cancer colorectal

Prenez en main votre constipation !

La constipation concerne 20% des français et surtout la population féminine. C’est énorme !

Pourtant, demandez à quelqu’un qui souffre de constipation s’il se soigne. La plupart du temps, vous obtiendrez une réponse peu convaincante…

Fatalité ? Banalisation ?

Il est cependant important de ne pas laisser pas la constipation s’installer, ne vous y habituez pas !

L’ostéopathie, en complément à d’autres conseils et traitements éventuels, peut apporter une réponse à ce problème.

Qu’est-ce que la constipation ?

La constipation est un ralentissement du transit. Selon le corps médical, elle correspond à moins de 3 selles par semaine. Certaines pathologies peuvent entrainer une constipation, telles que : syndrome du côlon irritable, Maladie de Hirschprung, sigmoïdite, cancer du côlon, troubles métaboliques…

Le médecin cherchera tout d’abord à éliminer ces pathologies par le biais d’examens. Suite à cela, le mode de vie sera pris en compte car il peut favoriser la constipation : le manque d’activité physique, une alimentation pauvre en fibres, une déshydratation, le stress ou des changements notables. A noter que certains médicaments peuvent également favoriser la constipation.

Mécaniquement, 2 phénomènes sont mis en cause. Dans un premier temps, le cadre colique devient « paresseux », ne se contractant plus au rythme physiologique. Cette paresse entraine par conséquent un ralentissement du transit. Dans un second temps, l’eau présente dans le côlon est absorbée de façon plus importante comme les selles y sont présentes plus longtemps.

Ces 2 mécanismes entrainent donc des selles dures et de petites tailles.

Les symptômes que l’on retrouve dans la constipation sont : 

  • Selles peu fréquentes
  • Difficultés à la défécation : effort d’évacuation, selles dures, sensation de blocage…

Attention, certaines personnes présentent naturellement un rythme de transit lent. Cela fait partie de leur métabolisme et ils vivent très bien ainsi.

Quels sont les traitements proposés ?

Le corps médical propose des règles hygiéno-diététiques pour améliorer le mode de vie.

  • Une activité physique régulière est nécessaire afin de redonner de la mobilité aux viscères par l’utilisation du diaphragme.
  • Augmenter son apport en fibres, introduites progressivement afin d’éviter tous ballonnements. Les aliments les plus riches en fibres sont les fruits secs et les légumineuses. Bonne nouvelle, le chocolat noir à 70% en fait partie !
  • Bien s’hydrater : on conseille de boire 1,5 à 2L d’eau par jour.
  • Pour une constipation simple, des laxatifs sont également proposés.

 

L’ostéopathe permet de traiter la constipation

L’ostéopathe travaillera votre constipation avec une prise en charge locale mais également globale, en prenant en considération l’ensemble de votre organisme.

Dans un premier temps, il ira libérer le bassin car on y retrouve le côlon proximal et le côlon terminal ainsi qu’une bonne partie de l’intestin. De plus, des nerfs innervant la partie terminale du côlon sont concernés par la bonne mobilité du bassin.

L’ostéopathe ira également libérer la colonne lombaire qui entourent les viscères (principe du contenant-contenu : si le contenant n’est pas libre, le contenu s’en retrouve perturbé). Certaines vertèbres sont aussi concernées dans l’innervation nerveuse des viscères.

Suite à cela, l’ostéopathe ira redonner de la mobilité au diaphragme qui permet un bon brassage des viscères.

Il utilisera des techniques d’ostéopathie viscérale afin de :

  • Libérer le côlon afin qu’il retrouve sa liberté
  • Lever les adhérences autour du côlon et brasser tout le sac viscéral afin de décongestionner l’abdomen
  • Libérer toutes les attaches correspondantes au côlon et aux organes environnants.

Des techniques crâniennes seront également utilisées par votre ostéopathe afin de stimuler l’innervation majeure des viscères : le nerf vague. Celui-ci sort du crâne par un petit trou, le foramen jugulaire, situé en arrière de votre oreille.

Le crâne sera particulièrement travaillé en cas de constipation liée au stress.

Quelques conseils au quotidien pour votre constipation 

Afin de pallier à la constipation, voici les conseils de votre ostéopathe :

Comme vu précédemment, une activité physique régulière est importante afin de solliciter l’ensemble du corps et particulièrement le diaphragme qui effectuera un brassage viscéral et vasculaire. De la simple marche suffit (au moins 30min par jour).

L’alimentation doit être surveillée, ainsi que la consommation d’eau.

Ajouté à cela, des exercices respiratoires peuvent être très intéressants dans le but de solliciter son diaphragme. Vous pouvez vous allonger sur le dos, jambes repliées, mains sur l’abdomen. L’objectif est de se concentrer sur sa respiration en inspirant par le nez et en gonflant le ventre et en expirant doucement en contractant les abdominaux vers le sol : « on avale son nombril ».

A faire le soir avant de s’endormir une dizaine de fois.

 

Les exercices de gainage associés à des exercices respiratoires sont très efficaces pour accélérer le transit intestinal.

Vous pouvez également demander à votre ostéopathe de vous montrer quelques exercices de massage abdominal afin d’accélérer vous-même votre transit.

Il existe également des plantes en phytothérapie telles que les graines de lin, le chardon-marie ou le pissenlit qui aident à soulager la constipation. Pour savoir sous quelle forme les prendre et sous quel dosage, renseignez-vous auprès de votre pharmacien.

La constipation peut être un symptôme d’une maladie sous-jacente. N’hésitez pas à aller consulter un médecin si votre constipation persiste.

 

Author Info
Marion DEVIENNE

Marion DEVIENNE

Ostéopathe à Vanves (92), je vous propose mon analyse, conseils et informations sur des thématiques autour de l'ostéopathie ! Bonne lecture !

Pas de commentaires

Poster un commentaire

Effectuez cette addition *