgie pudendale
      Ne rester plus seule à souffrir , venait nous rejoindre, à l’A.I.M.P .

      • Jourdain Claire

        Bonjour Eric,

        Je viens d adhérer à l AINP et je vais être écoutante après formation pour région sud est.Peux tu me donner page Facebook de l association stp?

        Merci

        Claire

    • Rémi

      Bonjour, j’aurai aimé savoir si vous aviez trouvé une solution à votre mal moi même atteint de cette maladie depuis 6 mois. Auriez-vous des conseils afin d’évité plus de douleurs et l’opération est-elle fiable sachant qu’un nouveau procédé dit du ballonnet atteint 90 % de réussite. Cordialement

      • Gilles

        Atteint également de NP depuis août , je suis passé par tous les médecins (urologue, prof. Neuro-urologue, dermato etc… ) test EMG, analyses diverses, Ostheopathe et j’en passe.
        2 infiltrations scanne guidées (sans résultat), bref un détour chez le psy et chez un algologue qui gère les douleurs.
        (État moins dépressif), mais être sous neurontin a 1800gr jour ne sera pas sans conséquence.
        RDV avec le prof le 8 février pour la sentence !! Dois je passer par la case opération ?
        Pas trop motivé au vu des commentaires.
        Et tout comme toi le système du ballonet a l’air assez révolutionnaire.
        Je vais partir peut-être sur cette solution.
        Bon courage

  • Moccia

    bonjour, pourrais je avoir l’adresse d’un osthéopathe spécialisé dans le traitement de la névragie pudendale! j’habite en proche banlieue de paris

    • Estelle GAZENGEL

      Bonjour, pouvez-vous contacter directement le standard svp au 01 84 17 27 87 ?
      La personne en charge du standard a été avertie de votre appel, elle vous aiguillera vers le spécialiste adapté le plus proche.

      • ESTELLE ESNAULT

        Bonjour, je souffre également de NP également depuis plus de deux ans uniquement côté gauche. j’ai effectué une électromyogramme, subit deux infiltrations. La première avait été assez efficace mais rien pour la seconde. Ensuite je suis tombée enceinte et la grossesse m’a permise de souffler un peu puisque j’arrivais à soulager mes douleurs quotidiennes par du paracétamol et de la Kiné. Or depuis 1 mois les douleurs sont revenues et s’amplifient de jour en jour. Je me soulage un peu en prenant toutes les 8 heures des anti-inflammatoires mais j’ai l’estomac en vrac. Dans mes douleurs je retrouve également les symptômes de la cruralgie, toujours à gauche , est ce possible d’avoir les deux?
        Je résiste pour ne pas reprendre le traitement Lyrica et souhaiterait trouver d’autres alternatives. J’ai fait de l’osteo, de l’acupuncture et de la natation. La semaine prochaine, je vais tenter la méthode Nefraïdo effectuée par une sage femme. J’aimerais être prise en charge et avoir un suivi un par professionnel car tous se renvoient la balle fasse à cette pathologie et je suis un peu désemparée. C’est aussi beaucoup de frais, je voulais savoir comment que je pourrais faire pour être pris en charge par la sécu? connaissez vous des professionnels sur la région Toulousaine?
        Merci encore pour votre site

        • Mp

          Bonjour,

          Je pense être aussi atteinte de cette maladie depuis mon accouchement il y s 3 ans.
          Je voulais savoir comment c’est passé la suite de votre seconde grossesse , ai si que l’après accouchement?
          J hésites bcp à essayer de être en route un deuxième info à cause de ça. ..

          • Astrid MASSACRIER

            Bonjour, suite à l’accouchement, les douleurs du périnée sont fréquentes. N’hésitez pas à consulter notre standard au 0 805 696 757 (numéro gratuit). Nous vous trouverons un ostéopathe qui pourra effectuer un traitement global (rééquilibration du bassin, travail de la sphère gynécologique…) ce qui vous permettra d’envisager une deuxième grossesse de manière plus sereine

        • Jourdain Claire

          Bonjour,

          Je suis atteinte d une NP depuis plus de dix ans.
          Essayez de contacter l association AINP. Je viens tout juste d y adhérer.
          Je suis suivie par le centre anti-douleur de Nîmes et j ai une perfusion de kétamine par semaine.
          Je pense aller voir docteur Bautrant à Aix en Provence et prévoir opération.
          J ai eu un petit garçon en avril dernier et j avais beaucoup moins mal pendant grossesse et maintenant beaucoup de brûlures vaginales…

          Bisous
          Claire

  • PANIER HUGUETTE

    Bonjour, je souffre de névralgies pudendales aigues depuis plusieurs années asssociées à une fibromyalgie. les douleurs me réveillent toutes les nuits subitement et le matin au réveil.Le tramadol et lamaline suppos et comprimés soulagent un peu.Vu urologue pour cystites chroniques et gynéco pour douleurs utérus,vagin,brulures anales.Ils me proposent d’aller à NANTES ou PARIS hôpital TENON pour electromyogramme du périnée. En attendant je préfère trouver ostéopathe spécialisé pour cette pathologie. Merci de répondre. J’habite dans le 28(eure et loir) prés de chartres et nogent le Rotrou.Avec tous mes remerciements. je voudrais trouver une association dans le 28,61,et 72. Merci encore de vos conseils que j’attends avec impatience

    • Simon Plinet

      Bonjour,

      L’électromyogramme et echo doppler sont c’est vrai recommandés pour confirmer le diagnostic et écarter d’autres pathologies.
      Cependant, en qualité de thérapie non invasive et sans effet secondaire, l’ostéopathie pourra certainement déjà vous amener un confort de vie et une diminution des symptômes.
      Si les symptômes persistent, je vous conseillerai alors tout de même de pratiquer ces examens (par exemple au bout de 2 ou 3 séances, pas plus).
      Je vous souhaite bon courage dans vos démarches ; voici l’adresse d’une association que je vous conseille : http://www.association-ainp.com/

    • Lilou chartres

      Bjr huguette, suis atteinte de nevralgie pudendale depuis janvier 2011 je croyais être la seule en Eure et Loir j habite chartres et suis adhérente de l association np. Mais la présidente de cet association n a pas trouvé une seule personne atteinte dans le 28 serais ravie de discuter avec vous.

  • Patrick

    Bonsoir

    Ce soir j’ai été consulté le Dr De Bisschop sur Aubagne. Je l’avais déjà consulté en 2011, pour des douleurs diffuses situées plutôt en partie basse de l’abdomen. En fait j’ai pu constaté un changement de perception et de sensation au niveau sexuel. Après tout un tas d’examens (2 urologues), on m’a dit que tout était normal et fonctionnel. Donc que le problème devait être d’ordre psycho. Comme j’ai traversé une période où dans la journée, je me retrouvais avec une perte soudaine d’énergie, j’ai reconsulté mon généraliste. Un peu par hasard, nous nous sommes orientés vers un gastro soupçonnant un problème au colon. Hasard ou coïncidence, la coloscopie a révélé un colon ulcéré. S’en est suivi un traitement à base de corticoïdes et pschitt, le colon est redevenu normal. Mais j’ai continué à me plaindre de problème d’ordre génital, parfois de dos. Mais bon, mon médecin après des examens assez invasifs, m’a demandé d’attendre un peu;
    En 2011, un peu par hasard, je suis tombé sur le nerf pudendal avec des descriptions de symptomes et là je me suis dit « Bingo ». J’ai vu une première fois le Dr de Bisschop à Aubagne (où j’habite). Des mesures ont confirmé un problème de ce côté là. J’ai eu droit à une première séance d’infiltration, avec un très léger mieux, puis plus tard à une seconde séance. Puis avec le temps, mon mal-être étant toujours là (douleurs d’ordre génital (testicule douloureux), sexuel (grosses difficultés à éjaculer), ventral etc etc), j’en ai oublié ces deux consultations et ce fameux nerf pudendal. depuis quelques semaines ou mois, de nouveaux je suis passé par une période avec des bas très soudains, avec des douleurs abdominales diffuses. J’avais même besoin de faire des siestes en fin d’après-midi.
    En mars, je décide d’aller revoir me généraliste, où je lui décris de nouveau mon état. Là, on décide de faire une analyse de sang. RAS tous les paramètres étaient normaux. J’ai donc de nouveau laissé passer un peu de temps, ne sachant pas trop quoi faire.
    Hier, après avoir parlé de ma situation à une amie, j’ai décidé de retourner voir mon généraliste. Et là, mon généraliste me propose de retourner voir le Dr de Bisschop pour faire un examen du périnée.
    Mon rendez-vous était cet après-midi. Arrivé dans la salle d’attente, je suis de nouveau tombé sur le descriptif de la névralgie pudendal. Et rapidement le Dr me confirme que mon problème vient du nerf pudendal. Mais ayant déjà eu deux séances d’infiltrations sans grand résultat, cette fois-ci le Dr de Bisschop me suggère l’acte chirurgical pour libérer le fameux nerf.
    Vu les résultats annoncés sr les personnes opérées, je suis très tenté. J’ai demandé un délai de reflexion.
    J’ai vu que des soins d’osteo pouvaient apporter un mieux. de quel ordre? la question que je me pose, c’est de savoir s’il existe une solution alternative à l’acte chirurgical.
    Quelqu’un aurait-il des suggestions ou des bribes de réponses?

    • Simon Plinet

      L’acte chirurgical concernant la nevralgie pudendale est un succès dans 35% des cas seulement (sans compter les séquelles).
      Cependant, la technique du ballonnet (très peu pratiquée encore) parait meilleure. Elle consiste à introduire le ballonet dans le petit bassin dans la zone du nerf : son gonflement peut permettre d’enlever la compression.
      Je vous conseille fortement de commencer par l’ostéopathie qui reste non invasive, et éventuellement d’envisager la solution chirurgicale si jamais les résultats sont pas satisfaisants.

    • Laurent Olivier

      Bonjour Patrick,
      J’ai aussi été diagnostiqué par le Dr De Bisschop, après être allé sur Lyon ou le diagnostique manquait de clarté. 2 infiltrations sans grand succès. J’ai tout d’abord été voir un podologue, qui m’a préconisé le port de semelles orthopédiques car pb de pied.
      Depuis 10 mois:
      -kiné RPG (reconstruction posturale globale) car j’ai de gros pb de posture,
      -kiné spécialisé en réeducation du plancher pelvien (lève les contractures musculaires des muscles du périnée et bassin),
      – kiné-osthéo spécialisé en NP, allège les symptômes mais pas de guérison,

      A ce jour, je commence des séances avec un chiropracteur,mais sans grande conviction. Je vois aussi un psy car les conséquences de la maladie sur la vie sont multiples et catastrophiques (sociales, professionnelles, familiales, sexuelles,…).

      Le Dr De Bisschop m’a aussi proposé l’opération, pour l’instant j’hésite encore, même si sa technique à l’air moins délabrante que les autres chirurgiens qui pratiquent la section des pinces ligamentaires et dont les conséquences sont mal mesurées (sans compter les risques de fibroses par la suite).
      Je cherche des retours de personnes ayant été operées par ce dr, mais je ne trouve pas beaucoup de témoignage pour le moment. Je vous propose de faire ce type de démarche, peut être aurez vous plus de chance, et nous pourrions confronter ces recherches afin de prendre la meilleure décision.

      • Jean claude

        Bonjour,
        En réponse aux question sur l’opération par le Dr De Bisschop à Aubagne, je dirais ceci
        . Je suis très éprouvé par cette maladie qui a commencé après une chirurgie de type cancereux, ablation de la vessie en 2010. J’ai tout de suite senti le besoin de mictions alors que je n’avais plus de vessie. Ces besoins ont évolués et sont devenus des brûlures atroces dans la verge et aussi l’anus. Contrairement a la plupart des personnes atteintes de douleurs pudendales,, je suis reveillé toutes les 3 heures par des brulures intenses au niveau de la verge . Je suis allé à Nantes ou le dr Robert n’a pas voulu m’opérer au pretexte que selon lui les douleurs nocturnes évoquaient une pathologie de type inflammatoire plus qu’une compression et que je n’avais d’autre alternative que la pompe à morphine…. Autrement dit les soins palliatifs.Le Dr Robert ne m’a pas proposé d’examens approfondis, mon cas était trop sensible et pouvait se révéler un échec possible, ce qu’il a voulu éviter.
        Le Dr De Biscchop a été de suite plus à mon écoute. Il m’a fait un echodopler et l’electroneuromiograme qiu ont établi une compression évidente du nerf, ceci en mars de cette année 2015. A ce jour je n’ai aucun résultat positif, mais il se peut que mon cas soit particulier car les traitements de chimo et de rayons ont pu faire des dégâts ..
        Un kiné réputé sur mon secteur n’a pas voulu me prendre car trop risqué.. Enfin , avant la pompe à morphine ou plus exactement un cathéter intrathécal, je vais peut être tenter l’osteotherapie. Depuis mon cancer je prends de l’abstral en cas de douleurs aigues, le lyrica ne me fait plus rien sauf si je l’arrête et les cymbalta , rivotril et autres anti dépresseurs , je ne les supporte pas, je suis malade encore plus et la douleur est toujours là..
        Je cherche un témoignage approchant qui me donnerait des indications. Comment calmer ces brûlures qui sont une véritable torture? Qui peut me dire?

      • Mass Ced

        bonjour
        j’ai été opéré il y a 5 ans par le Dr de Bischop après 3 séances d’infiltrations.
        pas la moindre amélioration !
        désespérant !!
        Arnaque ?
        je n’ai jms lu de témoignage positif suite à l’intervention du dr dB

  • Rouine

    Bonjour,

    Je ressens des douleurs au niveau du bas ventre , des décharges électriques précisément! Ils vont directement au vagin , au clitoris et aux fesses.
    je ressens ces douleurs avant , pendant et après mes règles.
    Est ce le nerf pudendal?
    J’en ai déjà parlé à ma gynécologue, elle m’a que c’est normal d’avoir ces décharges de temps en temps pour une femme
    Que faire?
    Parfois , les décharges sont très très douloureuses.
    Merci.
    Cordialement, Aumeya.

    • Simon Plinet

      Bonjour,

      Vos douleurs semblent effectivement indiquer une possible nevralgie pudendale. Cependant, seuls l’électro myographie et l’écho doppler permettront de confirmer le diagnostic.
      Il n’est pas normal d’avoir ces douleurs pour une femme, elles necessitent au moins une investigation plus poussée.
      L’ostéopathe pourra vous conseiller et s’il s’agit bien d’une nervalgie pudendale, il pourra vous soulager en repérant et traitant les points de compression sur le trajet du nerf pudendal.

  • Herbau Julie

    Bonjour ,
    Début février j’ai commencé à avoir comme des décharges électriques ultra douloureuses dans la partie inférieure de la jambe gauche…après une séance Osteo , plus rien.
    Puis de temps en temps de nouveau, des douleurs violentes, inattendues , toujours au même endroit…à présent, des douleurs viennent dans la jambe gauche toujours, mais à l’émission des selles et en urinant. Est ce le NP? J’habite Nîmes, y a t-il un Osteo spécialisé dans la région?
    Merci de me tenir au courant.

    • Estelle GAZENGEL

      Bonjour,

      Pouvez-vous nous contacter au 04 82 53 91 79 ? Nous pourrons répondre directement à votre interrogation.

    • Sabine

      Bonsoir,j arrive peut être un peux tard mais il y a ostéopathe a vauvert .

    • Jourdain Claire

      Bonjour Julie,

      Je te conseille d aller au centre anti-douleur de l hôpital des franciscaines à Nîmes
      Je suis suivie là-bas.
      Ils connaissent tb la NP et peuvent vraiment t aider.

      Bon courage.
      Claire

  • Marc

    Bonjour,

    Depuis 5 mois j’ai eu 4 crises durant lesquelles j’avais des douleurs à la vessie et des envies fréquentes d’uriner y compris la nuit mais sans douleur lorsque j’urine. Ces « crises » durant en général 3 à 4 jours. J’ai consulté mon généraliste, on a fait une analyse d’urine et de sperme qui se sont révélées négatives. J’ai pris 15 jours d’antibio pendant mes vacances sous les conseils de mon médecin (je n’ai pas bien compris pourquoi mais bon je lui fais confiance). Durant mes 15 jours de congés sous antibio, plus de douleur intense mais toujours une gêne au ventre, des douleurs dans le bas ventre, la sensation d’avoir une tête d’épingle dans l’urètre, et des douleurs entre les testicules et l’anus, bref un peu partout dans cette zone….
    A mon retour de congés j’ai du m’arrêter toute les heures sur la route pour uriner et j’avais mal à la vessie. J’ai consulté un urologue qui après examen clinique m’a dit qu’il ne trouvait rien d’anormal que cela devait être une vessie hyperactive ou un problème du nerf honteux, je dois refaire une analyse d’urine et une fibroscopie jeudi prochain. Ce matin j’ai fait une échographie qui n’a rien révélè d’anormal. Hier je suis resté au bureau assis toute la journée et à partir de 11h j’ai eu mal aux fesses, j’avais du mal à garder la même position car cela me brulait entre les testicules et l’anus ainsi que les fesses. J’ai du me lever très souvent pour calmer cette douleur.
    Lorsque je regarde les symptômes des 2 maladies dont l’urologue m’a parlé, je me reconnait + dans celui de la névralgie pudendale.
    Pensez vous que je doive attendre la fibro bien sagement et en parler avec mon urologue ou puis-je déjà prendre RV avec un ostéopathe pour en parler avec lui?

  • Lilou chartres

    Bjr atteinte de nevralgie pudendale depuis janvier 2011 et après consultation à nantes avec un spécialiste on a pas jugé me faire des infiltrations ni proposé l opération car je n ai que des crises très douloureuses, vaginaux brûlures très cuisantes, ans très contracté avec impression d un corps étranger comme une balle de ping-pong pont à l intérieur douleur à hurler chez moi. Entre deux épisodes je peux être sans douleur pendant deux ans, premier épisode janvier à avril 2011 et octobre 2013 à mars 2015 deux très longs mois très douloureux avec envie suicidaire tellement je souffrais aucun traitement médicamenteux n en venait à bout. Après tranquille jusqu en juillet 2014 donc quelques mois et hop douleurs revenus moins fortes que les deux épisodes précédents c était surtout au niveau de l ans, muscles très contractés et douloureux autour de l ans et brûlures vaginaux. Suis allée à nantes octobre 2014, on m a alors juste prescrit un tiens en cas de fortes douleurs (pas encore utilisé) les douleurs ont disparues vers janvier 2015 et depuis plus de douleurs. Est ce que cette np peut apparaître par épisodes plus ou.moins longs avec périodes de rémissions? Pour moi personnellement elles sont apparues je pense après de grosses périodes émotionnelles douloureuses, j ai consulté un psychologue mais cela ne M à pas aidé mon ostéopathe qui me dit connaître la np (un cas qu elle aurait eu) mais ses manipulations internes me faisaient encore plus mal après les séances, elle a fait ce qu elle pouvait mais je ne connais pas de kinésithérapeute où d ostéopathes spécialisé dans cette pathologie sur eure et Loir . Suis inscrite à l association ainp qui M aide beaucoup très très bonne association et ce n est que des gens comme nous qui souffrent donc on peut parler librement à des personnes qui comprennent. Car les gens non atteints ne peuvent absolument pas comprendre nos douleurs et on a tendance à passer pour des cinglés. Si ostéopathe dans le 28 suis intéressée. Merci

  • Fanfan

    Pour répondre à vous tous et vous donnez tous les espoirs. J ‘ai eu toutes les douleurs que vous connaissez suite à une intervention gynecologique en 2004 bien sûr deux années de douleurs effroyables, d’errance médicale de recherche sur internet de médecins …… aprés multiples infiltrations je passerai sur ce mauvais roman j’ai été opérée du côté droit par le dr bautrand sur aix en provence et 99 % de résultat aprés quelques mois.
    Il faut vous battre tous et toutes.
    Malheureusement j’ai eu droit au même douleurs côté gauche 4 ans plus tard, j’ai essayé une nouvelle méthode d’intrervention qui venait d’arrivée, mais j’ai voulu absolument que l’on me reopére en 2010 , voila je ne vais pas vous faire le descriptif de ce mal que vous connaissez bien tous et toute mais j’ai affronté en 2010 cette nouvelle intervention seule j’ai pris mon courage à deux mains avec une rééducation aussi intensive que la premiere intervention et le résultat est fantastique.
    De temps en temps j’ai des alarmes car je me laisse un peu du répit comme aujourd’hui j’ai une crise mais je reprends la natation l’ostéo et l’acupunture et je sais que la semaine prochaine cela ira mieux.
    A vous tous battez vous gardez le moral c’est 50 % de chance de réussite et je vous donne tous les espoirs.

    • Estelle GAZENGEL

      Merci pour votre témoignage, et votre message d’espoir.

    • Charly

      Il y a3mois j ai fait une neuropathie diabetique mais aujourd huit je souffre atrocement de la nevralgie pudendale aucun medicament ne m a soulage j habite en algerie il n y a pas d osteopathe puis je avoir quelques methodes pour me soulager merci

  • Journo

    Bonjour
    Je suis ménopausee.on M a dit il y a deux ans que j avais de la sécheresse vaginale mais je n avais pas de douleur s.suite à rapports, j ai eu des brulures.Je croyais à une cystite.mais ecbu normal.pas de mycose.
    On M a dit que je ne buvais pas assez.
    J ai essayé replens,colpotrophine. Pas de résultat. Pas de tsh.
    Ne supporte pas trophycreme cause urticaire.
    J ai aussi un glissement de vertèbres l4l5.Et l 5 s1avec canal lombaire etrout
    Depuis mai j ai des brulures soudaines qui M empêchent tout projet et qui se calment après deux h allongée.elles apparaissent soit dans l ap midi sout en fin de journée et j ai peur de me trouver hors de chez moi.
    On M a donné des gélules à mettre dans le vagin,de giliophyllus.
    Que faire.

    • Basile PAGLIARDINI
      Basile PAGLIARDINI

      Bonjour Madame,
      Les causes de brûlures vaginales peuvent être diverses.
      Dans l’hypothèse d’une NP, vos brûlures apparaissant au cours de la journée évoque une étiologie de tension.
      De quand date votre dernier IRM ? Il peut être intéressant d’en refaire un avec le pelvis en plus de la charnière lombosacrée, pour contrôler l’intégrité du nerf.
      Avez vous consulté un ostéopathe ? Comprendre la mécanique de votre bassin avec ses tensions et les traiter peut avoir des effets sur vos symptômes. Bonne continuation

  • CKL

    Bonjour,

    Je souffre occasionnellement de légères douleurs pudendales soulagées par un changement de station assise et par de la relaxation. J’ai eu un calcul rénal en fin d’année dernière qui a déclenché par la suite des énormes crises de névralgie qui ont durées 1 mois ou 2, durant lequel j’étais en permanence sous tramadol… Depuis ça a l’air d’aller. La douleur n’est jamais revenue aussi forte, mais de temps en temps l’inconfort, quand je suis couchée sur le mauvais côté par exemple ou quand je suis assise trop longtemps et/ou que je stresse.

    J’ai une lourde opération prévue en début d’année prochaine dans toute la zone périnéale/organes génitaux, qui me fait très peur. Ah chaque fois que j’y pense l’inconfort revient. Je me demandais si il y avait un risque que l’opération aggrave la situation…

    Merci !

    • Basile PAGLIARDINI
      Basile PAGLIARDINI

      Bonjour,
      La NP suivant votre épisode de calcul, il est probable que les tissus du pelvis aient subi un stress trop important et que cette tension se répercute maintenant à un endroit sur le trajet du nerf.
      Une opération dans cette zone aura obligatoirement des répercutions sur l’état de tensions des tissus, tout dépendra des tissus impliqués actuellement dans la névralgie et la nature de votre opération, cela peut également vous soulager si l’opération met fin à une compression du nerf par ailleurs.
      Continuez en parallèle votre relaxation car le stress semble bien impliqué dans l’ensemble de vos troubles. Bonne continuation

  • REMI

    Bonjour ,

    En lisant les témoignages j’ai l’impression que je ne suis pas le seul qui souffre des mêmes symptômes.
    J’aimerai bien savoir si vraiment mes douleurs viennent du nerf pudendal
    Je ressens des fois des douleurs au niveau du périnée, (fesse gauche, urètre, appareil génital, cuisse, jambe gauche ,et bas du dos) genre de brûlures, et compression au niveau de l’anus qui monte jusqu’au pénis.
    J’ai consulté mon généraliste l’année dernière qui n’a rien trouvé d’anormal, j’ai fais une prise de sang, échographie sur le système urinaire (voies,reins, vessie et je pense prostate aussi).
    Là de nouveau j’ai eu mal même parfois en urinant et à l’emmision des selles.
    Est ce bien une névralgie pudenda?
    Merci à vous.

    • Basile PAGLIARDINI
      Basile PAGLIARDINI

      Bonjour Rémi,
      Vous présentez beaucoup de signes d’une névralgie pudendale, les irradiations ou paresthésies génitales et rectales en sont caractéristiques.
      Le diagnostic peut être compliqué car les étiologies sont aussi nombreuses que les causes possibles d’irritation ou de compression du nerf le long de son trajet.
      Il est impossible de vous donner une réponse définitive ici, je vous invite à consulter un ostéopathe qui pourra lui poser un diagnostic.

  • Violette

    Bonsoir
    Cela fait +de 9 ans que j’ai des crises qui durent environ 20 min. Ça commence par une gêne dans la partie profonde de la fesse gauche. Puis la gêne se transforme en douleur intense. J’ai l’impression d’avoir envie de fr des selles, mais rien. Toutes positions sont insupportables. Je sue des gouttes grosses comme le pouce tellement j’ai mal. Puis la douleur diminue, et tout rentre ds l’ordre au bout de 20 / 25 min.

    J’ai une crise ts les 6 mois en moyenne.

    Cela était tellement rare que je faisais avec sans savoir ce que c’était.
    Puis j’ai fini par en parler à mon généraliste au cas où. … et bingo, en entendant ma description de la douleur il a de suite pose son diagnostic. NP

    Depuis, je sais ce que j’ai et SURTOUT que je ne dois PAS me plaindre vu le nb de crise par an : 2. ☺

    Prendre paracetamol ne sert à rien vu que la crise dure 20 min, le tps au médicament pour fr effet.

    Par contre un toucher rectal amoureux à déclenché une crise,… différente, douleur intense pdt 10 min seulement mais toujours une gène 4h après.
    Jespere n’avoir pas déclenché une inflammation plus grande qui va engendrer douleurs plus fréquentes.
    Toucher rectal et sodomie sont ils déclencheurs?

    Merci

  • Françoise fournier

    Bonjour, opérée d’une névralgie pudendale je continue à souffrir intensément. Que faire? Merci.

    • REFLEX OSTEO

      Bonjour,

      Malheureusement, l’opération de cette pathologie reste à l’heure actuelle peu efficace. Si vous n’avez pas encore essayé, consultez un ostéopathe compétent en la matière. Vous pouvez contacter notre standard pour avoir accès à un ostéopathe qui travaille sur cette pathologie, ce sera avec plaisir que nous vous mettrons en relation.

    • Barbary

      Moi aussi, j’ai été opérée en 2012, j’ai eu une légère amélioration mais obligée des prendre des anti-douleurs, genre Tramadol et maintenant Mundicrio 200, je ne veux pas augmenter la dose. Très recemment je m’asseois su’est une lutte de chaque jour; Bob courage.

  • Glotin

    Bonjour je suis atteinte du pudendale et j ai en prime une vessie hyperactive je suis capable d y aller toutes les 15 mn jour et nuit connaissez vous ce problème ?? Merci

    • REFLEX OSTEO

      Le fait que vous ayez les deux, ce n’est pas très habituel mais cela montre à priori une possible congestion de la sphère pelvienne, c’est à dire que votre petit bassin est possiblement « comprimé », empêchant les organes de fonctionner correctement.

      Avant d’envisager un traitement médicamenteux, pensez déjà à une modification de vos habitudes de vie.
      Limitez la caféine et l’alcool qui peuvent irriter la vessie, et si vous souffrez d’infections urinaires ou de constipation, veillez à bien les prévenir.

      L’ostéopathe vous aidera à « libérer » cette zone, mais n’oubliez pas que vos habitudes du quotidien seront également indispensables !

  • Gisèle

    Bonjour, cette maladie qu’est la névralgie pudendale peut elle être causée à la suite d’une intervention chirurgicale ? Par exemple suite à une IVG (fœtus qui n’était pas viable) ? Merci de l’éclairer face à cette piste.

  • Ludi07

    Je souffre de np et vulvodynie. On m’a conseillé les séances de kine ou de l’ostéopathie
    J’habite en Ardèche
    Est ce qu’il y aurait des kine ou ostéopathe spécialisés?

  • Opérée en Nov. 2009 d’une tumeur de la moelle épinière (épendymome) et après avoir réappris à marcher, à conduire, il me reste aujourd’hui des douleurs neuropathiques très difficile à gérer au quotidien. Ces douleurs sont constantes et ressemblent aux névralgies pudendale et clunéale du fait de leur emplacement dans ces zones.
    A ces douleurs s’ajoutent celles allant des cuisses aux jambes pour rejoindre les pieds (uniquement l’arrière des jambes/cuisses/pieds). Connaissez vous un ostéopathe installé à Narbonne (Aude) où j’habite qui serait orienté vers ce genre de névralgies de manière à avoir les gestes qui soulagent.
    Merci

  • Carole

    Bonjour voilà depuis avril 2015 nevralgie pudendale .je vais voir ostéopathe depuis septembre cela me soulage vraiment. .Il m à conseiller de gérer mes émotions car c est cela qui amplifie mes douleurs. Il a aussi dis que j étais une hipper sensible et que le nerf n etait pas compresse au niveau du canal d alkook ma question est:est ce que cette nevralgie va partir ??

  • RIFFET

    Bonjour,
    Je souffrais de névralgie pudendale depuis octobre 2014. Cela a commencé par des brûlures et des douleurs aigües au niveau du clitoris. Je ressentais comme des décharges électriques à l’intérieur du bassin et surtout JE NE POUVAIS PLUS M’ASSEOIR !!!! Lorsque mon gynécologue a diagnostiqué une névralgie pudendale j’ai décidé de me faire faire une infiltration. L’infiltration le 20 mai 2015 a été peu efficace, je me suis donc tourné vers l’opération. J’ai été opérée le 14 août dernier à Aix-en-Provence par le Dr BAUTRANT Eric. Cela consiste en une décompression du nerf pudendal par voie vaginale. Je n’ai aucune cicatrice et aujourd’hui je peux dire que l’enfer est FINI !! J’ai un peu mal mais c’est normal ; je vais ressentir une légère douleur encore pendant quelques mois puis elle va s’estomper pour disparaître complètement dans un an. Je fais de longues marches, je fais de la natation, je peux rester assise des heures sur mon coussin en forme de bouée sans ressentir de douleurs insupportables ; j’ai juste un peu de mal à supporter la voiture mais ça va quand même de mieux en mieux.
    Voilà mon histoire. Je ne dirais qu’une chose : n’hésitez pas à vous faire opérer !!

  • Piette

    J’ai été opérée par le docteur De Bisschop il y à 3 ans avec une sonde à ballonnets je suis guérie à 90% il reste la douleur anale en position assise aucun coussin ni bouées ne me conviennent j’en ai fabriqué un moi même mais ce n’est pas top, j’utilise également une poche de glaçons pour anesthésier et ça ne marche pas mal, je fais des séances d’ostéopathie. En cas de fortes douleurs je me met debout et la plus rien, j’oublie cette mauvaise maladie.

  • Patricia

    Pour m’asseoir j’utilise une petite chambre à air de roue de remorque recouverte d’un simple coussin, ça me permet de m’asseoir je le transporte partout.

  • Djellout Djamel

    Bonsoir je suis atteints de névralgie pudendal depuis janvier 2015,,,et je cherche un ostéopathe spécialisé dans ce syndrome sur Toulouse…merci d avance

    • REFLEX OSTEO

      Nous avons effectivement des ostéopathes compétent sur la ville de Montpellier, vous pouvez contacter le standard téléphonique si vous le souhaitez, ils vous aiguillerons avec plaisir 🙂

  • Michel 71

    je souffre du nerf pudendal depuis 4 ans,après different traitements,2 infiltrations,j’ai vu le docteur ROBERT à NANTES qui veux m’opérer le 2 février,alors je me pose beaucoup de questions

  • Péroline

    Merci à vous pour cet article et surtout de voir que la profession s intéresse à cette patho, je suis à présent stabilisée puisque suivie par L équipe du DR Baude et opérée par le DR Khalfallah, avec un suivi de 18 mois par un super kiné Dr Valencogne, après plus de 3 ans de galère ms je commence à vivre, et j ai cherché en vain un ostéo specialisé ou au moins qui connaît pas patho. Ravie de voir que les choses avancent et que vous pourrez aider mes petits camarades, si besoin je vous contacterai. Merci!

  • Péroline

    Merci à vous pour cet article et surtout de voir que la profession s intéresse à cette patho, je suis à présent stabilisée puisque suivie par L équipe du DR Baude et opérée par le DR Khalfallah, avec un suivi de 18 mois par un super kiné Dr Valencogne, après plus de 3 ans de galère ms je commence à vivre, et j ai cherché en vain un ostéo specialisé ou au moins qui connaît pas patho. Ravie de voir que les choses avancent et que vous pourrez aider mes petits camarades, si besoin je vous contacterai. Merci!

  • STEPHANE

    bonjour je suis alle voir un ostheo sur saint Brieuc qui m’a bien aide et plus de douleurs depuis quasiment 2 ans et la je change de voiture et donc de siege et crac ca revient.c’est vraiment casse pied comme mal.
    j’ai passe plusieurs examen et personne ne me parlait de nevralgie pudentale et leur expliquait bien tous les problématiques que j’avais mais aucun medecin n’a mis le mot sur ce que j’avais.
    J’ai un metier qui je penses doit amplifier le phenomene je suis commercial tout le temps assis avec un poids pas idéalement réparti.
    L’ideal c’est de bien s’etirer les muscles avant de marcher et de se coucher et de faire un peu de yoga ca detend certains muscles du bassin et des fesses.
    je sais ce qu’il me reste a faire retourner voir mon ostheo.
    bon courage a tous

    • Jordan

      Bonjour stephane est ce possible d’avoir le nom de cet ostéo merci

  • Adel

    Bonjour
    Je pense souffrir depuis des années du SEGP cela fait il partie de affections liés au nerf purental ?
    J ai le clitoris congestionné et la sensation de picotement et d être o bord de l orgasme en permanence c horrible et j ai déjà pensé au fait de demander son ablation tant cela est insupportable à vivre !!!
    Je n en peux plus aucune concentration possible en cas de crise aiguë !

  • Michèle Arianer

    Bonjour. Depuis 2011, je souffre d’une NP et je conseille à ceux et à celles qui ont cette pathologie de contacter l’AINP, une association dynamique qui m’a mise en rapport avec les médecins spécialisés de Nantes. J’ai consulté le Dr J.J. Labat puis ai eu des infiltrations tests pour estimer si j’étais une bonne candidate pour l’intervention avec le Dr Robert. Malheureusement, mon cas ne relève pas de la chirurgie et je prends de la Gabapentine, le générique du Neurontin, qui me soulage un peu. Après avoir pris connaissance et lu tous les articles de votre site, je vais appeler Reflex Osteo car toutes les pistes menant à un plus grand soulagement sont bonnes à être explorer. Ensuite, je reviendrai sur votre site pour vous faire part de mes impressions. Merci.

  • Saout

    Bonjour,

    Souffrant de névralgie pudendal depuis deux ans et sans succès dans le milieu médical, je voudrais connaître des kiné et ostéo sur BREST et aussi des associations car je souffre de plus en plus ca devient ingérable au quotidien, je demande de l’aide, merci d’avance

    • REFLEX OSTEO

      Bonjour,

      Si votre problème persiste, n’hésitez pas à contacter la permanence (0 805 696 757) qui trouvera pour vous un ostéopathe spécialisé dans le traitement de vos maux, proche de chez vous et selon vos disponibilités.

      Bonne journée.

  • Mauro Farina

    Bonsoir, je suis atteints de névralgie pudendal depuis plusieurs années mais diagnostiqué recentemen. Je vie près de Milan en Italie et je cherche un ostéopathe spécialiste en cette pathologie ici ou en France près de l’Italie. Merci pour votre appréciable collaboration

    • REFLEX OSTEO

      Bonjour,

      Si votre problème persiste, n’hésitez pas à contacter la permanence (0 805 696 757) qui trouvera pour vous un ostéopathe spécialisé dans le traitement de vos maux, proche de chez vous et selon vos disponibilités.

      Bonne journée.

  • Mélissa

    Bonjour,

    il semble que je sois également touchée par cette maladie : pouvez vous me dire s’il existe des professionnels compétent sur PAU dans ce domaine ???

    Bien à vous

    • REFLEX OSTEO

      Bonjour,

      Si votre problème persiste, n’hésitez pas à contacter la permanence (0 805 696 757) qui trouvera pour vous un ostéopathe spécialisé dans le traitement de vos maux, proche de chez vous et selon vos disponibilités.

      Bonne journée.

  • Guillaume

    Bonjour à tous ! J’ai lu pas mal de témoignages et je me retrouve un peu dedans, pour ma part en décembre 2015 j’ai ressenti une vive douleur au niveau du pli de l’aine et sur le testicule droit alors que je pratiquais la course à pied.
    Premièrement on m’a diagnostiqué un hernie inguinale (la palpation m’a fait souffrir) résultats après une échographie, rien et pourtant toujours une douleur aiguë et sensibilité au niveau du testicule
    Après la seconde visite chez le médecin, on me dit cette fois ci que je souffre d’une colite spasmodique, or après une 3ème palpation et le traitement reçu, aucune amélioration, au contraire, j’ai fini par aller au urgence suite à des douleurs intenses irradiant le bas ventre tout entier, le testicule le dos.
    Résultat après 2 jours en service urologie, les médecins ne m’ont rien trouver, je suis donc reparti avec un nouveau traitement, myorelaxants et anti inflammatoire, j’ai senti une amélioration
    Toutefois la sensation de gêne et par moments la douleur aiguë reviennent et s’accompagne une « barre » au niveau du bas ventre et depuis quelques jours, quand je suis allongé je ressents des « micros » contractions musculaire aux jambes, surtout sur la droite
    J’ai prochainement rendez vous pour une échographie abdominale et inguino-scrotal, j’aimerais vraiment avoir votre avis sur mon cas, je devais passer des tests pour devenir sous officier dans l’armée et j’avoue que je suis désemparé et un peu perdu sachant que les médecins rencontrés reste assez vague.
    Merci de votre attention ! ^^

    • REFLEX OSTEO

      Bonjour,

      Si votre problème persiste, n’hésitez pas à contacter la permanence (0 805 696 757) qui trouvera pour vous un ostéopathe spécialisé dans le traitement de vos maux, proche de chez vous et selon vos disponibilités.

      Bonne journée.

  • Foucras le batut 12800 cabanes

    Cherche un ostéopathe ou acupuncteur spécialiste de la nevralgie pudendale sur l, aveyron ou le tarn.
    MERCI

    • REFLEX OSTEO

      Bonjour,

      Si votre problème persiste, n’hésitez pas à contacter la permanence (0 805 696 757) qui trouvera pour vous un ostéopathe spécialisé dans le traitement de vos maux, proche de chez vous et selon vos disponibilités.

      Bonne journée.

  • France

    Bonjour à vous tous
    Oui moi aussi je souffre trés fort d’une nèvragie du nerf pudental depuis 2012
    En 2012 j ai fait une dépression soingnée en clinique psychiatrique.j ai subi 8 electrochocs tout c est bien passé j ai repris mes activités il faut que je vous dise en 2012 on m a aussi trouvée en manque de B12 donc maladie de Biermer ceci avant ma dépression
    J avais des douleurs anales surtout du côté gauche j ai consulté un norologue j’ai fait tous les examens possibles infiltration ,acupuncture,aguagym, mon nerf est emflammé donc pas d opération possible mon généraliste me prescrit des antalgiques de plus en plus fort. (Lyrica 150mg. 3 fois par jour ,lamaline 2gélules 3 fois par jour ,laroxyl ) je supporte trés et cela ne me soulage pas.
    Je suis adhérente NP
    J aimerai que l’on m.aide j.en ai marre de souffrir ce n est plus une vie .Merci de m avoir lu.Je sais que je ne suis pas seule à avoir des douleurs et je comprends tous ses messages

    • REFLEX OSTEO

      Bonjour,

      Si votre problème persiste, n’hésitez pas à contacter la permanence (0 805 696 757) qui trouvera pour vous un ostéopathe spécialisé dans le traitement de vos maux, proche de chez vous et selon vos disponibilités.

      Bonne journée.

  • Claire

    Bonjour,

    atteinte depuis 5ans , en cause: une chute sur la fesse. Le nerf pudendal atteint et le nerf clunéal. De Belgique, que pouvez vous me conseiller en ostéo ou autres? Infiltrée 3 fois, la dernière m’a carrément fait tomber dans les pommes…avec que très peu d’améliorations ( 15j). Il m’a été dit que les manipulations osté étaient fortement déconseillées…. ?!

  • Saint-Gaudens

    Pouvez-vous m’indiquer un ostéopathe spécialisé dans la névralgie pudendale à Pau ? ( ou près de Pau ? ) Merci beaucoup.

    • REFLEX OSTEO

      Bonjour,

      Si votre problème persiste, n’hésitez pas à contacter la permanence (0 805 696 757) qui trouvera pour vous un ostéopathe spécialisé dans le traitement de vos maux, proche de chez vous et selon vos disponibilités.

      Bonne journée.

  • ANNIE

    Bonjour, je me retrouve dans ces douleurs occasioneès par le np en lisant ces témoignages. ..j ai subi une hysterectomie pour hémorragies dues à un fibrome mal positionné et ai commencé par avoir des douleurs dans les fesses 4 semaines après. ..la douleur se situe plus maintenant dans le pli des fesses et à l intérieur du haut des cuisses pour résonner autour dù périnée. ..j ai aussi mal derrière les cuisses et sous les talons depuis qqs jours….mon généraliste pense à un problème d ishions et m a parlé du np éventuel. .il m a conseillé d aller voir un ostéopathe. ..première séance mercredi dernier. ..il ne sait pas pour le np et pense à des ligaments trop contractes suite au changement de place des organes…j ai eu hier des pincements dans l anus et dans le côté gauche à l entrée du vagin…après appel, l osteo m a dit hier de le rappeler lundi matin et qu il m orientera sur qq un d autre sI il n arrive pas à me soulager….après avoir lu plein d articles sur le np, j angoisse énormément et le sens perdue…ou puis je m adresser? Ces douleurs et cette angoisse réveillé des attaques de panique anciennes….

    • REFLEX OSTEO

      Bonjour,

      Si votre problème persiste, n’hésitez pas à contacter la permanence (0 805 696 757) qui trouvera pour vous un ostéopathe spécialisé dans le traitement de vos maux, proche de chez vous et selon vos disponibilités.

      Bonne journée.

  • Annie

    Pourriez vous m indiquer un ostéopathe spécialisé en np en charente svp…

    • REFLEX OSTEO

      Bonjour,

      Si votre problème persiste, n’hésitez pas à contacter la permanence (0 805 696 757) qui trouvera pour vous un ostéopathe spécialisé dans le traitement de vos maux, proche de chez vous et selon vos disponibilités.

      Bonne journée.

  • Alain foivard

    Bonjour

    je suis atteints de névralgie pudendale depuis 3 ans,,,et je cherche un ostéopathe spécialisé dans ce syndrome sur région Roannaise ( LOIRE) avant d’envisager une opération.…

    Merci d avance.

    • REFLEX OSTEO

      Bonjour,

      Si votre problème persiste, n’hésitez pas à contacter la permanence (0 805 696 757) qui trouvera pour vous un ostéopathe spécialisé dans le traitement de vos maux, proche de chez vous et selon vos disponibilités.

      Bonne journée.

  • Moulai

    Bonjour à toutes et tous.
    Je vais essayer de faire court car depuis 3 ans l’enfer à frappé à ma porte et emmené toute ma petite famille dans une spirale effrayante.
    Depuis 3 ans maintenant les symptômes sont des douleurs testiculaires, périnée, vésicale, pollakiurie( tout cela dès le réveil quand j’ai la chance de dormir un peu (morphine.somnifères) fatigue chronique, allongée 99% de mon temps.j’ai été suivi pour un uro avec une batterie de test qui indique rien de particulier. L’emg ? Une croix à gauche et 65 à droite.je leurs demandes pourquoi une croix donc aucune valeur et de l’autre côté une valeur au dessus des spectres. » c’est la faute de l’ordinateur ».pffff je n’en peux plus .plus personnes ne m’écoutent .je suis même interdit de retourner au centre anti douleur . ils ne vous écoutent pas et préfère vous shooter.je suis désespéré. Il n’y a pas une journée sans douleur et quand va fini 4 X aux urgences et bien vous ressortez car vos constente sont bonnes.
    Après 3 ans de scan IRM infiltration ponction lombaire etc…. Je n’ai toujours pas un nom sur ce quoi je souffres.j’en suis à réfléchir à quel moment je doit me crocher.la corde est installée .elle m’attend et moi je suis comme un funambule . je pense tout le temps à mes enfants et ma femme qui subissent de trop.a 45 ans continuer ainsi et prendre en otage mes proches me ronge. Et la pendante qui s’approche de jour en jour….

    • REFLEX OSTEO

      Bonjour,

      Si votre problème persiste, n’hésitez pas à contacter la permanence (0 805 696 757) qui trouvera pour vous un ostéopathe spécialisé dans le traitement de vos maux, proche de chez vous et selon vos disponibilités.

      Bonne journée.

  • Lagueyte

    Bonjour. Je souffre de la vessie. J’ai fait IRM, scanner, échographie, biopsie de la vessie, prise de sang, analyse urinaire, prélèvement vaginal. Les résultats sont bon, il y a rien d’anormal. Je me tourne vers vous pour que vous puissiez m’aider. Mes symptômes sont: j’ai mal au milieu du bas ventre juste au dessus du pubis, cette douleur ne part jamais. Mon bas ventre est tout le temps gonflé, il gonfle encore plus quand je mange. Je ne peux plus avoir de relation sexuelle, j’ai mal dans le vagin même sans rapport sexuelle. Je ne peut plus rester longtemps debout sinon j’ai une crise tellement forte que l’on doit m’emmener aux urgences. Il y a que en position allongé que ça va à peut près. S’il vous plait répondez moi pour me guider, je tombe en dépression, je ne peut plus travailler. J’ai ce problème depuis maintenant deux ans.

    • REFLEX OSTEO

      Bonjour,

      Si votre problème persiste, n’hésitez pas à contacter la permanence (0 805 696 757) qui trouvera pour vous un ostéopathe spécialisé dans le traitement de vos maux, proche de chez vous et selon vos disponibilités.

      Bonne journée.

  • Hardel

    Merci pour ces informations, je souffre de plus en plus. Je cherche un ostéopathe dans la Manche spécialiste de la NP et de la R P G.

  • Roizot jacques

    est-ce que souffrant d’une névralgie pudendale depuis quinze années je peux encore espérer une guerison merci de me repondre

    • REFLEX OSTEO

      Bonjour,
      si vous n’avez pas essayé l’ostéopathie, il serait dommage de vous priver de cette opportunité, et ce bien que votre douleur soit chronique. N’hésitez pas à nous contacter au standard 0 805 696 757 (numéro gratuit), nous saurons vous proposer un ostéopathe proche de chez vous.

      • Simon Chotard

        Bonjour à tous! Je m’appelle aussi Simon et je suis angevin(Angers ,maine et loire 49000). Depuis maintenant presque 3 ans je souffre également du nerf pudendal et c’est tout simplement l’enfer! Je me suis fait opérer de la névralgie pudendale sur Nantes par le GRAND SPECIALISTE(m’avait-on dit)le professeur Robert ; mais ça n’a strictement rien changé! J’ai entammé il ya peu de temps un protocole au centre anti douleur de la clinique st leonard à coté de chez moi qui consiste à l’aide d’un appareillage à m’envoyer des basses fréquences dans le cerveau dans le but de rééquilibrer les messages douloureux mais pour l’instant sans succès non plus….
        Etant donné que je me suis déja fait opérer l’an dernier je me demandais si je pourrai éventuellement me refaire opérer mais cette fois par le Dr De Bisschop à Aubagne????
        Cette maladie chronique est la pire chose qui me soit arrivé…..il me faut de l’aide j’en peux vraiment plus

        • REFLEX OSTEO

          Bonjour,

          Si votre problème persiste, n’hésitez pas à contacter la permanence (0 805 696 757) qui trouvera pour vous un ostéopathe spécialisé dans le traitement de vos maux, proche de chez vous et selon vos disponibilités.

          Bonne journée.

  • je souffre du nerf pudendal et du nerf cluneal depuis decembre 2011. ayant eu l’adresse du Pr.ROBERT à NANTES ce dernier m’a operee le 29 octobre 2015
    je pouvais esperer une amelioration au bout de 5 à 6 mois.malheureusement aucun résultat; Après consultation fin avril dernier il m’a conseillé la pause d’un patch
    de KUTENZA .je vais me faire poser ce patch mardi prochain….pour faire bref je vous ai passe toutes les etapes que j’ai passe, je souffre du moment ou je le leve
    jusqu’au coucher, je ne peux rester assise sauf au prix de douleurs infernales tout en avalant 1 lyrica 200 mg matin et soir+4 doliprane 1000 par jour et en + 2
    comprime d’oxymoro 5 mg en fin am et le soir au coucher…il me faut attendre 2 a 3 heures pour trouver le sommeil que je ne trouve qu’a plat ventre;
    alors si vous pouvez me donner l’adresse d’un osteo dans le MORBIHAN ou en BRETAGNE voir NANTES j’accepte de faire des kms si ce dernier est specialise
    pour le nerf pudendal et nerf cluneal. j’ai omis de vous preciciser que j’ai 72 ans.
    D’avance merci.

    • REFLEX OSTEO

      Bonjour,

      Si votre problème persiste, n’hésitez pas à contacter la permanence (0 805 696 757) qui trouvera pour vous un ostéopathe spécialisé dans le traitement de vos maux, proche de chez vous (nous avons des ostéopathes à Nantes et Rennes) et selon vos disponibilités.

      Bonne journée.

  • Lovat

    je souffre d’une NP gauche confirmée par émg ,je n’ai pas eu d’écho Doppler,les douleurs se sont amplifiées terriblement elles ne me quittent plus ..On me propose un bloc ,dois je le faire ?j’avoue avoir peur ..je suis dijonnaise je ne trouve pas d’ostéo traitant cette pathologie ,la kine ne me fait rien ,les traitements de moins en moins (cymbale ,rovotril…) .Je ne supporte pas le tramadol,au centre anti douleur on me dit de me rendre à Nantes parce qu’il sont les référents dans ce domaine ..je cherche des personnes atteintes dans ma région de cette cochonnerie …merci

    • Stelle

      Bonjour, je suis dijonnaise, avez vous trouvé une solution à vos pbs ?
      Il y a un service spe au CHU de dijon ? Avez vous eu un rdv ? Cdlt

  • Bonjour
    J’ai 50 ans et je suis un sportif confirmé (ultra trail , ironman…..).
    Passionné de VTT et vélo de route, j’ai tout arrêté depuis le 16 avril suite à des douleurs fortes !!! Je pratique le vélo depuis 20 ans et j’ai deja fait plusieurs lourdes chutes côté droit et gauche !!!
    J’ai pu avoir RDV sur Nantes et me faire diagnostiquer une NP.

    Je cherche à rentrer en contact avec des cyclistes confirmés pour échanger autour de cette NP afin de prendre la meilleure décision : chirurgie ou pas ? si oui, ou ? Nantes ? Aix ? Aubagne ?

    Merci de votre retour
    Bien cdt

  • Franck D

    Bonjour,

    Je souffre depuis environ six mois de douleurs dans la région pelvienne ; je ressens une impression de brulures dans la vessie et j’ai une impression de poids dans l’anus….
    A la même période, sont apparus également des troubles à l’érection ; j’ai une érection normale, mais je souffre pendant celle-ci, et aussi au moment de l’éjaculation….je pense que c est le nerf dorsal de la verge et les muscles du corps caverneux qui me font souffrir……….
    J’ai effectué des nombreux examens depuis janvier 2016, j’ai pensé à des hémorroides, diagnostif négatif, prostatite, diagnostic négatif, j’ai effectué un IRM de la region pelvienne : RAS………
    …..bref, je n’ai obtenu aucun diagnostic clair et précis et je souffre toujours de la même façon depuis six mois……..je souffre tellement que c’est même en train de jouer sur mon état psychique….
    ….Je précise que tous les symptomes ont apparu quelques jours après avoir subi une coloscopie….je suis maintenant persuadé que mon mal a un lien avec cette coloscopie…
    ….Au vu de ce que j ai pu lire ici, je pense que je souffre d une nevralgie pudentale….
    ….que dois je faire concretement ?
    ….merci de vos conseils

    • REFLEX OSTEO

      Bonjour,

      Si votre problème persiste, n’hésitez pas à contacter la permanence (0 805 696 757) qui trouvera pour vous un ostéopathe spécialisé dans le traitement de vos maux, proche de chez vous et selon vos disponibilités.

      Bonne journée.

  • Marie Laurence Clerc

    Bonjour et merci pour cet article intéressant. En ce qui me concerne, cela à commencé il y a plus d’une année, soudainement . J’ai eu en même temps une infection urinaire, puis des douleurs vaginales du côté gauche. S’ensuit une batterie d’examens où aucun médecins n’est capable de déceler quoi que se soit. J’ai fait de la physio, des séances d’ostéo, un examen neurologique qui note bien un dysfonctionnement à gauche mais le mette sur le fait que j’ai eu des chimios en 2009 . Mon ostéo penche plutôt pour un syndrome du muscle piriforme. Dernièrement IRM du sacro iliaque ou ils ont découvert une inflammation. J’ai aussi eu droit à un IRM des lombaires, résultat L4 très endommagée….je suis suivie par une chiroprathe, mais pas d’amélioration. J’était une grande marcheuse et actuellement je commence à avoir des douleurs après 20mn, je m’assois sur des bouées, je ne met plus que des vêtements amples. J’ai rendez-vous prochainement chez un rhumatologue pour cette inflammation sacro iliaque. A votre avis, serais-ce plutôt dû à un syndrome du muscle piriforme ou à cette inflammation sacro iliaque ?
    D’avance merci de votre réponse

    Marie Laurence

  • PELLERANO

    Bonjour,

    J’ai 46 ans et je suis ménopausée depuis 2013. Je souffre depuis 1 an et demi de douleurs et de sensation de brûlures intenses au niveau du petit bassin côté gauche.En avril 2015 les premiers symptômes sont apparus avec des cystites à répétition qui n’en étaient pas (ECBU normaux). Suite à un IRM, on m’a décelé de l’ adenomyose diffuse et les LUS déchirés. J’ai été traitée pendant 6 mois sous Enantone 11.25 et les douleurs ont disparues.

    Les crises sont réapparues en mai 2016: le tramadol 150 ne me fait aucun effet. En vacances dans le Var en août j’ai trouvé un ostéopathe qui m’a vraiment soulagé. Malheureusement celui est parti vivre en Nouvelle Calédonie et ne connaissait personne à me conseiller sur Paris. Depuis 10 jours maintenant, nouvelle crise mais cette fois ci localisée au niveau du clitoris (hyper sensible (même nue) et sensation d’un corps étranger dans le vagin qui s’écarte. J’ai mal même la nuit alors qu’avant la position allongée me soulageait. J’ai vu cette semaine une ostéopathe grâce au réseau Reflex ostéo mais les symptômes et douleurs ont empirées. Vous parlez d’association, j’aimerais être soutenue, c’est un vrai parcours du combattant , ma féminité en pâtit énormément.
    Auriez vous un les coordonnées d’un ostéopathe sur Paris qui pourrait soulager mes douleurs ?
    D’avance je vous remercie pour votre aide.

    Cristelle

    • REFLEX OSTEO

      Bonjour,

      Si votre problème persiste, n’hésitez pas à contacter la permanence (0 805 696 757) qui trouvera pour vous un ostéopathe spécialisé dans le traitement de vos maux, proche de chez vous et selon vos disponibilités.

      Bonne journée.

  • Madeleine

    Bonjour,
    Connaissez-vous un certain Youri Bertucchi exerçant à Toulouse ? Me le recommanderiez-vous ? Merci

  • CHABOT

    Bonjour,
    Je souffre depuis 2 ans du symdrôme pudendal et j’aimerais connaître ostéo spécialisé dans ce domaine
    J’habite Chantilly mais je suis prêt à aller à Paris si je dois en trouver un bon.
    Merci de me répondre.

    Michel CHABOT

    • REFLEX OSTEO

      Bonjour,

      Si votre problème persiste, n’hésitez pas à contacter la permanence (0 805 696 757) qui trouvera pour vous un ostéopathe spécialisé en névralgie pudendale proche de chez vous et selon vos disponibilités.

      Bonne journée.

  • Bonsoir je suis atteints de névralgie pudendal depuis janvier 2013, et je cherche également un ostéopathe spécialisé sur Toulouse ?

    • REFLEX OSTEO

      Bonjour, nous vous orientons directement vers notre secrétariat pour ce genre de demandes ; il saura vous orienter vers un thérapeute compétent dans ce domaine (05 35 54 49 74). Bien cordialement

  • Passante

    Bonjour

    Névralgie pudentale ou pas névralgie pudentale ? Je présente quelques symptômes (du moins, je crois) mais pas tous, et peut-être d’autres, alors comment puis-je savoir si j’ai cela ou pas cela ?

    Merci pour votre réponse,
    Une passante à guérir

    • Astrid MASSACRIER

      Bonjour, Les examens para-cliniques de la névralgie pudentale sont longs douloureux et très rarement prescris. En général, les traitements sont donnés en premier et les effets sont observés par la suite. L’ostéopathie est une thérapie non médicamenteuse qui a de très bon résultat sur ce genre de douleur. Contactez nous au 0805696757 pour avoir plus d’informations et pour que l’on trouve un ostéopathe proche de chez vous !

  • Espoir

    Bonjour à vous tous qui souffrez d’une Névralgie du nerf pudental nerf enflammé pas comprèssé,aucun mèdecins ne peu rien faire pour nous guèrir ou bien nous soulager pour que nous ayons des jours meilleurs.que faire sinon avaler du lyrica,de l’acupan,du sérésta et du prosac,,je n’y croit pas.j’ai un parcours de combattant depuis 3 ans j’ai fait de l’acupuncture,hypnose,ostéopathe ( mon nerf n’´étant pas comprimé je n ai aucune chance) sophrologie , infiltration(une innéficace )
    Chaque jours je lis les mèssages avec l’espoir que des malades aient trouvé le bon remède.tous les antalgiques que je prends dètruisent ma santé. L’espoir fait vivre mes les douleurs nous brises
    Je souhaite pour tout les malades que l.année 2017 nous apporte le bon remède pour vivre enfin sans douleurs je fais confiance à la recherche mèdical ce n’est pas possible à l’aire que nous sommes qu.un reméde ne soit pas vainqueur de notre mal
    Merçi de m’avoir lu Espérons

  • KATHYA

    Bonjour. J’ai depuis quelque temps, des brûlures et picotements sur la vulve. Pas de douleurs du tout. Pas de douleur ni brûlures dans le vagin. Le médecin m’a prescrit du Prégabaline que je n’ai pas envie de continuer. Trop d’effets secondaires. Je vois que les personnes atteintes de NP parlent beaucoup de fortes douleurs. Ce n’est pas mon cas. Mais ces brûlures continuelles sont invalidantes. De quoi peut-il s’agir à votre avis ? J’ai commencé à pratiquer aquagym il y a 15 jours mais les brûlures étaient là avant. Que faire pour être soulagées ?

    • REFLEX OSTEO

      Bonjour,

      Si votre problème persiste, n’hésitez pas à contacter la permanence (0 805 696 757) qui trouvera pour vous un ostéopathe spécialisé proche de chez vous et selon vos disponibilités. Il pourra répondre à vos questions et identifier clairement vos symptômes.

      Bonne journée.

  • Grava Christiane

    Bonjour,je souffre de névralgie pudentale depuis 3 ans. je suis allée à Nantes chez Mr Guérineau. mais j’habite près de Mulhouse en Alsace , pourriez-vous me communiquer l’adresse d’un kiné ou ostéopathe spécialisé dans cette maladie?

    Merci pour votre réponse.

    • REFLEX OSTEO

      Bonjour,

      N’hésitez pas à contacter la permanence (0 805 696 757) qui trouvera pour vous un ostéopathe spécialisé proche de chez vous et selon vos disponibilités.

      Bonne journée.

  • Hellen

    Bonjour,
    J’ai des symptômes d’une névralgie pudendal. J’ai vu un ostéopathe, non spécialiste sur conseil de mon médecin sans résultat. Je vois sur votre site qu’il existe des ostéopathes spécialisés en région parisienne . Pourriez vous me donner des noms et coordonnées? En vous remerciant d’avance.

  • EMILIE

    Bonjour,

    Mon père souffre de cette douleur du nerf pudendal que vous décrivez: douleurs intenses, sensations de brulure, grande difficulté à s’assoir. Le medecin lui donne des anti douleurs mais ça dure déjà depuis plus d’un mois. Je voudrais savoir si un osteopathe pourrait le soulager et si vous connaissez un specialiste sachant qu’il reside à l’Ile de la Reunión.
    Merci de votre aide.
    Emilie

    • REFLEX OSTEO

      Bonjour,

      Pour l’instant notre réseau ne couvre pas les Dom-Tom, mais je vous invite à faire une recherche locale, il doit surement y avoir un spécialiste proche de chez vous.

      Bonne journée.

  • Coucounette

    Y a -t-il un ostéopathe spécialisé dans les douleurs du nerf pudendal en Haute-Savoie ?
    Mon généraliste soupçonne une névralgie pudendale pour moi.
    Mes douleurs passent avec du paracétamol mais il me faut attendre 1/2 heure pour que cela fasse effet. Je n’ai jamais essayé de me mettre debout car cela me plie en deux sous la violence de la douleur. En général je m’allonge et attends – douloureusement – que le paracétamol fasse son effet. J’ai des sensations de décharges électriques qui partent de l’aine gauche et irradient jusque dans le vagin et l’anus. C’est affreux dans ces moments-là !

  • Garcia

    Bonjour
    Je viens d être diagnostiqué pour ma névralgie pudendale
    Et je voudrais trouver un Ostheopathe dans l ouest lyonnais spécialiste des NP
    Est ce que vous en connaissez merci pour votre réponse

    • REFLEX OSTEO

      Bonjour,

      N’hésitez pas à contacter la permanence (0 805 696 757) qui trouvera pour vous un ostéopathe spécialisé en névralgie pudendale, proche de chez vous et selon vos disponibilités.

      Bonne journée.

  • Diana

    Bonjour Reflex Osteo,

    Depuis cinq ans, je ressent une hypersensibilite au niveau des mamelons et du cote droit du clitoris. La sensation est insupportable au moindre toucher.
    J’ai consultee une osteopathe l’annee derniere. J’ai eue une diminution de l’hypersensibilite du clitoris mais cette sensibilite est revenue rapidement apres.
    Par contre, l’hypersensibilite du cote gauche est completement partie, la sensation est normale. J’ai aussi consultee des physiotherapeutes specialise dans la sante de la femme. Sans success.
    Qu’en pensez vous? Est-ce la nevralgie pudendale? Et cette hypersensibilite sur les mamelons, provient-elle des nerfs qui se situes en haut du dos?

    Merci

    • REFLEX OSTEO

      Bonjour,

      N’hésitez pas à contacter la permanence (0 805 696 757) qui trouvera pour vous un ostéopathe spécialisé en névralgie pudendale. Vous devrez probablement aller consulter un de nos spécialistes pour confirmer vos symptômes.

      Bonne journée.

  • Tiph

    Bonjour ayant pense à la np on ma fait deux infiltrations sans succès. Mais faut il faire un écho Doppler et emg pour diagnostic ? Si oui dans le nord ou Paris ( je suis prête à me déplacer jusque là ) ou puis je le faire ? Quel est l’ordonnance exacte à demander à mon médecin traitant ? Merci infiniment

    • REFLEX OSTEO

      Bonjour,

      N’hésitez pas à contacter la permanence (0 805 696 757) qui trouvera pour vous un ostéopathe spécialisé proche de chez vous et selon vos disponibilités. Il pourra répondre à vos questions et identifier clairement vos symptômes. Il n’y a pas besoin d’ordonnance pour consulter un ostéopathe.

      Bonne journée.

  • Dausque Chantal

    Je souffre d une douleur qui part du côté gauche de la vulve et qui irradie la zone derrière la cuisse mais pres du postérieur et de l ischion .ce sont essentiellement des brûlures,j ai déjà fait une infiltration qui n a rien donné,je prends des antalgiques qui ne me soulagent pas du tout! Je suis désespérée,que me conseillez vous ?j habite dans le pas de Calais,il y aurait il un ostéopathe efficace pour cette pathologie ??? Merci d avance

    • REFLEX OSTEO

      Bonjour,

      N’hésitez pas à contacter la permanence (0 805 696 757) qui trouvera pour vous un ostéopathe spécialisé proche de chez vous et selon vos disponibilités. Il pourra répondre à vos questions et identifier clairement vos symptômes.

      Bonne journée.

  • Grégory

    bonjour

    Merci pour ce site.
    J ai depuis de nombreuses années des problèmes urinaires .
    On ne trouve jamais d’infection urinaire lors des examens.
    Mon médecin vient de m orienter vers un urologue en mettant en lumière un problème du nerf pudendal.
    Par contre je n ai pas les symptômes autres : problème de douleur en position assise etc…
    Peut on avoir un problème de np avec seulement des problèmes urinaires ?
    cordialement

    • Manon Garioud

      Bonjour,
      Le nerf pudendal a aussi un rôle dans la miction. Une pollakiurie (envie d’aller uriner souvent), dysurie (douleur au moment d’uriner) et une brûlure génitale sont quelques symptômes de la névralgie pudendale. Les personnes concernées par cette douleur neuropathique pourront avoir quelques ou tous les symptômes typiques de la névralgie pudendale. Cependant, certains de nos patients décrivent quelques symptomatologies plus discrètes ou moins courantes.On comprend pourquoi on peut passer à côté du diagnostic de la névralgie pudendale…La consultation d’un ostéopathe spécialisé dans votre problème serait intéressant à envisager. Si vous ne connaissez pas de personne y correspondant, n’hésitez pas à appeler notre standard qui vous trouvera un ostéopathe qualifié et proche de chez vous. Bon courage pour la suite.

  • Lilou chartres

    J ai contacté ce site par tel, reflex ostéopathe, pour qu ils me donnent le nom d un ostéopathe en Eure et Loir,mais il n y en a pas, ils devaient me recontacter pour m en donner un au plus près, départements voisins et J attends toujours, dommage J y ai cru…..
    En attendant je souffre toujours de ma névralgie pudendale….

    • Manon Garioud

      Bonjour,
      Nous avons bien reçu votre demande, mais nous n’avons toujours pas trouver de solution car il n’existe pas encore d’ostéopathe spécialisé en névralgie pudendale dans notre réseau en Eure et Loir. Nous vous tiendrons informé dès que nous avons du nouveau. Le combat dans la prise en charge de cette douleur n’est pas facile. En espérant que vous trouverez aussi une solution de votre côté… Bien à vous.

  • Bonjour
    Je souffre du nerf pudendal depuis 5 ans suite à une opération des hémorroïdes aussitôt douleur intense tout traitement confondu mon était prescrit tout ça pour entendre me dire vous souffrez du nerf pudendal, je viens d’avoir 2 infiltrations sous scanner aucun résultat au bout d’un mois Nancy parle de me faire une d’infiltration de botox pour un relâchement du muscle en suite sphincter ne fonctionne plus donc séance de kiné depuis 2 ans sans aucun résultat , je suis heryca .valum. tranxene. Sylnox. Enfin le résultat bien maigre pour tant épreuves
    Nancy parle de m’envoyer me faire opéré à Nantes, je suis perdu car les forums ne sont pas réjouissant
    Parfois l’envie du suicide me vient à l’esprit ma vie à basculer toute le m’écoute et désespéré
    Je compte sur quelqu’un qui va me lire et me guidé au plus vite
    Merci beaucoup
    Martine

    • REFLEX OSTEO

      Bonjour,
      Le traitement de la nevralgie pudendale est bien souvent le parcours du combattant pour nos patients. Nous vous conseillons de prendre contact avec un thérapeute qui connait bien cette problématique et de ne pas rester enfermée dans votre pathologie. Parlez en à un de nos ostéopathes spécialisés dans cette problématique que vous pourrez contacter via notre standard. Bon courage en tout cas à vous !

  • Bonjour,
    Je suis allée chez l’ostéopathe MR Durant examen pas facile à supporter très douloureux j’espère avoir du résultat car c’est une épreuve difficile bien que Mr Durant me dise il n’y a pas de 100% beaucoup d’intervention chirurgicale mon était faite ce qui ne s’implifie pas les choses j’espère du mieux sinon j’abandonne le morale n’y ai pas cordialement Mme chepied

Poster un commentaire