Tendinite du coude et ostéopathie.

La tendinite du coude ne touche pas uniquement les sportifs, elle fait également partie des troubles musculo-squelettiques (TMS) professionnels.
Nous faisons le point aujourd’hui sur cette pathologie qui se traduit par une sollicitation excessive des tendons du coude qui va entraîner une inflammation dans cette région. Une tendinite du coude peut être très douloureuse et doit être traitée au plus vite pour éviter les complications.

 

Pourquoi une tendinite du coude ?

Concrètement, une tendinite est liée à l’inflammation d’un tendon. Les tendons du coude sont constamment sollicités au cours de la journée. Une inflammation va donc se créer suite à la reproduction excessive des mêmes mouvements. C’est alors que des micros-traumatismes vont apparaître dans les tendons entraînant une diminution de leur élasticité et un gonflement des fibres qui les composent.

On parle également « d’usure » du coude, après une carrière sportive dans le tennis par exemple ou après des années de gestes répétitifs liés à son emploi.

De simples gestes du quotidien comme ouvrir une boite de conserve ou décapsuler une bouteille commencent à vous faire souffrir ? N’attendez pas plus pour consulter. 

Une tendinite du coude, comme toute tendinite dans le corps peut être également causée par une mauvaise alimentation : en effet, l’intestin est plus ou moins perméable à ce que nous ingérons. Les tendons sont les points d’ancrage des mauvais éléments passant au travers de l’intestin. C’est pourquoi une personne souffrant d’intestin irritable présente régulièrement des douleurs de type tendinite principalement au niveau du coude et du tendon d’Achille.

Une tension excessive des muscles de l’avant-bras, entraînant une tension dans la membrane interosseuse peut aussi être en cause dans la tendinite.

 

Tendinite du coude ? Épicondylite externe ? Épicondylite interne ? Tennis elbow ?

La tendinite du coude a plusieurs appellations dont celle « d’épicondylite », terme employé dans le secteur médical. On dénombre deux principaux types de tendinite du coude :

  • l’épicondylite externe ou « tennis elbow » : la douleur se situe généralement sur la partie extérieure de l’avant-bras. Elle est la conséquence directe d’une sollicitation excessive des muscles extenseurs du poignet qui permettent de relever le poignet vers le haut.
  • l’épicondylite interne ou « golfer elbow » : la douleur se situe dans la partie interne de l’avant-bras. Cette fois-ci l’inflammation touche les muscles fléchisseurs du poignet qui permettent de plier le poignet vers le bas.

Toutefois, la douleur ne s’arrête pas seulement aux régions du coude et du poignet face à ce type de tendinite, la douleur peut remonter jusque dans l’épaule.

Anatomie des épicondylalgie. Source : la-tendinite.fr

Anatomie des épicondylalgie. Source : la-tendinite.fr

Reconnaître une tendinite du coude

Les symptômes de la tendinite du coude sont généralement bénins. Toutefois face à ces différents symptômes, la consultation du corps médical doit être impérative :

• Vous ressentez une douleur qui part de votre coude et irradie tout votre avant-bras.
• Vous ressentez une douleur en touchant la partie externe ou interne du coude.
• Vous souffrez lorsque vous avez le bras tendu.
• La rotation de votre avant-bras est douloureuse.
• Vous observez un léger gonflement au niveau du coude, il peut être également rougi et chaud.
• Vous souffrez suite à un choc sur le coude.
• Vous ressentez des fourmillements et des vibrations dans l’avant-bras.

 

Une prévention possible

Il est possible d’éviter et de prévenir la tendinite du coude.

 

En ce qui concerne le sport

Pour préserver les tendons lorsque vous pratiquez du sport, pensez à bien vous échauffer et à vous hydrater le plus possible. Le choix du matériel est également très important, prenons l’exemple du tennis, le joueur devra s’équiper d’une raquette adaptée à sa morphologie et à sa pratique avec un cordage adéquat pour éviter tout type de blessure.

 

En ce qui concerne le travail

Pour rappel, la tendinite du coude fait partie des maladies dites « professionnelles » et touche plus particulièrement les professionnels du bâtiment qui exercent des mouvements répétitifs et lourds. Il est important pour eux aussi de penser à s’échauffer avant d’exécuter leurs tâches. Ils doivent privilégier un matériel adapté et si possible, qui ne provoque pas de vibrations.

Les personnes travaillant devant un ordinateur peuvent également souffrir de cette tendinite, ils doivent éviter d’avoir les poignets cassés quand ils tapent sur un clavier ou encore utiliser des souris d’ordinateur ergonomiques.

 

Le traitement ostéopathique

Face à une tendinite du coude, différents traitements seront adaptés en fonction de la gravité de la blessure et du profil du patient. Son rétablissement peut être, selon les situations, long et difficile.

Dès l’arrivée des premiers symptômes, un repos total est impératif. Solliciter son coude et son bras en général, sera le meilleur moyen d’aggraver la tendinite.

L’application de glace permettra de soulager la douleur sur la zone atteinte.

Selon la douleur ressentie, le médecin traitant prescrira un traitement composé d’anti-inflammatoires ou d’antalgiques.

C’est à ce moment que l’ostéopathe peut intervenir en complément du traitement médical pour une meilleure guérison et un soulagement rapide. Après avoir compris les raisons de la blessure et examiné les articulations du patient, le praticien pourra corriger les troubles présents.

Accentuant sa thérapie sur les blocages articulaires qui exercent des tensions sur les tendons, l’ostéopathe intervient pour harmoniser et redonner de la mobilité aux articulations touchées. Un complément de la médecine classique pour soulager la douleur et prévenir les éventuelles récidives.

 

Les conseils de l’ostéopathe spécialisé

  • Les tendinites du coude sont des douleurs récidivantes et gênantes dans la vie de tous les jours.
  • Divers facteurs peuvent être à l’origine d’une tendinite du coude : un intestin irritable, une hyper sollicitation, une usure / calcification et une mauvaise position osseuse corrigeable en ostéopathie : en l’occurrence tension de la membrane interosseuse.
  • Il faut bien prendre en compte l’hydratation qui est importante et une bonne alimentation équilibrée est nécessaire à son traitement.
  • Un cataplasme d’argile, du repos et de l’immobilisation en fin de journée peuvent ralentir l’inflammation.

Astrid Massacrier – Ostéopathe D.O

Si vous êtes atteint d’une tendinite du coude, et que vous souhaitez être mise en relation avec un ostéopathe spécialisé dans le traitement de ce type de trouble, contactez directement le standard au  01 84 17 27 87 . Nous ferons alors notre maximum pour vous aider dans votre recherche, le tout gratuitement ! Le réseau REFLEX OSTEO, c’est plus de 300 ostéopathes dans une quinzaine d’agglomérations en France.  
Author Info
Valentin MARTINEZ

Valentin MARTINEZ

Valentin est passionné par le corps humain, ses pathologies et le monde de l'ostéopathie ; grâce à son talent de rédaction, il nous offre régulièrement des articles écrits avec rigueur en restant accessibles au plus grand nombre.

Pas de commentaires

Poster un commentaire