Nos conseils santé pour passer de bonnes vacances !

 

C’est le début de l’été ! Ah,  cette période de l’année magnifique qui rime avec soleil, chaleur, vacances, voyages, plage, mer, piscine, barbecue… ! Bref, c’est une saison particulièrement agréable qui commence.  Alors, pour vous remercier de nous suivre aussi fidèlement, nous allons tout faire pour que vous puissiez en profiter un maximum.

Porter les bagages, supporter le trajet, bronzer confortablement, nager parmi les poissons, savoir improviser quand il pleut… Tout un programme ! 

Voici nos conseils pour réussir cette dure épreuve des vacances !

 

Le moment tant attendu est enfin arrivé. C’est l’heure de partir en vacances. 

Votre seul souci : arriver le plus vite à votre destination dont vous avez tant rêvé durant vos journées de travail interminables. Mais ne nous emballons pas, la téléportation n’est pas encore d’actualité et vous devrez sûrement passer par une étape pas toujours agréable : le trajet. 

 

1- PORTER LES BAGAGES 

Vous avez sûrement dû prendre vos plus beaux vêtements et accessoires pour rayonner sur la plage. Petit problème, votre valise pèse une tonne et vous allez devoir la transporter et la manipuler de nombreuses fois durant votre trajet. Et là, attention, ce n’est pas le moment de se bloquer le dos avant même d’être arrivé. 

 

  • premier conseil :

Essayer d’opter pour la valise à roulettes. Vous n’aurez pas à la transporter ce qui limitera d’infliger de lourdes charges à votre corps. 

Bien entendu, le moment où il faudra la déposer dans le coffre de la voiture risque bien d’arriver. Pas de panique nous avons la solution :

  1. Écartez les jambes à la même largeur environ que vos épaules.
  2. Accroupissez-vous en maintenant le dos bien droit.
  3. Passer vos mains sous votre bagage.
  4. Redressez-vous avec la force de vos jambes toujours avec le dos aussi droit. 

(N.B. Pour déplacer votre valise, ne la portez pas à bout de bras. Vous appliquerez sinon une force sur votre dos proportionnelle à la longueur de votre bras. Tenez-là donc contre vous)

  • Second conseil : 

Si vous avez un sac à dos, faites en sorte que celui-ci ne soit pas placé plus bas que le dos afin de ne pas tirer les épaules en arrière. Évitez de tenir votre sac à dos à la main (quelle idée en même temps, c’est un sac À DOS !), ceci peut déséquilibrer votre corps.

 

2 – SUPPORTER LE TRAJET 

C’est bon, les bagages sont chargés, c’est enfin l’heure de partir. Que le trajet se fasse en voiture, en bus, en avion ou encore en train, il y a de fortes chances que vous finissiez assis durant de nombreuses heures. Mais alors comment évitez de se lever à l’arrivée tout cassé ?

 

 (Source : article REFLEX OSTEO sur la position idéale en voiture)

 

Vous êtes enfin arrivé à destination. Si vous êtes comme 45% des Français, vous êtes alors en vacances à la plage ! (Source Insee) 

C’est donc l’heure d’aller se faire bronzer.

3 – BRONZER CONFORTABLEMENT

Pour les conseils monoï et crème solaire et hydratation, vous vous êtes trompés d’endroit. Par contre, si vous voulez vous allonger sur le sable durant de nombreuses heures sans risquer de se réveiller avec un fâcheux mal de dos, vous êtes bien là où il faut.

Une mauvaise posture prolongée peut être véritablement néfaste pour votre colonne vertébrale. 

  • bronzer sur le dos :

Voici l’une des meilleures positions si ce n’est la meilleure pour bronzer en toute sécurité. En effet, votre poids est réparti sur l’ensemble de votre corps de manière homogène et la position de votre colonne vertébrale est dans son état le plus naturel. Avec un peu de chance, le sable pourra même prendre votre forme !

Il existe cependant quelques aménagements possibles  ! N’hésitez pas à mettre un oreiller (ou une serviette de plage roulée) sous vos genoux. Ce petit détail est important car celui va permettre de diminuer une courbure excessive au niveau lombaire (la cambrure) ce qui dans un même temps permettra de diminuer les tensions musculaires au niveau du bas du dos et la pression exercée sur les disques intervertébraux (petit coussinet entre chaque vertèbre). N’hésitez pas non plus à rajouter un petit coussin (ou serviette roulée) sous la nuque (et non pas sous la tête car ceci risquera de casser la courbure cervicale, ce qui pourra créer des contractures).

  • bronzer sur le côté :

Bien que cette position soit plus efficace pour regarder les jolies filles/garçons qui passent en maillot de bain sur la plage que pour bronzer, celle-ci peut être plus intéressante si vous souhaitez faire un petit somme (68% des gens s’endormiraient sur le côté).

Dans cette position, l’objectif ultime est de bien garder toutes les vertèbres de votre colonne vertébrale alignées. Pour ce faire, n’hésitez pas à replier une serviette ou un tee-shirt qui comblera l’espace entre la tête et le sable. Vous pouvez également placer un tee-shirt ou une serviette entre vos genoux. Ceci permettra d’aligner votre colonne avec votre bassin et vos jambes et évitera également le contact os contre os au niveau des genoux.

  • bronzer sur le ventre :

Bien que nous comprenons qu’il est particulièrement important pour vous d’être bronzé de manière intégrale (en même temps, on peut comprendre que vous ne souhaitez pas finir comme une danette saveur vanille chocolat), la position sur le ventre est la plus contraignante pour le corps :

  • augmentation de la courbure lombaire et donc des tensions en bas du dos,
  • torsion au niveau cervical ce qui pourra créer une irritation des muscles et des nerfs car  le cou et la tête pivotent pour pouvoir respirer,
  •  respiration limitée (cage thoracique écrasée contre le sable).

Alors si vous voulez bronzer du dos, allez plutôt faire un volley dos au soleil, ceci sera aussi efficace, vous ferez du sport et vous vous amuserez. Que demander de plus ?

 

4 – NAGER PARMI LES POISSONS

C’est l’été, il fait chaud, et il y a fort à parier que pour vous rafraîchir vous décidiez de faire une petite trempette que ce soit dans une piscine ou dans la mer ou l’océan.

Mais alors comment bien barboter sans risquer d’abîmer son corps ?

  • la brasse : c’est une des nages les plus faciles et donc la plus utilisée. Mais celle-ci n’est pas la plus recommandée pour votre dos. La position à adopter pour maintenir la tête hors de l’eau met le dos en tension et inflige une cambrure particulièrement accentuée au niveau du bas du dos ce qui augmente les contraintes à ce niveau là. Cependant, si vous souhaitez faire des longueurs et que vous ne maîtrisez que la brasse, n’hésitez pas à sortir vos plus belles lunettes de plongée et à faire de la brasse coulée qui permettra de garder le dos droit plus longtemps.
  • Le Crawl : Le crawl est une nage intéressante pour éviter les douleurs au niveau du dos car celui-ci reste droit. Petit conseil : investissez dans un masque et un tuba. En plus de regarder les jolis poissons, celui-ci vous évitera d’avoir à faire une rotation de tête de manière répétée pour respirer ce qui évitera de trop solliciter vos cervicales.
  • Le dos Crawlé : c’est la nage de référence pour votre dos. Celui-ci reste droit durant tous les mouvements, la tête est toujours en dehors de l’eau ce qui évite tout mouvement particulier et celle-ci renforce particulièrement toute votre musculature postérieure. Que demander de plus ?

5 – SAVOIR IMPROVISER QUAND IL PLEUT

L’été rime avec soleil et chaleur mais désolé de vous décevoir, les jours pluvieux existent également et nous ne sommes jamais à l’abri d’un gros orage. Alors, dans ces moments là , on vous connaît, il y a de fortes chances pour que vous finissiez devant la télé ou sur votre téléphone pour faire passer le temps (surtout lorsqu’il y a des programmes comme la coupe du monde qui seront toujours là pour vous occuper) ?

  • devant la télé : attention aux pieds sur la table basse ! Bien que cette position puisse être confortable, celle- ci, si elle est prolongée, peut mettre en tension les ischio jambiers (muscles derrière les cuisses) et le nerf sciatique. N’hésitez pas à bien caler votre bas du dos contre le canapé ainsi que votre nuque en gardant le dos droit (vous pouvez glisser un oreiller tout en bas de votre dos, vous vous sentirez assis droit sans effort). Essayer d’être bien en face de la télé afin de ne pas avoir à garder tournée la tête, ce qui pourrait provoquer des tensions au niveau des cervicales. 
  • Sur le téléphone : l’utilisation du téléphone de manière intensive pourrait provoquer des douleurs cervicales. C’est ce qu’on appelle actuellement le « text Neck ». Le principal problème de l’utilisation du téléphone est la tête penchée en avant qui peut entraîner des tensions postérieures. Il peut être alors judicieux de serrer les coudes, les caler sur votre ventre (avec toute la bière que vous avez bue durant la coupe du monde ça devrait tenir sans problème) et de fléchir les bras pour que le téléphone tenu à ses extrémités soit à la même hauteur de la tête. Si vous téléphonez à votre famille ou votre meilleur(e) ami(e) qui vous manque trop, privilégiez le haut parleur, ceci vous évitera de maintenir le bras en l’air ce qui pourrait provoquer des tensions au niveau des épaules.

 

Vous avez donc maintenant toutes les cartes en main pour éviter au maximum qu’une douleur vienne vous déranger durant vos vacances paisibles. 

Vos ostéopathes vous souhaitent alors un bien bel été !

 

 

Author Info

Laurent LOUAT

Pas de commentaires

Poster un commentaire

Effectuez cette addition *