ostéopathie aquatique

L’ostéopathie aquatique, vraiment magique ?

 

Faire une séance d’ostéopathie sur une table, au  cabinet ou chez vous, pour une urgence, en cas de lombalgie, dorsalgie ou autre motifs de consultations, beaucoup de gens connaissent bien.

Mais connaissez-vous l’ostéopathie aquatique ?

Cet article va vous éclairer sur la pratique et l’intérêt de l’ostéopathie aquatique.

Et si votre ostéopathe était un eau-stéopathe ?

 

Un peu d’histoire

Bernard DARRAILLANS est à  l’origine l’ostéopathie aquatique en France (Perpignan) dans les années 1980. Kinésithérapeute de formation, il adapte certaines techniques de rééducation en piscine et les applique à sa séance d’ostéopathie.

Michel DUFRESNE et Marie PANIER au  Canada ont co-écrit la thèse sur l’adaptation des principes thérapeutiques de l’ostéopathie traditionnelle au milieu aquatique. Cette thèse est ensuite développée en France par  Ségolène VILPERT (formée par Michel DUFRESNE).

Comment se pratique l’ostéopathie aquatique ?

L’ostéopathie aquatique se pratique dans un bassin avec une eau à  35 degrés (température à laquelle le corps ne fait aucun effort pour se réchauffer, ni se refroidir). Soit au cabinet de votre ostéopathe, s’il a la chance d’avoir un bassin, soit dans une piscine chauffée ou bien dans certains centres anti-douleurs et thalasso.

Une première séance sur table 15 jours avant la séance d’ostéopathie aquatique peut être souhaitable en fonction de votre problématique. Cette séance permet d’avoir un premier diagnostic et d’éliminer les éventuelles pathologies qui ne pourront être traitées dans l’eau.

Après avoir confirmé le(s) motif(s) de consultation(s), l’ostéopathe s’assure qu’il n’y a pas d’autres évènements, depuis la séance sur table, qui pourraient annuler la séance aquatique. Des flotteurs seront mis au patient, la séance peut commencer.

Des tests sont nécessaires avant toute correction. L’eau sera une véritable alliée pour l’ostéopathe. Le patient va dans une même séance pouvoir se relâcher, se détendre et apprécier les soins apportés par l’ostéopathe.

 

Alors, quand faire une séance d’ostéopathie aquatique ?

 

Dans le cas de douleurs chroniques 

Si vous souffrez d’arthrose, de polyarthrite rhumatoïde ou autre douleur chronique, essayez l’ostéopathie aquatique !

En effet, les multiples douleurs articulaires peuvent empêcher la décontraction nécessaire pour une séance d’ostéopathie sur table et ralentir les bienfaits des soins apportés par l’ostéopathe.

L’eau chaude et la flottaison vont permettre au corps de se décontracter et de supporter les douleurs, voire de les inhiber au fur et à mesure de la séance. L’ostéopathe va pouvoir réaliser les techniques appropriées pour corriger le(s) déséquilibre(s) et redonner une meilleure mobilité à l’ensemble du corps pour permettre au patient de se mouvoir plus facilement.

Si votre douleur est trop intense 

Si votre état est trop douloureux pour envisager une séance d’ostéopathie sur table, l’ostéopathie aquatique va être une alternative intéressante. Les vertus antalgiques de l’eau chaude permettront d’accéder avec plus de confort à vos soins.

L’ostéopathe veillera, néanmoins, au préalable, à réaliser des tests d’exclusion pour être certain que votre état relève bien de l’ostéopathie. Lisez notre article sur les urgences en ostéopathie pour plus de précisions.

 

Pendant la Grossesse 

Pendant votre grossesse, vous pouvez avoir plusieurs désagréments comme la sciatique, douleur dorsale, trouble du sommeil, troubles digestifs…

L’ostéopathe bénéficiera des mouvements de l’eau et de la faible gravité exercée sur le ventre et la colonne pour  exercer au mieux ses techniques tissulaires, viscérales, crânienne.

Si vous êtes enceinte, ne vous privez pas de cette expérience sensorielle unique !

Après une opération chirurgicale

Après une chirurgie, l’ostéopathie permet une récupération plus rapide et améliore la qualité de votre cicatrice. L’ostéopathie aquatique obtient d’excellente résultats en post-opératoire, en diminuant les effets douloureux et en relâchant les tissus autour de l’acte chirurgical.

En cas de surpoids

L’eau permet de se sentir plus léger !

Les flotteurs apportent un soutien non négligeable à la pratique de l’ostéopathie ; le patient n’a pas besoin de se mouvoir, ni de changer de position pour recevoir les soins ; cela facilite le travail de l’ostéopathe et améliore considérablement le confort du patient lors de la séance.

 

 En cas de Stress

Le stress est le fléau de notre époque !

L’ostéopathe peut utiliser différentes techniques pour travailler sur votre stress.

L’ostéopathie crânienne, par exemple, permettra de veiller au bon équilibre hormonal et de votre système nerveux.

L‘ostéopathie faciale (ou musculo aponévrotique) pourra s’attarder à un meilleur fonctionnement de votre diaphragme et de votre cage thoracique (en complément de techniques d’ostéopathie structurelle si nécessaire).

Des exercices de respirations peuvent être préconisés par votre ostéopathe, en complément d’une activité physique, d’une alimentation équilibrée et d’un sommeil récupérateur.

Si besoin, l’ostéopathe pourra conseiller, orienter le patient vers d’autres pratiques comme l’hypnose, l’acupuncture et/ou un psychologue.

 

Pour aider à relâcher vos muscles :

Les vertus de l’eau chaude ne sont plus à démontrer ; parmi ses effets bienfaisants, l’effet décontractant permettant une détente et un assouplissement des tissus de notre organisme.

Le tissu musculaire va ainsi retrouver naturellement un relâchement et une élasticité. L’ostéopathe pourra effectuer ses techniques avec plus d’aisance.

Il va chercher à comprendre la cause primaire des tensions musculaires qui persistent et peut, par exemple, travailler sur votre bassin ou votre cheville pour obtenir, une fois debout, un meilleur équilibre postural permettant une bonne récupération musculaire.

En prévention :

Votre ostéopathe n’est pas à consulter uniquement lorsque vous avez mal. La prévention joue un rôle primordial pour votre état de bien-être et permet d’anticiper des douleurs en traitant les troubles pré-existants.

Il est conseillé de consulter son ostéopathe au moins 2 fois par an. Alors, pourquoi ne pas faire conjuguer votre séance d’ostéopathie préventive avec le plaisir d’une consultation aquatique ?

 

Existe t-il des contre indications ?

Oui, certains contre indications existent, comme les plaies ouvertes, certaines pathologies pulmonaires et cardio vasculaires, ou les pathologies contagieuses. N’hésitez pas à contacter votre ostéopathe si vous avez un doute.

 

 

 

 Quel lien entre l’eau et l’ostéopathie ? 

 

Saviez vous que notre organisme est rempli de 80% d’eau ? En travaillant sur les tissus de votre organisme, votre ostéopathe est donc en permanence en relation avec les liquides de notre organisme.

Lors d’une séance sur table, ces liquides subissent les contrainte de la gravité : ils « tombent ».

En travaillant en apesanteur, les tissus de notre organisme ne sont soumis à aucune agression extérieure (gravitaire principalement), et, au contraire, vont pouvoir « s’exprimer » pleinement. L’ostéopathe aura alors bien plus de facilité à écouter, tester, et corriger les tissus de votre organisme.

 

eau organisme

 

L’eau chaude permet de modifier notre état corporel (elle modifie notre homéostasie).

  • Action sur le système Cardio-vasculaire :

L’immersion en eau chaude, par l’effet hydrostatique, a une action sur les fluides tels que le retour veineux et lymphatique.

L’immersion en eau chaude augmente la circulation sanguine au niveau musculaire et permet une diminution de la pression sanguine par vasodilatation des vaisseaux sanguins. Les patients souffrant de spasmes musculaires ou des douleurs musculaires sont nettement améliorés dans l’eau.

La capacité pulmonaire en immersion en eau chaude augmente, ce qui est du à une ventilation plus profonde (Le taux d’oxygène augmente) et la respiration induit une résistance au niveau du diaphragme thoracique (par équilibration des pressions).

 

  • Action sur le système musculo-squelettique :

La relaxation générale des muscles et la diminution des douleurs dans l’eau facilitent les mouvements. Les techniques en ostéopathie aquatique demeurent alors plus confortables pour le patient.
Les propriétés de l’eau (pression hydrostatique, poussée d’Archimède) peuvent être utilisées pour augmenter la mobilité au niveau des tendons. L’immersion en eau chaude augmente la viscoélasticité des tendons et diminue la pression exercée sur les tendons.
L’eau agit sur la force et l’endurance musculaire car les muscles doivent lutter contre la résistance de l’eau.

  • Action sur la sphère psychologique :

Les bénéfices psychologiques sont très apparents. L’eau chaude est un milieu maternant, sécurisant et enveloppant qui invite au lâcher prise permettant une efficacité sur les troubles psychosomatiques et émotionnels aussi bien chez l’adulte que chez l’enfant.

En effet, l’immersion en eau chaude permet :

  • le lâcher prise
  • une diminution de la douleur
  • une action positive sur l’estime de soi.
  • des effets exaltants

Elle procure une libération des tensions et des frustrations. L’ostéopathie aquatique se révèle un excellent complément aux thérapies comportementales et/ou psychologiques, à l’hypnothérapie ou autres.

En Conclusion

L’ostéopathie aquatique est aujourd’hui encore peu pratiquée, pourtant elle offre des perspectives très intéressantes.

D’une part, l’ostéopathie aquatique permet un traitement complémentaire à la séance sur table dans le cabinet de l’ostéopathe. Elle permet un traitement plus adapté pour certains motifs de consultations.

D’autre part, elle permet d’améliorer le champ d’action de l’ostéopathie et de l’ouvrir à une population chez qui l’ostéopathie sur table ne serait pas, ou moins adaptée.

Et vous, avez vous déjà tenté cette expérience ?

Si vous avez des questions ou avez déjà essayé l’ostéopathie aquatique, vous pouvez écrire un commentaire ci- dessous.

 

 

 

Author Info
Sandra MARNET

Sandra MARNET

Commentaires ( 4 )

  • Edwige

    J ai été opéré d une hernie discale mais j ai toujours mal es ce que je peux faire cette méthode ostéopathe aquatique

    • Romain LESPINASSE

      Bonjour,
      Oui l’ostéopathie aquatique peut être intéressante pour les lombalgies dues à une hernie discale, le travail dans l’eau permet d’enlever le facteur de gravité et de diminuer les tensions qui s’exercent sur cette zone.
      Une séance d’ostéopathe classique peut aussi aider à faire disparaitre cette douleur.

    • Marnet
      Marnet

      Bonjour Edwige,

      Je viens de lire votre question.
      Depuis quand date votre opération ?
      Votre ostéopathe va effectuer une séance d’ostéopathie sur table en prenant en compte les clichés post opératoire et vérifier votre cicatrice, petite soit t-elle.
      (examens complémentaires IRR,SCAN)
      Si il n’y a pas de contre indication à l’ostéopathie aquatique, vous pourrez la faire.

  • Marnet

    Bonjour Edwige,

    Je viens de lire votre question.
    Depuis quand date votre opération ?
    Vous pouvez faire une séance d’ostéopathie aquatique si il n’y a pas de contre indication.
    Votre ostéopathe, va effectuer une séance sur table en prenant en compte les dernier clichés post opératoire et vérifier votre cicatrice, petite soit-elle(mais pas seulement).
    L’ostéopathie aquatique, vous permettra d’être beaucoup plus détendue.

    N’hésitez pas à poser d’autres questions, si besoins et à poster votre ressentis de la séance.
    Bonne journée
    Marnet Sandra.

Poster un commentaire

Effectuez cette addition *